Travailler en ligne : 14 idées de jobs qui rapportent

Qui n’a jamais rêvé de gagner de l’argent facilement sur internet ? Dit comme ça, cela semble plutôt improbable. Pourtant, travailler en ligne depuis son domicile est devenu très en vogue depuis ces dernières années. Plus de crises de nerfs dans les embouteillages, plus de patron à qui rendre des comptes, pouvoir bosser en pyjama… pas mal d’avantages à la clé, mais quelques astuces à connaître malgré tout. Que ce soit pour toucher un complément de revenu ou en faire son métier, tout est possible. Et pour cause, la Toile regorge d’opportunités. Comment faire pour travailler en ligne ? Je vous explique tout !

Avant d’attaquer les vrais métiers en ligne, on va commencer par quelques bons plans sympas et rapides que vous pouvez trouver sur le net et qui vous permettront de gagner de l’argent facilement sans trop d’investissement !

1. Faire des missions rémunérées

Un peu comme les sondages, les sites et applications de missions rémunérées vous payent contre un service rendu. Mais de quel type de service parle-t-on, me direz-vous ?

En vrac, on peut tout simplement vous demander de :

  • lire des e-mails
  • regarder des vidéos
  • tester des applications rémunératrices
  • ou encore de télécharger et expérimenter des jeux

Ici encore, il ne faut pas s’attendre à voir l’équivalent d’un salaire tomber à la fin du mois.

Mais en cumulant plusieurs types de missions, vous pouvez espérer obtenir de l’ordre de 50 à 300€ que vous serez heureux de voir apparaître sur votre compte bancaire.

Comme plate-forme, je vous conseille vivement Swagbucks. Simple et intuitive, cette plateforme est assez ludique et propose 15 euros de bienvenue (qui se débloquent dès que vous gagnez 15€ dans les 30 jours suivant votre inscription : vous gagnez 15, on vous donne 15 en supplément). Elle est dispo sur PC et sur smartphone (iOS et Android). Vous cumulez des points que vous échangez ensuite contre de l’argent ou des chèques cadeaux.

Tester Swagbucks avec 15€ de bonus

Principe fonctionnement Swagbucks

Et si vous souhaitez diversifier les missions afin de réaliser un max de gains, vous pouvez aussi vous inscrire sur Moolineo (plateforme française bien établie depuis longtemps).

Pour toucher votre argent de manière sécurisée, deux solutions s’offrent à vous : le virement bancaire ou PayPal.

2. Répondre à des sondages rémunérés

Les instituts de sondages ont le vent en poupe. Pour gagner quelques euros par-ci par-là, il vous suffit de répondre à des questions ou de donner votre opinion sur un service, un produit, voire sur une marque.

En contrepartie, vous recevez une rémunération, parfois sous forme de chèque, parfois sous forme de bons de réduction ou de cadeaux.

Comptez en général une rémunération de 0,20€ à 2€ par sondage rempli, suivant le temps (5 à 20 minutes) et la difficulté.

Selon les plateformes, un système de parrainage est mis en place. Concrètement, plus vous avez de filleuls, plus vous gagnez de l’argent. Niveau rémunération, il faut quand même être prêt à répondre à beaucoup de questions et à réaliser de nombreux sondages pour se constituer une cagnotte digne de ce nom.

Ipsos I-Say Avis - sondages rémunérés enquêtes cadeaux
Il existe plein de sites de sondages rémunérés, certains plus fiables que d’autres.

Si vous y passez un peu de temps, cela peut représenter une petite somme sympa au bout du compte !

3. Gagnez 400€ avec les paris sportifs (mais sans risque)

Je vois venir les sceptiques, mais je vous assure qu’il s’agit d’une réelle astuce qui fonctionne. Le principe : profiter des bonus de bienvenue sur les sites de paris sportifs et faire le minimum nécessaire afin de simplement repartir avec l’argent.

résultats méthode 400 paris sportifs Marc
Voici mes résultats : au total, j’ai même fait un bénéfice net de 570€.

C’est ce que propose la méthode 400€, dans laquelle Pierre (son créateur) vous explique comment gagner 400 euros en exploitant les bonus de bienvenue des sites de paris sportifs. Il n’y a pas de hasard puisque vous pariez sur toutes les issues d’un match (et quand vous perdez, vous débloquez un bonus). Seul inconvénient : on ne peut le faire qu’une fois (car on ne peut bénficier des bonus de bienvenue qu’une seule fois).

Grosso modo, vous jouez le minimum nécessaire dans le seul but d’encaisser les bonus. Cerise sur le gâteau, c’est Pierre qui se charge de tout calculer pour vous. Vous suivez ses instructions, et vous partez avec vos gains. Simple, rapide, efficace.

 

Bon, passons maintenant aux vrais boulots en ligne : ceux qui vont nécessiter un peu plus d’efforts et de formation, mais qui vous rapporteront un revenu plus régulier et plus conséquent.

4. Rédacteur web

Si vous aimez l’écriture et que vous êtes au top en orthographe, c’est le job idéal pour travailler en ligne et de n’importe où dans le monde. A vous la vie de digital nomad et les stories Instagram à la plage pour vous faire mousser !

Avec près de 800 000 nouveaux sites créés par jour, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a du boulot.

Mais en vrai, ça consiste en quoi ? Eh bien tout simplement à rédiger des contenus pour alimenter les sites internet. Oui oui, c’est un vrai métier qui demande un peu de technique et de savoir-faire.

Textmaster

Alors attention : il y a un certain nombre de choses à savoir avant de vous lancer. Je suis blogueur, donc je parle en connaissance de cause 😉

  • Si vous faites de la rédaction web, familiarisez-vous avec principes de base du référencement naturel (SEO). Car on peut faire un excellent texte, mais s’il n’est pas optimisé SEO, il ne sera vu par personne. Des formations et des tutos gratuits existent en ligne, donc formez-vous un minimum avant de vous lancer.
  • Faites un vrai texte qui donne envie d’être lu. Ne faites pas du remplissage, car cela se verra (si je veux du remplissage inutile, je vais sur Chat GPT). Le mieux est de rédiger sur une thématique qui vous intéresse.
Textmaster tarifs rédaction web traduction
Ici, un exemple de tarifs couramment pratiqués pour de la rédaction web ou de la traduction (source : Textmaster)

Pour vous former à la rédaction web, je vous recommande la formation ReferenSEO. Si vous n’avez pas les moyens de vous la payer, vous pouvez quand même télécharger le guide gratuit afin d’avoir quelques notions de base indispensables à ce métier.

Pour vous faire la main, vous pouvez même vous entraîner sur des plateformes de rédaction comme Textbroker, Textmaster, Scribeur ou encore Redacteur.com.

Certes, au début, la rémunération n’est pas super attractive (comptez 7 centimes le mot), mais cela permet de progresser et de gagner en rapidité. Par la suite, vous serez tout à fait capable de dénicher des clients en direct et pourrez progressivement augmenter vos tarifs afin d’être rentable.

Un rédacteur expérimenté peut demander entre 0,10€ 0,15€ le mot (soit 100 à 150€ pour un article moyen), voire plus s’il est expert dans son domaine.

5. Consultant SEO

Si, en plus de la rédaction web, vous ajoutez un soupçon de SEO à vos compétences, vous êtes certain d’obtenir la combinaison gagnante !

Bon nombre d’entreprises ou de blogueurs cherchent en vain à être visibles sur le net. En proposant une bonne stratégie éditoriale, une vraie technique de référencement et un joli marketing de contenu pour plaire à Google, vous avez de grandes chances de vivre de ce métier.

Radin Malin Google SEO
Les consultants SEO aident les sites à se placer le plus haut possible dans les résultats Google (petit flex, je reconnais 😎)

Comment devient-on consultant SEO ?

Le mieux reste malgré tout de se former pour devenir un expert dans ce domaine. Là encore, la formation RéférenSEO de Matthieu Verne, véritable maître JEDI du SEO, est particulièrement enrichissante.

6. Assistant virtuel

Les indépendants ou petites entreprises qui n’ont pas les moyens d’embaucher un assistant à plein temps font de plus en plus appel à des assistants virtuels, sortes de concierges en ligne, basés de n’importe où dans le monde. Un assistant virtuel doit avoir de solides compétences en communication professionnelle, être à l’aise avec l’outil informatique et savoir s’adapter aux différentes demandes de ses clients.

En clair : votre tâche sera de faire ce que votre client vous demandes pour alléger ses tâches. Un travail somme toute simple et qui ne nécessite pas de longue formation.

7. Copywriter

Peu connu du grand public, le métier de Copywriter consiste à rédiger des arguments de vente pour les blogueurs, entreprises et autres startups. Vous rédigerez des pages de vente et autres supports. Le but est, grâce à votre plume, d’augmenter le taux de clics, le taux de conversion, et au final, le chiffre d’affaires de vos clients.

C’est un métier très demandé et très lucratif. Vous êtes sûr de trouver du bloulot si vous vous lancez là-dedans en freelance sur une plate-forme telle que Malt, Fiverr, Upwork ou Comeup.

8. Graphiste

Voilà un métier créatif et que vous pouvez exercer de chez vous, derrière votre ordi, avec un minimum d’intéractions sociales si c’est ce que vous souhaitez 😉

En freelance, vous pourrez trouver toutes sortes de missions avec une liberté plus ou moins grande : création de logos (bien sûr), chartes graphiques, conception d’emballages, produits virtuels, visuels pour les réseaux sociaux, supports publicitaires… La liste est inifnie ! Dès qu’ils y a du graphisme et du dessin, vous avez du travail.

graphiste

Evidemment, ne s’improvise pas graphiste qui veut. Vous devrez savoir manier des logiciels comme Photoshop et Indesign et connaître les formatis d’images et les règles du métier sur le bout des doigts. Vous pouvez faire une formaiton de graphiste en ligne, le mieux étant de faire des études en présentiel.

9. Traducteur

Si vous avez la chance d’être bilingue, trilingue voire plus, la traduction en ligne pourrait vous intéresser.

langues etrangeres
Oui, cette image est moche.

De plus en plus d’entreprises souhaitent un site multilingue afin d’être visibles à l’international et toucher plus de potentiels clients. La demande de traduction est de plus en plus forte.

Bon à savoir : la traduction se fait toujours vers votre langue maternelle. N’essayez pas de traduire vers une langue non-maternelle (à moins d’avoir vécu 10 ans au pays et d’en maîtriser la grammaire sur le bout des doigts), sinon c’est la porte ouverte aux erreurs.

C’est un métier en plein essor et la rémunération reste intéressante. Si vous ne savez pas par où commencer ni même à qui proposer vos prestations, rendez-vous sur la plateforme Comeup (ex-5euros.com), idéale pour débuter et tester vos capacités.

10. Développeur web

Savoir créer un site internet est un énorme atout.

C’est d’ailleurs un métier très prisé, car de nombreuses entreprises ou artisans souhaitent digitaliser leur commerce et vendre leurs produits ou services en ligne. Surtout depuis la pandémie où le nombre de créations de sites internet a littéralement explosé (enfin pas “littéralement”, mais vous avez compris).

developpeur web html css javascript
Ouh le grand méchant code HTML ! Et pourtant, c’est vraiment pas sorcier, croyez-moi. Suivez quelques cours en ligne et vous le comprendrez rapidement.

Cela requiert néanmoins des compétences très techniques, des connaissances approfondies en langage informatique et un goût pour le développement et la programmation.

Si les termes PHP, Java ou Python ne vous font pas peur, pourquoi ne pas vous lancer ? Il existe des formations en ligne gratuites, plus connues sous le nom de MOOC, qui vous proposent des cours complets en HTML, CSS et Javascript.

Pour la petite histoire, j’ai moi-même suivi un MOOC CSS pendant le confinement parce que je m’ennuyais, et c’est comme ça que j’ai stylisé ce bloc que vous êtes en train de lire. Ce n’est pas si compliqué, et ça vous servira beaucoup, même si vous n’allez pas plus loin dans le dév’

Il vous suffit de rechercher sur Google « Mooc HTML gratuit » et de faire votre choix parmi les différents enseignements présents sur la Toile.

11. Community Manager

Très en vogue, le rôle du community manager est essentiel à l’ère 2.0 et la demande ne cesse de croître. Aujourd’hui, la plupart des entrepreneurs se font connaître grâce aux réseaux sociaux.

vacances plage filles selfie photo
Community Manager : un métier qui peut s’exercer de partout dans le monde 😉

Le community manager se charge de créer le contenu et les visuels, d’animer et de fédérer toute une communauté, que ce soit sur Instagram, Facebook, TikTok, Twitter ou Linkedin. Il participe grandement à la visibilité et à la notoriété de la marque.

12. Blogueur

Comment gagne-t-on de l’argent avec un blog ? Je suis certain que vous vous posez cette question ! Tout simplement grâce à sa monétisation.

Même si au départ on se lance dans un blog par passion, plusieurs possibilités sont envisageables pour générer du revenu.

Vous pouvez choisir le display, c’est-à-dire faire apparaître des bannières publicitaires sur vos pages, ou encore accueillir des articles invités en contrepartie d’une rémunération.

L’affiliation reste également un bon moyen de toucher des sommes d’argent. Vous faites la promotion de produits que vous recommandez, et si l’internaute passe par votre lien, vous obtenez une commission en échange. Pour obtenir vos liens trackés, il faut vous inscrire sur différentes plates-formes d’affiliation qui mettent en relation les créateurs de sites avec les annonceurs. Les plus connues sont AWIN, Tradetracker, Tradedoubler, Timeone, Affilae, Amazon Partenaires ou encore  système.io , qui vous permet de vendre les formations d’autres blogueurs et toucher de grosses commissions (souvent 30 à 50%).

Si vous faites un blog, surtout, choisissez un sujet qui vous plaît. Sinon, ça va vous barber et vous finirez par abandonner. Et tenez-vous-y ! Vous n’aurez que très peu de résultats et de trafic la première année, mais si votre contenu est bon, le public viendra petit à petit.

Et si vous réussissez à faire un mix de tout ça, vous pouvez espérer avoir une source de revenus régulière qui tombe tous les mois.

13. Créateur de contenu (Youtubeur, Instagrammeur, Tiktokeur, Influenceur…)

C’est à peu près le même principe que pour un blog, finalement. On peut même regrouper tout ça sous le nom de “créateur de contenu“.

  • Vous choisissez une niche
  • Vous publiez du contenu régulièrement (photos, vidéos, articles, conseils, podcasts, stories…)
  • Vous faites grossir votre communauté et/ou votre trafic
  • Au bout d’un moment, des entreprises vous contacteront pour vous proposer des partenariats et ainsi tirer un revenu de votre activité en ligne.

Et comme avec le blog, vous pouvez monétiser une chaîne Youtube grâce à la publicité et aux liens affiliés si vous promouvez des produits en particulier.

Mon conseil : lancez-vous ! N’attendez pas le moment parfait ; il n’existe pas. Faites votre compte moche avec vos posts moches, et vous ajusterez au fil de l’eau.

14. Monteur vidéo

monteur video

Avec le développement de Youtube, mais aussi des Shorts / Reels et autres Tiktoks, la demande de montage vidéo ne faiblit pas. Encore un boulot que vous pouvez faire de n’importe où, tant que vous avez un ordi assez puissant pour faire tourner des logiciels de montage tels qu’Adobe Premiere Pro et pourquoi pas d’effets spéciaux comme Adobe After Effects.

Tout comme graphiste, on peut être monteur auto-didacte et faire ses premières armes en faisant quelques petits jobs ici et là. Mais si vous voulez en faire votre activité principale, mieux vaut suivre une véritable formation.

 

Quel statut quand on a un emploi en ligne ?

Micro-entrepreneur (ex-auto-entrepreneur)

Lorsque l’on souhaite travailler sur internet, la première des choses à faire est de créer son statut d’entrepreneur indépendant. Je vous conseille le statut de micro-entrepreneur (anciennement appelé “auto-entrepreneur”, c’est la même chose). C’est le plus simple pour vous lancer.

auto-entrepreneur micro-entrepreneur urssaf

Si vous désirez réellement en faire votre source de revenu principal, il est essentiel d’ouvrir votre micro-entreprise et de vous immatriculer. Rien d’insurmontable, en 2 clics c’est fait ! Pour cela, rendez-vous sur le site de l’Urssaf et remplissez le formulaire en ligne afin de déclarer votre début d’activité. La plateforme est pensée pour simplifier toutes vos formalités.

Vous êtes désormais à la tête de votre boîte avec un beau numéro SIRET en prime ! Bon ok, il faudra tout de même être patient et attendre quelques semaines avant d’obtenir par courrier cette fameuse immatriculation de l’Insee.

Par la suite, vous serez automatiquement affilié à la sécurité sociale, sans aucune démarche supplémentaire à faire.

Sachez également que si vous êtes toujours salarié, rien ne vous empêche de créer votre entreprise et de proposer vos services en freelance parallèlement à votre emploi. C’est ce que font beaucoup de gens.

Comment déclarer ses revenus en freelance ?

Là encore, rien de compliqué ! Cependant, si vous pensiez garder l’intégralité de vos gains dans votre poche, vous faites fausse route… Eh non, les taxes sur vos revenus sont bel et bien obligatoires. L’Urssaf, ça vous parle ? Allez, je vous explique…

Chaque mois (ou chaque trimestre, c’est vous qui choisissez), vous vous rendez sur le site de l’Urssaf dans votre espace personnel et vous indiquez combien vous avez touché le mois ou le trimestre précédent. Après un rapide calcul, vous passez à la caisse !

URSSAF déclarer payer

Selon l’activité pratiquée, le pourcentage applicable sera différent. Par exemple, si vous vous lancez dans la prestation de services en tant qu’auto-entrepreneur, vous reverserez 22 % de votre chiffre d’affaires à l’Urssaf.

Attention : il est vivement recommandé d’avoir un compte bancaire dédié à votre activité d’auto-entrepreneur, afin d’éviter de mélanger pro et perso. A cet effet, il existe différents comptes auto-entrepreneur gratuits.

La Toile regorge de possibilités et d’opportunités pour vous lancer à votre compte et exercer un job en ligne. En fonction de vos compétences, de vos envies, mais aussi du temps que vous avez à y consacrer, vous pouvez réussir à trouver un job qui rapporte. Alors, motivé pour travailler sur internet ? Partagez vos idées et vos bons plans dans les commentaires ci-dessous !

Marc

Avez-vous aimé cet article ?

Noter l'article

Note moyenne 4.3 / 5. Nombre de votes : 6

Aucun vote. Soyez le premier à donner votre avis !

Merci ! Si vous aimez le blog...

Vous pouvez me suivre sur les réseaux sociaux !

4 réflexions au sujet de “Travailler en ligne : 14 idées de jobs qui rapportent”

Laisser un commentaire