9 bons plans à Montréal pour dépenser moins (et profiter quand même)

Comme beaucoup de Français (ou Belges), vous êtes peut-être tentés par un voyage à Montréal ou à Québec. Qu’il s’agisse d’un PVT de 2 ans ou d’un petit voyage d’une semaine, une chose est sûre : au Canada, la vie est chère. Très chère. Je l’ai constaté bien malgré moi lors de mon dernier voyage, et je me suis senti investi d’une mission : trouver les meilleurs plans pour vous aider à dépenser le moins possible à Montréal.

Voici donc mes 9 astuces pour un séjour au Québec le moins dispendieux possible 😉

1. Gardez votre forfait mobile français

Sachez qu’au Canada, un forfait internet avec 15Go de données vous coûtera 45$ le mois. Donc, soyez malins et prévoyants : gardez votre forfait français et prenez un opérateur qui inclut la data aux USA et au Canada. Vous avez principalement 2 choix parmi les moins chers :

  • Red SFR avec option USA Canada : 18€/mois, inclut 20Go en 4G.
  • Free Mobile : 20€/mois (ou 15€ si vous êtes aussi abonné Freebox). Inclut 25Go en 4G.

Autrement dit : prenez Free Mobile si vous avez une Freebox, ou prenez RED SFR si vous n’avez pas de Freebox. 20Go, c’est largement suffisant si vous utilisez le wifi chez vous et que vous ne streamez pas mille vidéos en 4K par jour.

Conseil : si vous n’êtes ni chez Free ni chez RED by SFR, vous pouvez changer d’opérateur en appellant le 3179 gratuitement. Vous obtenez alors votre numéro RIO qui vous permettra de changer d’opérateur en consevrant votre numéro. Comptez un délai d’une semaine entre le moment où vous souscrivez et le moment où vous avez la SIM activée.

Une fois votre voyage terminé, vous pourrez repasser chez votre ancien opérateur si vous le souhaitez.

Cashback sur votre forfait

Et parce que nous sommes sur Radin Malin, n’oubliez pas de prendre votre forfait avec du cashback au passage 😉

En ce moment, sur iGraal, vous avez 20€ : 10€ de bienvenue ici et 10€ en prenant votre forfait RED SFR. Pas de cashback chez Free Mobile en revanche (de toute façon, le réseau SFR est meilleur).

iGraal 10€ RED by SFR
Au moment où j’écris ces lignes, en passant par iGraal pour prendre votre forfait SFR avec option USA Canada, vous gagnez 10€ de cashback. +10€ de bonus à l’inscription ici !

2. Utilisez une carte bancaire sans frais

Super important : comme pour tout voyage, je vous conseille de payer avec une carte bancaire sans frais. N26 et Revolut sont les meilleures pour ça. voici quelques exemples de cartes qui ne vous occasionneront aucun frais au Canada et partout dans le monde et leurs particularités :

  • N26 : vous versez des euros et vous faites un paiement dans n’importe quelle monnaie. Le paiement sera converti à la volée au taux du jour et débité en euros. Carte virtuelle gratuite (pour payer avec Google ou Apple Pay). Si vous voulez la carte physique, c’est 10€ (mais la carte virtuelle suffit amplement, j’ai payé plein de restos et supermarchés avec Google Pay).

carte n26 visuel

  • Revolut : c’est l’inverse de N26. Vous convertissez d’abord vos euros en dollars canadiens, puis vos dépenses sont débitées sur votre compte Revolut en dollars canadiens. Si vous voulez mon avis, c’est plus compliqué et je préfère N26. C’est bien si vous devez recevoir un virement en dollars canadiens, mais c’est tout.

Carte Revolut Standard 2020

  • Crypto.com : ma préférée car elle vous reverse du cashback en cryptomonnaies. Comme chez N26, vos dépenses sont prélevées en euros et converties du dollar canadien au taux du jour. Simple, sans frais, et avec 1 à 5% de cashback suivant la carte choisie. Plus d’infos sur Crypto.com dans mon article.

Crypto.com carte Ruby Steel

  • Binance : comme Crypto.com sauf que vous pouvez aussi choisir de vous faire débiter directement dans n’importe quelle monnaie (crypto ou non). Votre paiement sera débité dans l’une des converti en euros à la volée. Et vous avez aussi du cashback (plus que chez Crypto.com d’ailleurs).

3. Déplacements en ville

Gros poste de dépense lorsqu’on voyage : les transports à l’intérieur de la ville. Uber est aussi cher qu’en France, et le ticket de métro coûte 3,50$ (soit environ 2,50€ un aller simple). L’abonnement mensuel est à 94$ (56,50$ pour les étudiants). Tous les tarifs sont sur le site de la STM.

Privilégiez les vélibs

Que ce soit à Montréal ou à Québec, il existe des réseaux de vélibs comme en France. A Montréal, ce sont les Bixi.

Je vous conseille fortement d’utiliser les Bixi pour vous déplacer à Montréal. Avec un abonnement mensuel à 18$, les trajets de 45 minutes sont gratuits en vélos non-électrique. C’est très vite amorti.

Bixi logo
Les Bixi non-électriques avec abonnement mensuel sont le mode de transport le moins cher à Montréal (sauf si vous avez votre propre vélo, bien sûr).

En général, le Bixi électrique est moins cher et plus rapide que le métro pour des trajets de moins de 5km. Quant au Bixi non-électrique, c’est de loin l’option la moins chère.

Note : si votre carte bancaire ne fonctionne pas au moment de vous inscrire (ce qui risque d’arriver avec une carte française), appelez le service client Bixi au 514-789-2494.

4. Déplacements au Canada / USA

Pour vous déplacer au sein du Canada ou aux USA, le moins cher est le covoiturage.

Covoiturage

Si vous êtes seul(e) et que vous n’avez pas de voiture, le covoiturage est la solution la moins chère pour se déplacer dans les villes alentours. Je vous conseille le site Amigoexpress.com. Voici une idée des prix des trajets en tant que passager :

  • Montréal – Québec : 25$
  • Montréal – Toronto : 50$
  • Montréal – New York : 70$

Louer une voiture

C’est la solution la moins chère si vous voyagez à 3 ou plus. Votre permis de conduire français suffira, mais il faut l’avoir depuis au moins 3 ans pour pouvoir louer une voiture. Comptez 50$/jour et le carburant est environ un quart moins cher qu’en France. Notez que les autoroutes sont gratuites. Au final, un trajet Montréal – Québec aller/retour dans la journée (3h aller et 3h retour) vous coûtera environ 110$ (60$ d’essence et 50$ de location de voiture).

Si vous êtes 2 passagers, c’est le même prix qu’en covoiturage. Si vous êtes 3, 4 ou 5, c’est d’autant plus rentable.

Vous pouvez louer une voiture chez les loueurs classiques (Hertz, Avis, Sixt…) mais je vous conseille Turo.com, site de location de voitures entre particuliers (l’équivalent de notre Ouicar). C’est moins cher et moins prise de tête.

Turo.com location voitures entre particuliers Canada
Sur Turo.com, on trouve des voitures de particuliers à partir de 35$ la journée. Simple et efficace.

Train et avion : à éviter. Bus : ça dépend.

Beaucoup de monde vous dira que le mode de transport le moins cher est le bus (type Greyhound), mais ce n’est pas toujours vrai. Par exemple, pour Montréal – Québec, j’ai payé 30$ en covoiturage alors que c’était 50$ en bus. Donc je vous conseille de comparer.

Le train et l’avion sont très chers. Pour un Montréal – Toronto en aller simple, comptez minimum 90$ en train comme en avion. En bus, c’est 60$ si vous vous y prenez assez tôt.

Comme en Europe, pour les longs trajets (plus de 600km), l’avion devient un peu plus intéressant. Pour l’avion comparez les vols sur Skyscanner 😉

Donc, si vous voulez faire des économies : privilégiez le covoiturage et comparez avec le bus.

5. Nourriture / supermarchés

Vous allez pleurer. Les supermarchés sont tout bonnement hors de prix par rapport à la France. On se croirait en Suisse. Passé le premier choc, vous allez vous y habituer, mais la première fois ça fait tout drôle.

Supermarchés pas chers à Montréal

Alors, on m’a dit que certaines enseignes de supermarchés étaient moins chères que d’autres. De mon expérience, ce n’est qu’à moité vrai. J’avais un supermarché Metro juste à côté de chez moi (réputé cher, comme Casino chez nous), eh bien il n’était pas plus cher qu’ailleurs, en tous cas pas de manière significative. Et ils avaient de bonnes promos. Très important les promos (“spécial”), je vous conseille d’en profiter au max quand vous en voyez !

On m’a recommandé les supermarchés Maxi, P&A, l’épicerie Segal (sur le boulevard Saint-Laurent, à côté de chez Schwartz’s), j’y suis allé pour voir les prix, et honnêtement, c’est effectivement un poil moins cher qu’ailleurs, mais rien de fou. Idem pour les marchés comme Jean-Talon et Atwater : ils sont très bien pour les fruits et légumes, mais ce n’est pas beaucoup moins cher qu’ailleurs, sauf si vous avez de la chance.

Allez chez Dollarama !

Pour tout ce qui est produits d’épicerie, pâtes, riz, sauces, chips, gâteaux, boîtes de conserves, boissons non-alcoolisées, produits d’hygiène et quincaillerie, par pitié, allez chez Dollarama ! C’est un magasin du style “tout à 2 euros” avec des prix vraiment beaucoup plus bas qu’ailleurs. J’ai halluciné quand j’y suis allé. J’ai entendu le petit chant “alélouïa” de soulagement quand j’ai vu qu’il était possible de payer des prix à peu près normaux dans ce pays.

Je vous recommande très chaudement Dollarama si vous voulez éviter de vous tailler les veines à chaque passage en caisse !

Dollarama
Les magasins Dollarama sont parmi les moins chers au Québec. Ils vous sauveront la vie sur tous les produits d’épicerie et d’hygiène !

Voici quelques exemples de différences de prix qui m’ont choqué entre Dollarama et les autres supermarchés :

  • Le dentifrice : 1,50$ chez Dollarama, 4$ ailleurs.
  • Le gel douche, savon, shampooing : moitié moins cher qu’en supermarché (on est limite sur des prix français)
  • Les piles : 1,25$ chez Dollarama contre 7,50$ chez le dépanneur d’en face.
  • Le thon en boîte : 1$ contre 3$ ailleurs (la boîte est plus petite, mais ça reste bien moins cher au kilo)
  • Les petites conserves (soupes, haricots, boulettes de viande) : 1$ en général, contre 2 à 3$ pour les mêmes produits (parfois les mêmes marques) en supermarché.
  • Les bonbons, confiseries, chocolats : moité moins chers
  • Papier toilette : 2 fois moins cher qu’au supermarché
  • Pain de mie : 2,50$ contre 4$ ailleurs

Bref, allez chez Dollarama, vous allez faire de grosses économies.

Conseils pour faire ses courses pas cher à Montréal :

Voici donc mes principaux tips pour faire ses courses pas cher à Montréal (et plus largement, au Québec). On retrouve les classiques :

  • Privilégiez les magasins Dollarama pour vos produits d’épicerie non-frais et d’hygiène
  • Achetez les produits en promotion (les “spéciaux”), vous trouverez souvent des produits à moitié prix.
  • Prenez les marques premier prix : Selection, No Name / Sans Nom, etc.
  • Allez chez Costco ou Walmart si vous en avez un pas loin. Costco nécessite une carte de membre mais elle est vite rentabilisée. Vous y trouverez de gros rabais sur des produits en grandes quantités (du style 30 saucisses au prix de 10).
  • Evitez les enseignes de proximité beaucoup, beaucoup trop chères : Couche-Tard et les dépanneurs sont particulièrement hors de prix
  • Apportez un max de produits de France dans votre valise afin de ne pas avoir à en acheter ici (surtout les produits de beauté).

6. Sorties culturelles

Pas besoin de dépenser des milles et des cents pour profiter de la vie culturelle québécoise ! Il existe plein de choses gratuites à voir et à faire. Quelques exemples :

  • Festival de Jazz de Montréal : chaque année au mois de juillet, il y a plein de concerts gratuits
  • Vous pouvez vous balader le long du canal Lachine au sud de la ville, c’est très paisible et on peut y faire toutes sortes d’activités.
  • Allez vous balader au Mont-Royal : c’est une colline qui surplombe la ville, entourée de parcs. Cela vous prendra une après-midi et vous aurez une vue imprenable sur les gratte-ciels de Montréal.
  • Musées gratuits : il y a plein de musées 100% gratuits à Montréal, dont le fameux Musée Lachine, plus vieux bâtiment encore debout et classé patrimone Unesco. Vous trouverez la liste des musées gratuits de Montréal sur le site de Timeout.

7. Restos

On ne va pas se mentir : les spécialités culinaires québécoises sont bonnes parce qu’elles sont bien grasses et lourdes 🙂 Poutine, tourtière (sorte de tourte à la viande), sandwich smoked meat… Que des mets qui tiennent au corps !

Beaucoup vous recommanderont le fameux restaurant chez Schwartz (qui appartenait à feu René Angélil, mari de Céline Dion) qui fait de la viande fumée marinée (“smoked meat“) en sandwich ou en poutine. Alors oui, c’est un délice. Mais ça coûte un bras et demi.

Schwartz Montréal
J’ai payé 20€ pour le plateau que vous voyez là. Vous trouvez ça cher ? C’est à peine plus cher que la moyenne des restaurants de Montréal, malheureusement 🙁 mais niveau goût, je recommande !

Autrement, si vous voulez des restos pas chers à Montréal, je vous conseille le célèbre Chez Claudette (vers le métro Laurier) où vous trouverez des poutines et des burgers pas chers (environ 10€ votre repas). Il y a aussi Wilensky’s light lunch dans le quartier Mile End qui propose des sandwichs pour quelques dollars seulement.

Les fast-foods et sandwicheries proposent des menus à des prix raisonnables. Mais gloabelement, les restaurants sont chers. Le mieux reste de vous cuisiner vos propres repas.

Un mot sur les pourboires (tips)

En Europe, un pourboire, c’est une petite somme d’argent que l’on donne au serveur si (et seulement si) on estime que le service était bon. Un serveur qui tire la tronche, on ne lui donne rien.

Aux USA et au Canada, le pourboire est quasi-obligatoire. Je dis “quasi” car en théorie vous pouvez ne pas en laisser, mais vous allez être vu comme le dernier des avares. Cela ne se fait absolument pas. Il FAUT toujours laisser un pourboire de minimum 10% (et encore, 15% c’est mieux).

Cela est justifié par le fait que les serveurs gagnent un tout petit salaire et se font le gros de leur argent grâce aux pourboires. Du coup, ils sont plus sympa qu’en France (c’est toujours ça de pris). Mais alors, s’ils sont moins payés et que le pourboire est obligatoire et systématique, la nourriture est sûrement moins chère, me direz-vous ? Logique, non ? Eh bien non. Et c’est pour ça que je trouve que c’est du racket, ni plus ni moins. Si mon verre était moins cher qu’en France, je comprendrais qu’on laisse un pourboire pour le service. Mais là, le verre est plus cher ET vous êtes obligés de laisser un pourboire, même si le gars n’était pas sympa. Un peu absurde, mais bon c’est comme ça. On a nos absurdités en France aussi.

Par conséquent, si vous voyez un hamburger à 10$, partez du principe qu’il va vous coûter 10€. Car il faudra ajouter les taxes et le pourboire.

Si vous voulez éviter d’avoir à payer les tips, prenez à emporter ou allez dans des fast-foods.

8. Bars

Pour payer vos pintes de bières pas cher, je vous conseille l’application MisterGoodBeer. Elle fonctionne à merveille en France, mais aussi un petit peu à Montréal. D’ailleurs, vous pouvez faire comme moi et ajouter des bars si vous en voyez, ce qui sera utile à tout le monde.

Mister good beer carte
Mister Good Beer est une application qui vous indique les pintes de bières les moins chères autour de vous. Elle fonctionne à Montréal !

9. Cigarettes

Tout comme aux États-Unis, vous serez étonnés de voir à quel point la cigarette est mal vue au Canada par rapport à l’Europe (alors même que le cannabis est légal et globalement très bien accepté). Par exemple, vous ne pouvez pas fumer en terrasse de café. C’est totalement interdit et les gens vont vous regarder très mal. Il y a la fameuse règle des 9 mètres qui dit qu’un fumeur doit être à minimum 9m de distance d’une terrasse d’un bar pour fumer sans déranger personne.

Il reste néanmoins possible d’acheter des cigarettes et de les fumer, mais elles vous coûteront en moyenne 15$ (soit environ 11€ le paquet au moment où j’écris ces lignes). Il y en a des moins bonnes à 10$ et des meilleures à 20$, tout dépend de la marque et d’où vous les achetez. Le bon plan, ce sont les Pall Mall en paquet de 25 (mais plus courtes que les françaises) à 11$ soit 9,93€ le paquet, à peu près le même prix qu’en France au final.

Cigarettes canadiennes
Les paquets canadiens sont très larges et les cigarettes sont plus courtes que les françaises (1cm en moins environ, mais ce sont des paquets de 25 cigarettes). Comptez environ 15 dollars canadiens pour un paquet. C’est un peu plus cher qu’en France.
  • Réserves indiennes

Dans les territoires des peuples autochtones, les règles ne sont pas les mêmes. Ainsi, à Oka (à 45 minutes de Montréal), vous pourrez acheter des cigarettes à des prix comparables à l’Espagne. Attention car théoriquement, vous n’avez pas le droit de les ramener à Montréal. Mais en pratique, les policiers ferment souvent les yeux. Demandez l’avis aux Montréalais et vous verrez bien 😉

  • Dépanneurs moins chers que d’autres

Les dépanneurs (épiceries du coin) vendent des cigarettes, mais les prix varient. Demandez à un fumeur dans la rue s’il connaît un dépanneur pas trop cher.

  • Vapez

Autre solution populaire au Québec : passer à la vape. La cigarette électronique est moins chère et mieux acceptée dans la société québecoise. Vous vous ferez moins mal regarder.

Conclusion : 9 bons plans à Montréal pour dépenser moins (et profiter quand même)

Voilà qui conclut ce long article sur les bons plans à Montréal. Pour y avoir passé un mois, je suis maintenant assez renseigné sur la question, et j’espère que mon retour d’expérience vous aura servi 🙂

Partagez vos astuces dans les commentaires ci-dessous : quels sont vos bons plans pour économiser de l’argent au Canada ?

Bon voyage

Marc

Avez-vous aimé cet article ?

Noter l'article

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 2

Aucun vote. Soyez le premier à donner votre avis !

Merci ! Si vous aimez le blog...

Vous pouvez me suivre sur les réseaux sociaux !

4 réflexions au sujet de “9 bons plans à Montréal pour dépenser moins (et profiter quand même)”

  1. Bonjour,

    Je partage ton avis (je vis au Québec), mais tu t’habitues
    – à faire des courses dans différentes enseignes (Metro, Super C, Iga, etc…) en fonction des promos qui sortent chaque semaine, promos qui sont vraiment bien réelles et pertinentes. L’inconvénient, cela prend du temps.
    – par contre beaucoup de produits (hors alimentaire) sont notablement moins chers qu’en France (informatique, électronique, électroménager, etc ..), donc le Canada en terme de prix ‘c’est pas si pire’ comme on dit ici.
    Le seul truc pénible ici, c’est l’affichage de tous les prix hors taxes mais avec le temps tu apprends à majorer de15%.
    Merci pour la qualité de tes infos.
    Bonne continuation

    Répondre
    • Bonjour Jean-Pierre et merci pour ton commentaire 🙂

      Oui, j’avais un supermarché Metro à côté de chez moi, réputé cher, mais en prenant les promos on arrive à faire de réelles économies. Cela demande de faire des stocks et de s’organiser, par contre.

      Pour le non-alimentaire c’est vrai que je ne suis resté qu’un mois donc je ne peux pas trop me prononcer. Ce qui m’a surtout frappé par rapport à la France, c’était le prix des bars, cafés et restaurants (surtout quand on ajout les taxes et pourboires).

  2. Pour les courses c est faux je les fais au Wal-Mart ou a Cosco et Walmart ou carrefour de n France le tarif était a peu près similaire pour le 2 adultes 2 enfants c est sur que Iga est plus cher mais fauchon a paris aussi

    Répondre
    • Oui c’est vrai et d’ailleurs je le dis dans l’article : Costco et Wal-mart sont moins chers (l’équivalent de Leclerc voire Lidl chez nous).

      Problème : pour y aller, on est presque obligé d’avoir une voiture. Donc si on habite en ville sans voiture, ça reste possible d’y aller en vélo ou en transports, mais c’est une expédition à chaque fois.

Laisser un commentaire