5 astuces pour passer son permis de conduire pas cher (voire gratuit)

Avec un coût total tournant autour des 1300€ si vous y arrivez du premier coup (et bien plus cher si vous devez le repasser et prendre plus des heures de conduite supplémentaires), le permis de conduire représente un gros budget, surtout lorsqu’on en a le plus besoin, c’est-à-dire quand débute dans la vie active. Heureusement, des aides et des combines existent pour faire baisser la facture et passer votre permis de conduire pas cher. Dans certains cas, vous pouvez même obtenir votre permis gratuitement !

Nous allons maintenant voir toutes les possibilités qui s’offrent à vous pour réellement payer moins cher. Voici notre tour d’horizon des possibilités pour avoir son permis de conduire pas cher :

1. Payez le permis avec votre CPF

Mon compte formation CPF logo

Cette astuce s’adresse à celles et ceux d’entre vous qui ont déjà travaillé. Si vous avez travaillé au moins quelques années, alors vous avez certainement accumulé de l’argent sur votre compte CPF.

En moyenne, les Français ont 1280€ sur leur comtpe CPF, soit juste assez pour financer un permis B. Vous avez peut-être davantage, le maximum étant de 5000€. Donc ne vous privez pas, utilisez votre CPF pour le permis !

Note : le CPF n’est pas cessible. Cela veut dire que si l’un de vos proches a du crédit sur son CPF et qu’il veut bien vous en faire profiter, eh bien ce n’est pas possible. On ne peut ni céder son solde CPF, ni prendre une formation avec son CPF pour quelqu’un d’autre. Dommage…

Vous pouvez utiliser votre CPF pour passer tous les permis de conduire (B, C1, C, D1, D, C1E, CE, D1E ou encore DE). Donc : permis moto = CPF. Permis poids lourds = CPF aussi. Génial, non ? 🙂

Comme pour l’aide Pôle Emploi (voir plus bas), vous devez justifier d’en avoir besoin pour trouver un emploi ou dans le cadre de votre formation ou recherche d’emploi. Logique. Et bien sûr, vous ne pouvez pas utiliser votre CPF si vous aviez déjà le permis et qu’il a été suspendu ou retiré.

👉🏻 pour savoir combien vous avez sur votre CPF, allez sur le site de Mon Compte Formation (site officiel de l’État). Créez un compte si vous n’en avez pas encore, sinon connectez-vous simplement. Et bien sûr : ne donnez jamais vos identifiants à qui que ce soit.

2. Comment Pôle Emploi m’a payé mon permis

OK, asseyez-vous et laissez-moi vous raconter la fois où Pôle Emploi m’a payé mon permis de conduire 🙂

Pôle Emploi logo

Nous sommes en 2014 (peu avant la création du blog), j’habite chez mes parents, très loin du centre-ville, je suis au chômage post-fac, j’ai perdu confiandce en moi, je ne sais pas où va ma vie et j’ai du mal à trouver un travail. Comme j’ai toujours vécu et étudié dans des grandes villes et que j’étais toujours plus ou moins à la dèche de thunes, je n’ai jamais jugé utile ni rentable de passer mon permis.

Chez mes parents, pour me déplacer, j’ai un vélo et un TAD (transport à la demande, le bus que tu dois réserver minimum 2h à l’avance et qui met une demi-heure à t’amener à un terminus de tram, qui lui-même met 45 minutes pour t’amener à une station de métro).

Bref, c’est la hess.

Et là, je me dis : “attends, mais Pôle Emploi ils peuvent peut-être me payer le permis ?”

Et après une petite recherche Google, je constate qu’en effet, Pôle Emploi peut me payer le permis de conduire.

Donc, je contacte ma conseillère et je lui demande si c’est possible.

D’abord, elle me dit non.

J’insiste.

Elle me redit non.

Et là, celui qui créera un an plus tard le blog “Radin Malin” rassemble toutes ses forces et son temps libre (il en a vu qu’il est chômeur à plein temps) pour rédiger une lettre de réclamation sur 2 pages et aller en poster un exemplaire par courrier et en déposer un autre exemplaire en personne à la direction régionale de Pôle Emploi.

Dans cette lettre, j’explique que je suis sans le sou, que ma famille ne peut pas m’aider (ce qui est vrai, du reste, mes parents étant handicapés, surendettés et n’ayant ni voiture, ni argent), que j’habite loin des transports en commun et que cela m’entrave dans ma recherche d’emploi. Si seulement Pôle Emploi pouvait m’aider à financer mon permis de conduire, je pourrais trouver un job plus facilement, argumentais-je.

Et une quinzaine de jour plus tard, je reçois la réponse : oui, Pôle Emploi va me débloquer une aide pour financer mon permis de conduire 🙂

Mais attention : la conseillère, que j’avais visiblement un peu saoulée avec mes demandes répétées, m’a dit que j’avais un an pour le passer. Hors de question qu’ils me filent une aide si c’est pour faire traîner le truc et ne pas obtenir mon permis.

Comme j’étais content, motivé et que je n’avais littéralement que ça à faire de mes journées, j’ai bachoté le code et j’ai tout obtenu du premier coup (code et conduite). L’aide était de 1200€ et j’ai payé le reste de ma poche (300€, ça va).

Et voilà comment Radin Malin s’est fait payer son permis de conduire 😎

Vous pouvez faire pareil si votre situation le justifie. Si vous habitez dans un endroit où ne pas avoir de permis ni de voiture est une réelle entrave à votre recherche d’emploi et que vos ressources financières sont trop limitées, alors demandez bien gentiment à votre conseiller Pôle Emploi : il est là pour ça. Et moi, 8 ans plus tard, je suis bien content de travailler et de cotiser pour vous le payer à mon tour.

3. Passez le permis en boîte automatique

Autre solution très astucieuse : passer votre permis en boîte auto.

J’en discutais avec un ami parigot pur souche qui va bientôt passer son permis à 33 ans :

Finalement, à quoi ça sert de passer son permis en boîte manuelle si celles-ci sont en voie de disparition ?

Et il a raison ! Les avantages du permis en boîte automatique sont nombreux :

  • C’est 300€ moins cher
  • C’est plus rapide (13h de conduite contre 20h en manuel)
  • La conduite est plus facile donc vous ferez moins d’erreurs à l’examen (d’ailleurs, le taux de réussite est supérieur)
  • En 2021, 54% des voitures neuves sont équipées de boîtes automatiques, et ça ne fait qu’augmenter
  • Les voitures en boîte auto sont plus économiques et plus agréables à conduire
  • Les voitures électriques sont en boîte auto (et comme leurs ventes ne font que grimper, ça n’est pas prêt de s’arrêter)
  • Au pire, vous pouvez toujours convertir votre permis auto en manuel : la formation dure 7 heures et coûte environ 300€ (possible 3 mois après l’obtention du permis boîte auto)
permis de conduire boîte automatique
Plus simple, plus rapide, plus facile à conduire, moins cher, taux de réussite plus élevé, possibilité de passer en manuel plus tard quand vous voudrez… Il n’y a que des avantages à passer votre permis de conduire en boîte automatique !

Donc franchement, il n’y a que des avantages. Vous économisez du temps, de l’argent et vous diminuez le risque d’échouer lors de l’examen. En plus, passer son permis en boîte manuelle alors que celle-ci est en traîn de disparaître, c’est comme postuler dans un vidéoclub en 2003 : vous embarquez sur un bâteau qui est déjà en train de couler 😛

Je ne peux que vous recommander de passer votre permis B en boîte automatique.

4. Aide de 500€ pour les apprentis

apprenti

Vous êtes apprenti ? L’État vous octroie une aide au permis de conduire de 500€, alors profitez-en !

Les conditions sont simples. Pour être éligible, il faut :

  • Être en contrat d’apprentissage
  • Être majeur
  • Être engagé dans un parcours d’obtenion du permis B (no sh*t Sherlock)

Cette aide n’est versée qu’une fois et elle est cumulable avec les autres aides sociales ! En prime, elle ne rentre pas en compte dans le calcul de votre plafond de ressources pour les prestations sociales. C’est comme si votre mamie vous filait 500€ en liquide dans une enveloppe 😛

Pour la demander, adressez-vous à votre CFA (Centre de Formation d’Apprentis) et on vous demandera une pièce d’identité et la facture du permis.

Gros point bonus : vous pouvez demander cette aide même si vous avez déjà passé le permis (jusqu’à 1 an plus tard, facture à l’appui). L’important étant d’être en contrat d’apprentissage et majeur au moment de la demande.

5. Conduite accompagnée

conduite accompagnée

Solution connue et reconnue : si vous avez la chance d’avoir des parents qui conduisent et qui peuvent vous accompagner, ne vous privez pas ! Dès 15 ans, vous pouvez commencer la conduite accompagnée.

Le taux de réussite est 50% plus élevé, et cela revient moins cher car vous n’avez plus qu’à payer les heures de conduite et c’est bon. Sans compter que l’assurance sera moins chère.

6. Missions locales

Si vous êtes à la dèche et que vous avez entre 16 et 25 ans, les missions locales peuvent tout à fait vous aider à obtenir votre permis de conduire.

Leur mission est de favoriser l’insertion professionnelle et sociale des jeunes. Elles peuvent :

  • Vous aider à faire les démarche pour obetnir une aide au permis (notamment de Pôle Emploi)
  • Débloquer des financements supplémentaires si ce n’est pas suffisant ou si Pôle Emploi ne peut pas vous aider
  • Vous aiguiller vers une auto-école sociale (association à but non-lucratif qui proposent le permis pas cher pour les personnes à faibles ressources)

Ça ne coûte rien d’aller les voir ! Vous pouvez consulter les coordonnées de votre mission locale la plus proche sur Google bien sûr, ou sinon sur l’annuaire de mission-locale.fr (site non-officiel, mais de toute façon, il n’existe pas de site officiel national pour les missions locales).

Contactez une assistante sociale

En complément de votre demande à la mission locale ou si celle-ci n’est pas possible, vous pouvez demander à une assistante sociale.

Comment contacter une assistante sociale ? Simplement en contactant votre CCAS (Centre Communal d’Action Sociale). Il y en a un dans chaque commune et il n’y a pas de site national. Vous devrez donc simplement taper dans Google : “CCAS [votre ville]”.

7. Le permis à 1€ par jour

Un petit mot sur le fameux “permis à 1 euro par jour” : ça fait 30€ par mois, et ce n’est ni plus ni moins qu’un crédit. Sans intérêts, OK, mais c’est un crédit. Or, si vous me lisez souvent, vous savez à quel point j’abhorre les crédits. Je le rappelle : si vous voulez vous en sortir dans la vie, fuyez les crédits comme la peste (sauf pour l’immobilier et l’entrepreunariat).

Permis à 1 euro par jour
1€/jour = 30€/mois. Au final vous payez la même somme. Utilisez-le donc si vous n’avez pas d’autre solution, mais gardez à l’esprit que c’est juste un simple prêt.

Donc, si vraiment vous ne pouvez pas faire autrement, utilisez cette “facilité de paiement”, mais globalement, je déconseille de faire des crédits.

Faire un crédit, c’est dépenser de l’argent qui ne vous appartient pas.

Même si c’est sans intérêts, et même si c’est juste pour “un 3 fois sans frais”, il faut éviter de recourir aux prêts. Car vous risquez d’être plombé dans vos finances avant même de vous en apercevoir. Je viens d’une famille surendettée, je sais de quoi je parle, faites-moi confiance.

N’utilisez surtout pas cette option par confort. Utilisez-la uniquement si vous n’avez réellement aucune autre solution.

8. Les bourses au permis de conduire (dans les mairies)

mairie drapeau france

Quelques mairies organisent un dispositif dit de “bourse au permis de conduire“. La mairie vous paye votre permis en échange d’une contribution bénévole à la vie locale.

Les conditions et les modalités varient suivant les mairies, mais en général, il faut :

  • Avoir entre 18 et 25 ans
  • Faire un travail d’intérêt général / bénévole (comptez 30 à 70 heures soit 1 à 2 semaines à plein-temps, donc pendant les vacances scolaires c’est top)

C’est une excellente possibilité que j’aurais utilisée si seulement j’avais su qu’elle existait quand j’y étais éligible. Je vous conseille d’en profiter si c’est votre cas. En plus, vous rencontrerez des gens et vous pouvez voir ça comme un travail bien rémunéré, car si vous bossez 10 jours pour avoir le permis, ça vaut le coup 🙂

Parfois, tout est indiqué sur le site de la mairie (exemple ici avec la ville de Balma), et parfois, il n’y a aucune info.

Dans tous les cas, pour plus d’informations, contactez votre mairie par téléphone ou en personne. Ne vous contentez pas du site internet qui n’est souvent pas à jour.

Passer le permis en cadnidat libre : mauvaise idée ?

Une “astuce” qu’on entend souvent : passer son permis en candidat libre est en fait une fausse bonne idée car cela demande plusieurs choses :

  • Il faut connaître un moniteur qui sera disponible pour vous aider gratuitement ou pas cher (déjà, bonne chance pour en trouver)
  • Il faudra vous inscrire auprès de la préfecture en remplissant le formulaire Cerfa 02. C’est long, vous serez mal vu et votre dossier ne sera pas traité en priorité
  • Enfin, il faudra trouver une voiture à double commande à louer (ce qui n’est pas gratuit).

Donc, même si théoriquement vous pouvez passer votre permis en candidat libre, je vous le déconseille car c’est extrêmement fastidieux. A moins d’avoir un super pote moniteur d’auto-école qui peut vous prêter sa voiture à double commande et vous faire les cours bénévolement, honnêtement, cela ne vaut pas le coup.

Vous pouvez passer juste le code en candidat libre, mais d’une part les places sont attribuées en priorité aux auto-écoles (donc ce sera long), et d’autre part, vous serez mal vu lorsque vous irez en auto-école pour passer seulement la pratique.

Conclusion – Permis de conduire pas cher

Voici qui conclut ce dossier sur les 8 moyens d’obtenir son permis B gratuitement ou pour pas cher. J’espère qu’il vous sera utile et que vous y aurez appris des choses.

Si vous avez d’autres bons plans pour avoir son permis de conduire pas cher, partagez-les dans les commentaires ci-dessous car cela pourra toujours aider des gens.

Marc

Avez-vous aimé cet article ?

Noter l'article

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 2

Aucun vote. Soyez le premier à donner votre avis !

Merci ! Si vous aimez le blog...

Vous pouvez me suivre sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire