Complément de revenus : 3 pistes pour gagner plus d’argent hors du salariat

(Cet article est un article invité rédigé par Johan du site les3libertes.fr)

⚠️ Attention, statistique choquante :

68,3% des Français gagnent MOINS de 2500€/mois.

Il y a donc un plafond de verre dans le salariat.

Au-delà d’un certain salaire, il devient (très) difficile d’accroître ses revenus.

Aujourd’hui, vous n’avez peut-être pas la possibilité d’obtenir une augmentation de salaire au travail…

Et même si vous pouviez, vous ne souhaiteriez peut-être pas dépendre entièrement de celui-ci.

Dans cet article, je vais vous présenter 3 options pour augmenter vos revenus chaque mois, à domicile, en dehors du salariat.

Cela vous permettra d’arrondir vos fins de mois, vous faire plaisir et profiter davantage de la vie…

Ou si vous préférez : remplacer progressivement votre salaire pour, à terme, quitter le salariat !

Alors, c’est parti pour le premier complément de revenus à domicile.

1/ Devenez freelance pour un complément de revenu flexible

La première question à vous poser lorsque vous souhaitez générer un complément de revenu à domicile est :

“Est-ce que je peux exercer ce que je fais dans mon CDI à mon compte ?”

Si vous êtes policier ou inspecteur des impôts par exemple, c’est impossible.

Ça ne fonctionne pas avec les professions réglementées.

Mais pour les autres métiers ? Comme graphiste, développeur, responsable marketing ?

Vous pouvez aisément exercer à votre compte.

La seule raison pour laquelle vous ne le faites pas aujourd’hui ?

C’est probablement parce que vous ne savez pas comment trouver des clients.

Car là est le principal avantage d’être salarié : vous exécutez une mission, mais vous n’avez pas à trouver de clients.

C’est votre patron (ou une autre personne) qui s’occupe de prospecter à votre place.

Cela vous enlève toute la responsabilité de développer l’entreprise dans laquelle vous êtes recruté (sauf si vous êtes commercial, bien évidemment).

Alors que si vous vous formiez à la prospection ?

Vous pourriez exercer votre propre métier en freelance (ou du moins compléter vos revenus en réalisant cette activité quelques heures par mois).

Et les avantages sont nombreux :

  • Flexibilité horaire et géographique : vous travaillez depuis chez vous (ou d’une plage paradisiaque si c’est votre truc), à l’heure que vous voulez.
  • Autonomie : Vous gérez vos délais de livraison, vous êtes votre propre patron. Personne ne vous dit quoi faire, ni comment le faire. Et ça, c’est jubilatoire.
  • Mais surtout (et c’est l’objet de cet article) : vous générez d’importants revenus à côté de votre CDI. Oui, importants, car un freelance est généralement mieux payé qu’un salarié classique. Il n’est pas rare de voir un freelance se payer 300€/jour (pour les débutants/intermédiaires), soit 42€ de l’heure. Il vous suffirait de travailler en freelance 10h par semaine pour obtenir un complément de salaire de 420€ !

Pour vous essayer au freelancing, c’est simple :

  • Vous créez votre auto-entreprise en quelques clics sur le site officiel de l’autoentrepreneur (vous recevez gratuitement votre SIRET dans quelques jours)
  • Vous vous référencez sur des sites de freelance comme Malt (si vous voulez accomplir une mission) ou Superprof (si vous voulez enseigner).
  • Vous attendez de recevoir des propositions et complétez votre salaire au fur et à mesure des missions qui tombent !

Voici comment obtenir une belle augmentation de salaire pour quelques heures en plus par mois !

Le principal risque ? C’est que vous y preniez goût et que vous souhaitiez remplacer votre CDI 35h par du freelancing à 100%.

Car à part la sécurité du salariat, les conditions de travail sont bien plus agréables lorsqu’on travaille à son compte, de chez soi !

2/ Les petits projets rentables pour gagner de l’argent sur Internet

Si vous n’avez pas forcément envie de faire la même chose que ce que vous faites déjà dans votre CDI…

Alors vous avez également d’autres options !

Vous pouvez créer un projet sur Internet et gagner de l’argent avec.

Pour cela, vous pouvez vendre :

  • Des produits physiques
  • Des services immatériels (ebook, formations, ou juste des conseils)

Voici quelques projets que je vous recommande pour créer votre premier complément de revenus à domicile.

A/ Développez votre réseau chez Emrys !

Emrys, vous connaissez ? Il s’agit d’un programme de fidélité multi-enseignes qui permet de gagner de l’argent en achetant des bons d’achats que vous utilisez ensuite pour faire vos courses. Par exemple : j’ai 200€ de courses à faire chez Carrefour, j’achète alors 200€ de bons d’achats Carrefour sur Emrys au préalable, et une fois en caisse, je paye avec ce bon d’achat. Au passage, j’ai gagné 8,40€ en crédit d’achat sur Emrys, que je pourrai faire venir en déduction de mes futurs achats de cartes cadeaux.

Ça, c’est si on est un utilisateur normal. Ça rapporte un peu d’argent, c’est très sympa.

emrys avis
Emrys est un programme de fidélité qui fonctionne chez des centaines d’enseignes. Vous pouvez en parler autour de vous, parrainer des gens et ainsi vous créer un réseau qui sur le long-terme pourra vous générer un complément de revenus. Tout le monde est gagnant, et l’inscription est gratuite.

Toutefois, si vous avez de l’ambition, vous pouvez commencer à parrainer des gens dans votre entourage et ainsi gagner des commissions de parrainage (bien sûr, eux ne perdent rien dans l’affaire). Certaines personnes en font carrément une activité secondaire et arrivent à en tirer un petit revenu sympathique.

Avec une trentaine de filleuls actifs, vous pouvez espérer gagner 100 euros par mois. A méditer, car si vous lisez cet article, il y a fort à parier que cette idée vous corresponde.

Testez par vous-même, l’inscription est gratuite et ça n’engage à rien 🙂

B/ Louez vos objets !

Saviez-vous qu’il existe des sites qui permettent de louer ses objets ?

Si vous avez une perceuse, un nettoyeur vapeur, une machine à raclette ou tout autre objet qui ne sert qu’une fois tous les 36 du mois, eh bien, vous pouvez le rentabiliser en le louant et ainsi vous générer un complément de revenus sans rien investir, juste avec ce que vous avez déjà. Et sans perdre de temps non plus, juste le temps de prêter l’objet.

On n’y pense pas assez mais cela peut être une activité rentable. Et comme avec BlaBlaCar, vous pourrez ensuite réinvestir l’argent récolté sur des placements de long-terme (on va voir ça plus bas dans cet article).

Yaca Louer
Le site Yacalouer met en relation les particuliers qui souhaitent louer leurs objets avec ceux qui recherchent un objet à louer. Vélo, scie sauteuse, friteuse, guitare… Tout se loue !

En 5 à 10 locations, votre objet sera complètement rentabilisé.

Et en tant que locataire, c’est tout bénéf aussi puisque si vous n’avez besoin de l’objet qu’une seule fois, vous ne payez qu’une petite somme plutôt que d’acheter directement l’objet. Et en tant que loueur, cela vous fait un revenu complémentaire. Tout le monde y gagne !

C/ Créez votre propre boutique e-commerce et profitez de la croissance du marché en ligne

En 2021, les Français ont dépensé 129 milliards d’euros sur Internet.

Vous-même, vous avez sûrement déjà acheté en ligne.

sAlors pourquoi ne prendriez-vous pas une part du gâteau ?

Même petite, juste de quoi compléter ou remplacer votre salaire ?

La boutique e-commerce s’y prête très bien.

Commencez par trouver une thématique en rapport avec vos passions et centres d’intérêts.

Par exemple, si vous êtes passionné d’équitation, vous pouvez créer une boutique e-commerce sur ce thème-là.

dropshipping exemples

Vous trouvez un fournisseur en dropshipping, qui permet de supprimer toute la logistique de votre côté.

Dès qu’un client achète un produit sur votre boutique, votre fournisseur l’envoie directement à votre client, avec un emballage neutre.

(Pas besoin de transformer votre salon en entrepôt Amazon et de déménager à côté de La Poste.)

Ainsi, vous encaissez une commission au passage et augmentez vos revenus.

Pour vous faire connaître ?

Ajoutez des centaines de produits, trouvez des mots clés peu concurrentiels pour vous référencer sur Google, faites des fiches produits de qualité : vos premiers visiteurs vous trouveront rapidement grâce à Google.

Dans le même temps, donnez confiance à vos futurs clients en créant une boutique professionnelle, qui inspire confiance.

Vos premières ventes vont rapidement tomber !

Comptez 3 mois pour générer vos premiers euros, et 1 an pour dépasser le seuil symbolique de 1000€/mois.

Personnellement, je possède plusieurs boutiques e-commerce, qui me rapportent 3500€/mois au total.

D/ Démarrez un blog passionnant et gagnez de l’argent grâce à vos connaissances et conseils

Le blog n’a pas bonne presse.

Disons qu’on ne le voit plus d’un bon œil depuis les Skyblog en 2007.

Skyblog
Ça parait kitsch, dépassé.

Pourtant ? L’article que vous lisez actuellement est bien publié sur un blog.

De votre côté, cela vous permet d’apprendre, de répondre à des questions que vous vous posez.

Et du côté des créateurs de contenu (dont je fais partie), cela permet de gagner sa vie sur Internet.

Prenons un exemple : imaginons que je vous fais découvrir un service que vous ne connaissiez pas (ou un produit) à travers mon article.

Si vous vous inscrivez suite à ma recommandation, je pourrai par exemple générer de l’argent avec de l’affiliation.

Ou si vous aimez mes conseils, ma philosophie, peut-être que vous pourriez être intéressé par mes services.

Par exemple, sur mon site Les 3 Libertés, je forme et accompagne les salariés qui veulent quitter le salariat.

Je suis souvent découvert par mon blog, et parfois, mes lecteurs deviennent clients.

Le blog est un écosystème qui permet de créer une audience autour d’une passion / problématique commune…

Et donc de proposer des solutions qui permettent à son créateur d’en vivre.

Ce qui est cool, c’est qu’on n’a pas l’impression de travailler.

On partage juste une idée, des gens la découvrent, la partagent (ou pas) et on est payé pour ça.

Beaucoup de gens vivent de leur blog (je sais de quoi je parle et j’en ai rencontré plus d’un). Je vous invite à vous pencher sur la question. L’ebook gratuit d’Aurélien Amacker vous explique les principes de base :

Je gagne ma vie avec mon blog - livre Aurélien Amacker
Le livre “Je gagne ma vie avec mon blog” explique toutes les bases, et il est gratuit, alors ne vous privez pas !

Voici le mode d’emploi :

Listez vos passions et centres d’intérêts, réfléchissez aux questions que tous les gens se posent dans votre thématique.

Par exemple ? Vous êtes passionné de séduction (et vous avez un peu d’expérience dans le milieu).

Les hommes se posent des questions comme : “comment avoir plus de matchs sur Tinder ?”, “comment savoir si une fille est intéressée ?”

Répondez à ces questions à travers des articles de blogs complets et bien construits, attirez vos premiers visiteurs…

Et proposez-leur d’aller plus loin avec des solutions payantes, comme un coaching en séduction ou une formation en ligne pour draguer sur les applications de rencontre.

Ou faites un partenariat avec Tinder et touchez une commission à chaque inscription !

Les petits projets rentables sont un excellent moyen de générer un complément de revenu à domicile.

Il en existe bien d’autres, mais pour simplifier cet article, je ne vous en propose que 2.

On peut les créer chez soi, en parallèle de son travail, et en vivre à horizon 1-2 ans.

Il faut bien sûr y investir du temps et de l’argent, mais ça vaut vraiment le coup !

3/ Investissez intelligemment pour un complément de revenu durable

Voici votre 3ᵉ option pour générer un complément de revenu à domicile.

Investir dans des produits financiers. Même en partant de zéro.

Bien entendu, il y a l’immobilier que tout le monde connait, mais pas seulement !

Par exemple, la Bourse, à laquelle seulement 10% des Français se sont intéressés.

A/ Explorez l’immobilier à faible coût et les SCPI pour diversifier vos revenus

Pour la plupart des gens, l’immobilier, ça revient à devenir propriétaire de sa résidence principale (RP)…

Ou acheter un appartement que l’on mettra sur Airbnb.

Dans le premier cas, ça ne rapporte aucun cashflow (même si c’est une bonne idée d’être propriétaire de sa RP).

Dans le second, ça demande beaucoup de gestion et ce n’est plus aussi facile qu’avant (par exemple, les mairies ont instauré des quotas pour éviter les abus).

Et puis ça demande souvent d’emprunter des sommes pharaoniques à la banque, pendant de longues années.

Ce que vous voulez, c’est un complément de revenu rapide, pas dans 25 ans.

Et donc voici les options qui s’offrent à vous.

Vous pouvez par exemple acheter des biens immobiliers peu chers, comme des caves ou des places de parking.

Vous pourrez ensuite les louer à une voiture, plusieurs motos, ou des personnes à la recherche d’espaces pour stocker leurs meubles.

Si vous achetez une place de parking (comptant, sans faire de crédit) dans une ville moyenne à 10 000€, et que vous la louez à 3 motos qui payent chacune 60€/mois, vous générez 180€ par mois.

Directement dans votre poche, à vie.

parking box leboncoin

Et dans le cas où vous n’avez pas de quoi l’acheter comptant, et que vous empruntez cette somme à la banque, il vous faudra environ 55 mois pour la rembourser, soit à peine 4,6 ans.

Dans 4,6 ans, vous aurez 180€ de complément de revenu à vie !

Pour ne pas perdre de temps, vous pouvez acheter 3-4 places de parking d’un coup pour profiter d’un gros cashflow d’ici à quelques années.

Et si vous préférez investir de petites sommes ? À coup de 50€ ?

Pas besoin d’investir 100 000 € dans un logement pour le louer : vous pouvez investir dans des SCPI, et acheter “une part” de biens immobiliers. Vous percevez chaque mois un loyer en fonction des parts que vous avez achetées. C’est aussi simple que cela. En versant 50€ par mois par exemple, vous vous constituez petit à petit un véritable complément de revenus 100% passif.

Par exemple, imaginons un appartement d’une valeur de 50 000€ est divisé en 1000 parts de 50€.

Chaque part que vous possédez rapporte 5€/mois de loyer.

Si vous en achetez 10 (pour un total de 500€), vous gagnerez 50€/mois, à vie, tranquillement installé chez vous.

Vous posséderez une fraction d’un appartement (que vous n’aviez peut-être pas les moyens ou l’envie d’acheter seul)…

Et vous toucherez un cashflow intéressant pour compléter vos revenus, sans AUCUNE gestion locative.

Vous voulez essayer ? Je suis chez IROKO Zen, regardez les avis en ligne, tout le monde en est content, c’est une SCPI qui fait ce qu’on lui demande.

SCPI exemple
En gros : vous placez par exemple 5000€ sur une SCPI, vous avez votre plate-forme en ligne pour surveiller tout ça, et vous gagnez un loyer au prorata de votre investissement (soit une rente d’environ 20 à 25€/mois pour 5000€ investis, ça dépend des SCPI).

Vous voyez ? L’immobilier n’est pas qu’un sport de riche, avec quelques astuces, tout le monde peut en profiter, même avec de petits revenus.

B/ Devenez apporteur d’affaires immobilier

Plutôt que de vendre vous-même de l’immobilier, vous pourriez peut-être simplement mettre en relation des vendeurs potentiels avec des agents immobiliers. Et ça, ça se monnaye, ma p’tite dame ! Comptez en moyenne 500 euros pour une mise en relation réussie (c’est-à-dire qui aboutit à une vente).

Tout ce que vous avez à faire, c’est de rester à l’écoute de celles et ceux dans votre entourage qui envisageraient de vendre, et de les diriger vers un mandataire immobilier qui s’occupera du reste.

Le site Propertips vous permet de faire cela et de gagner environ 500€ à chaque fois que vous mettez en relation des personnes cherchant à vendre un bien avec des agents immobiliers !

Propertips avis
L’inscription sur Propertips est 100% gratuite et n’engage à rien.

Tout le monde est gagnant !

  • L’acheteur paye moins cher qu’avecune agence traditionnelle (3% contre 10 à 15% habituellement, car le mandataire travaille sans agence donc il a moins de frais)
  • Vous gagnez une prime

Et comme si cela ne suffisait pas, vous pouvez aussi en faire une activité secondaire en développant votre réseau : si vous parrainez des nouveaux inscrits, vous obtiendrez des commissions dégressives sur 6 niveaux. De quoi motiver tout le monde à faire vendre des biens immobiliers !

Bien sûr, vous pouvez vous lancer gratuitement, sans engagement, et vous pouvez tout à fait n’encaisser qu’un seul paiement puis abandonner si jamais finalement cela ne vous plaît pas. Aucune contrainte, aucune obligation, j’adore !

C/ Découvrez les opportunités de la Bourse avec les ETF et les dividendes

La Bourse a très mauvaise presse !

On imagine tout de suite des traders ruinés, dans d’énormes hangars entourés de milliers d’écrans (merci le cinéma Hollywoodien).

Pourtant ? C’est une excellente option pour générer des revenus à côté de son CDI facilement.

Et attention, je ne parle pas de trading.

Nous n’allons pas essayer d’anticiper les hausses et les baisses pour faire du profit.

Je vais vous parler d’une approche fiable et rentable, qui s’envisage sur le moyen-terme.

La bourse est risquée quand vous investissez tout votre argent au même endroit (par exemple sur une seule entreprise) ou que vous espérez récupérer cet argent dans quelques mois.

Mais si vous investissez dans un ETF, un regroupement de centaines d’entreprises de secteurs divers et variés…

Avec un horizon d’investissement à moyen-terme ?

Alors vous limitez très fortement le risque.

Par exemple, l’ETF S&P 500 regroupe les 500 entreprises américaines les plus puissantes.

Si vous achetez une part de cet ETF, vous devenez actionnaire d’une part de 500 entreprises en même temps.

Ainsi, vous diluez le risque.

Vous pouvez par exemple ouvrir un PEA gratuit dans une banque en ligne et acheter des ETF chaque mois.

Et donc vous profitez également de leur plus-values et des dividendes qu’elles versent.

Car oui, les entreprises sont généreuses envers les actionnaires (ça fait souvent débat à la télé).

En France, 59,8 milliards d’euros ont été versés en 2022 !

Et dans le monde entier ? 1560 milliards !

dividendes entreprises

Cela veut dire qu’en achetant des actions chez elles, vous toucherez une part de ce beau gâteau.

Je vous explique :

Si vous comptez sur les plus-values (c’est-à-dire les entreprises qui prennent de la valeur), un ETF S&P 500 est idéal.

Sur les 40 dernières années, la croissance moyenne est de 8 à 10% par an.

Ce qui veut dire que 10 000€ déposés aujourd’hui en vaudront 27 000€ dans 10 ans, soit 118€/mois de bénéfice dans votre poche (en plus de vos 10 000€ que vous allez récupérer) !

Si vous préférez toucher des dividendes, alors investir dans plusieurs entreprises peut être une bonne idée.

Prenons par exemple l’entreprise Ford Motor Company (la marque de voiture Ford).

Une action vaut actuellement 12$.

Ce qui veut dire que si vous investissez 1200$, vous en aurez 100.

Chaque action possédée de Ford vous rapportera 1,24$, soit 124$ par an dans votre cas.

Vous augmentez vos revenus de 10$/mois, à long-terme, juste pour avoir investi 1200$.

Alors imaginez si vous investissez 5000$, 10 000$ ou 50 000$ dans des actions à haut dividendes ?

En combinant ces stratégies, vous pouvez générer un complément de revenu intéressant et diversifié, tout en vous constituant un patrimoine financier sur le long-terme.

Complément de revenus à domicile : bilan de l’article

Vous voyez, il existe plusieurs manières de compléter ou remplacer votre salaire.

Nul besoin d’enchaîner les heures supplémentaires au travail ou supplier votre patron de vous augmenter…

Comme on dit : “work smarter, not harder” (comprenez “travaillez intelligemment, pas plus dur”).

Voici mon conseil : testez tout en même temps !

  • Devenez freelance pour augmenter votre taux horaire…
  • Profitez de cette augmentation pour investir de l’argent et générer un cashflow à vie avec l’immobilier et la Bourse…
  • Et créez un (ou plusieurs) petit projet rentable sur votre temps libre.

(note de Marc, auteur du blog : c’est ce que je fais depuis 10 ans et ça porte ses fruits)

Ainsi, vous allez rapidement gagner autant que votre salaire en CDI 35h et vous serez capable de profiter de la vie…

De vous offrir les vacances de vos rêves.

De vous faire plaisir sans compter.

Ou mieux, de quitter le salariat définitivement pour profiter de votre temps libre !

Voilà, je vous laisse me poser vos questions en commentaire si besoin.

Johan, du site Les 3 libertés.

Avez-vous aimé cet article ?

Noter l'article

Note moyenne 4.8 / 5. Nombre de votes : 14

Aucun vote. Soyez le premier à donner votre avis !

Merci ! Si vous aimez le blog...

Vous pouvez me suivre sur les réseaux sociaux !

Commentaires :

2 réflexions au sujet de “Complément de revenus : 3 pistes pour gagner plus d’argent hors du salariat”

  1. Merci pour tous ces conseils géniaux et attrayants MAIS vous n’évoquez pas les frais qu’engendre la création d’entreprise ou bien la fiscalisation des dividendes, etc..
    Est-ce que l’on s’y retrouve réellement ou bien, retrouvons-nous plus endettés qu’avant ?

    Répondre
    • Bonjour et merci pour votre commentaire. Alors d’expérience : oui, l’entrepreunariat vaut le coup. Il comporte des risques : si ça ne fonctionne pas, vous risquez de vous retrouver endetté(e), mais vous aurez gagné en expérience au passage, et si vous faites quelque chose que vous aimez et que vous vous renseignez suffisamment bien avant d’agir, alors il y a de bonnes chances que cela fonctionne. Et si ça fonctionne, vous ne le regretterez pas. Il vaut mieux suivre votre envie plutôt que de vivre dans le regret. J’encourage tout le monde à tenter l’aventure de l’entrepreunariat. Concernant les frais, on peut toujours trouver à les minimiser : par exemple, je suis chez l’expert comptable.com, un cabinet qui vous offre les frais de création de société et qui propose des tarifs réduits (110€ HT/mois). Ou sinon vous pouvez commencer comme auto-entrepreneur et voir si ça marche : là, tout est gratuit et il n’y a aucun risque, donc vous pouvez au moins tâter le terrain sans trop de risque.

      Concernant la fiscalité des dividendes : si vous gagnez des dividendes et que vous payez des impôts dessus, cela veut dire que vous aurez gagné de l’argent, donc pas de soucis. Idem si vous revendez des actions avec une plus-value : oui, vous payez des impôts, mais c’est parce que vous avez gagné de l’argent, donc vous êtes toujours bénéficiaire. En bourse, il y a toujours un risque de perte et il faut se diversifier au maximum. En suivant une stratégie diversifiée, en général, on limite grandement les risques et on gagne plus qu’avec un livret A.

      Mais c’est toujours pareil : on cherche à éviter le moindre risque, et du coup on ne fait rien. Alors que si on investit ou qu’on lance son activité, forcément, on s’expose à un risque de perte en capital. Le risque peut être modulé suivant votre profil. Je pense sincèrement que cela vaut le coup de vous lancer si “ça vous démange”, surtout avec toutes les informations disponibles dans les livres et sur internet de nos jours, c’est bien plus accessible qu’avant.

      Tout ceci n’est que mon avis basé sur mon expérience personnelle, ce n’est pas un conseil en investissement (je suis obligé de le rappeler).

      Pour moi, la seule idée à retenir, c’est : ne rien faire, c’est la garantie de n’avoir aucun résultat.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire