Où donner ses livres ? 12 pistes (et un bon plan !)

Vous souhaitez faire du tri dans votre bibliothèque, mais vous ne savez pas où donner vos livres ? Voici plein d’idées pour mettre vos livres entre de bonnes mains.

1. Donner ses livres contre bons d’achat

Vous pouvez tout d’abord donner selon le principe du rachat de livres au poids. Cela signifie que certaines enseignes peuvent reprendre vos livres moyennant 1€ le kilo. Ou bien autre possibilité : d’autres encore peuvent vous les reprendre contre des bons d’achat.

Si cela vous intéresse, renseignez-vous notamment auprès de la FNAC, Cultura ou encore Bibliovore.

Mais j’aimerais m’attarder sur la Bouquinerie du Sart qui ne fait pas qu’offrir une seconde vie à vos livres, mais également œuvre pour la réinsertion professionnelle.

Il s’agit d’une librairie solidaire qui récupère des livres d’occasion en échange de bons d’achat. Les livres sont ensuite revendus en librairie ou bien sur le site internet de la Bouquinerie du Sart pour créer des emplois solidaires via des embauches de contrats de réinsertion.

librairie du Sart
La Bouquinerie du Sart est une entreprise française engagée à qui vous pouvez donner vos livres très facilement et aider à créer des emplois solidaires. En bonus : vous obtenez même des bons d’achat en échange. Comme quoi, on peut être généreux ET Radin Malin en même temps 🙂

Vous faites donc un geste aussi bien engagé que Radin Malin ! 😉

Notez que vous pouvez envoyer vos livres – ainsi que vos CD et DVD – gratuitement via leur site internet, mais aussi leur application.

Voici une vidéo qui présente le concept :

 

2. Faire un don de livres à Emmaüs

Bien sûr, comment ne pas citer le don de livres à Emmaüs ?

Donner des livres à Emmaüs est assez simple, car la structure a de nombreuses antennes partout en France (trouvez le plus proche de vous sur le site d’Emmaüs).

donner ses livres à emmaus
C’est une bonne idée si vous souhaitez vous séparer rapidement de vos livres

D’autres associations aussi importantes qu’Emmaüs reprennent des livres tels que le Secours populaire, la Croix-Rouge ou encore Amnesty International.

 

3. Donner à des associations spécialisées dans la récupération de livres

Vous pouvez aussi donner des livres à une association spécialisée. Je vous en ai recensé quelques-unes dont certaines qui se sont données pour mission de réduire les inégalités dans l’accès à la culture, et ce, partout dans le monde.

Certaines associations peuvent même réaliser une collecte de livres à domicile.

Alors, du coup, à qui donner ses livres ?

Voici une liste non exhaustive d’associations :

  • Recyclivre : je vous invite vivement à découvrir leur éthique. Entre autres, elle veille à son impact environnemental et favorise l’inclusion sociale. L’association récupère les livres à domicile.
  • Bibliothèque Sans Frontières : elle favorise l’accès à l’information, à l’éducation et à la culture, que ce soit au Bangladesh, au Burundi, en France qu’aux États-Unis. Notez qu’elle peut récupérer les livres à domicile.
  • Livres Sans Frontières : elle se donne pour objectifs, entre autres, de collecter et acheminer des livres vers les pays francophones qui en manquent, soutenir l’apprentissage de la langue française et lutter pour la sauvegarde de la diversité linguistique.
  • Lire et Faire Lire : met en place des sessions de lectures avec des lecteurs et lectrices bénévoles auprès d’enfants de différents établissements.
  • Lire C’est Vivre : on en parle peu après.
  • Adiflor (Association pour la diffusion internationale francophone de livres, ouvrages et revues)

Que vous souhaitiez donner vos livres à Paris ou dans votre commune, pensez également aux associations locales qui collectent des livres !

 

4. Donner à des particuliers par le biais de la “boîte à livres”

Autre solution pour se débarrasser de ses livres : en faire don à des particuliers en les déposant dans une boîte à livres. Il s’agit d’une petite boîte avec des étagères où vous pouvez y déposer, mais aussi emprunter des livres. Différentes initiatives locales ont vu le jour pour mettre ce système en place. Il est même possible que vous en ayez déjà croisé dans la rue ! Pour trouver celle la plus proche de chez vous, il existe un annuaire collectif (qui en recense d’ailleurs plus de 8 000 ! ).

Boîte à livres
On les voit partout : gares, halls d’immeubles, écoles, collèges, entreprises, mairies, parcs, stations de tram… Les boîtes à livres sont un excellent moyen de donner vos livres facilement et d’en découvrir d’autres.

Le système fonctionne sur le principe de l’économie circulaire, car il favorise l’échange entre habitants de la ville. C’est une manière de faire vivre la vie de quartier.

C’est aussi une très jolie manière de permettre à certaines personnes qui ont peu de moyens – ou bien qui ne sont pas habituées à lire – d’emprunter ou bien de récupérer des livres gratuitement.

 

5. Contribuer au “bookcrossing”

Une idée plus originale encore : le bookcrossing. Il s’agit de permettre à vos livres de voyager et changer de mains de manière au gré du hasard. Vous pouvez les laisser dans un arrêt de bus, sur un banc, à une table de café, à une station de train… Une très jolie manière d’entrer en contact avec les gens à travers le monde et à travers les livres.

donner ses livres avec le bookcrossing

Qui sait où se retrouvera votre livre de part le monde ?

Vous pouvez suivre son parcours en l’enregistrant sur un site dédié et en l’étiquetant.

L’idée est assez poétique et on se surprend à l’imaginer dans les mains d’un inconnu et l’émotion que celui-ci peut éprouver à sa lecture. Vous pouvez même laisser un petit mot à l’intérieur !

 

6. Donner ses livres sur des sites de dons

On retourne sur Internet pour aller cette fois sur des sites de dons, comme Donnons.org par exemple. Le principe : vous donner les objets, dont les livres, que vous ne souhaitez plus gratuitement.

donnons.org logo

En pratique, cela fonctionne presque comme sur Leboncoin : vous ​​listez les objets dont vous vous débarrassez, vous attendez un repreneur et vous vous organisez avec lui pour convenir d’un rendez-vous pour échanger les biens.

Il y a quelques désavantages à ce procédé que je me de dois quand même de mentionner :

  • si votre repreneur habite loin, il est possible que vous ayez des frais de port, ce qui peut rendre le don assez coûteux comparé à si vous l’aviez vendu en tant que livre d’occasion.
  • il est possible que vous deviez attendre longtemps (très longtemps) avant de trouver un acquéreur.

 

7. Offrir ses livres à la bibliothèque municipale

Et pourquoi ne pas donner des livres à la bibliothèque ? Vous pouvez très bien les proposer à votre bibliothèque de quartier. C’est un chouette moyen de participer à l’amélioration du service public. Toutefois, pensez qu’elle souhaite récupérer des livres en bon état.

donner ses livres à la bibliothèque
L’un de vos livres se trouvera peut être en rayon de votre bibliothèque ! 🙂

Il est très probable que l’on vous demande de remplir un formulaire pour établir une liste détaillée des livres que vous souhaitez donner (titre, auteur, année d’édition, etc.).

Petite note : les bibliothèques de la Ville de Paris n’acceptent pas les livres de particuliers. Cependant, la bibliothèque de votre commune pourrait accepter étant donné que les budgets municipaux sont souvent très restreints.

 

8. Donner des livres pour les prisons

Si vous avez un lot de livres à donner et que vous portez une attention particulière aux questions d’insertion sociale et/ou que vous souhaitez que vos livres bénéficient à des personnes détenues, alors vous pouvez vous tourner vers les établissements pénitentiaires

Penchez-vous notamment vers l’association Lire C’est Vivre qui gère les bibliothèques de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis et celle du centre de semi-liberté de Corbeil-Essonnes. Elle accepte les dons de livres sur liste et dans des domaines spécifiques : livres en langues étrangères (russe, arabe, roumain…), ouvrages documentaires récents, mangas ou encore bandes dessinées.

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à les contacter.

 

9. Faire don de livres aux maisons de retraite

Certaines maisons de retraite, EHPAD ou autres établissements de ce genre et leurs résidents seront probablement ravis de recevoir des livres d’occasion pour alimenter leurs bibliothèques.

Outre le fait que la lecture est particulièrement recommandée pour les personnes âgées, car elle permet de stimuler les fonctions cognitives, ralentir les troubles de la mémoire et prévenir la maladie d’Alzheimer, elle procure aussi du plaisir, de la découverte et de l’épanouissement.

Là aussi, pensez à contacter la maison de retraite la plus proche de chez vous afin de connaître ses besoins.

 

10. Donner ses vieux livres à des hôpitaux

Un autre beau geste solidaire : faire un don de livres aux hôpitaux pour les personnes malades.

Et on vous le rappelle, avant de faire un don à un hôpital, pensez à prendre contact avec l’institution. Elle vous indiquera si elle a des besoins particuliers (livre jeunesse, romans, ouvrages avec de gros caractères, etc.) et quelle procédure vous devez suivre.

 

11. Offrir ses livres à ses proches

Enfin, et car on n’y pense pas toujours, pensez aussi à offrir vos livres à vos proches (famille, amis, collègues, etc.). C’est une chouette manière de faire plaisir, de renforcer les liens, d’échanger sur vos lectures et de mieux connaître les goûts de chacun.

offrir ses livres à ses proches
Vous faites une pierre deux coups ! Un cadeau pas cher et attentionné 🙂

C’est d’ailleurs une façon d’offrir un présent à ses proches sans attendre une occasion particulière comme un anniversaire, les fêtes d’année, etc. Vous pouvez aussi organiser un petit événement : une dernière soirée avant votre déménagement par exemple où chacun peut se servir sans retenue et selon ce qu’il souhaite. C’est convivial et cela vous allège !

 

12. Vendre ses livres

Et bien sûr, autre solution : ne pas donner mais plutôt vendre ses livres et être rémunéré via les dépôts-ventes (site internet ou boutique) ou auprès d’un bouquiniste. Concernant cette deuxième option, vous devez vous rendre dans sa boutique avec vos sacs et cartons de livres et celui-ci vous indiquera s’il les prend et à quel prix. Vous êtes libre d’accepter ou pas. Cependant, afin de vous éviter de perdre du temps, pensez bien que le livre doit lui être rentable, car cela reste avant tout un commerce ! Aussi, le bouquiniste manquant de place, il doit sélectionner les ouvrages qui lui semblent les plus pertinents.

Sinon, bien plus simple, vous pouvez notamment vendre vos livres sur Momox.

Momox scan
Voir l’article : notre avis sur Momox, l’appli qui rachète vos livres, CD, DVD, jeux vidéo, etc.

En pratique, vous estimez la valeur des livres que vous souhaitez vendre grâce à l’application du site en question sur lequel vous scannez leur code-barres. Ensuite, si les prix proposés par le site vous conviennent, vous mettez les livres dans un carton que vous déposez gratuitement dans un point relais. L’argent vous est versé dès que le colis est reçu. C’est super simple et rapide !

C’est aussi bien un joli geste, car vous offrez une deuxième vie à vos livres et permettez au nouveau propriétaire d’y accéder à prix réduit, qu’un geste astucieux, car vous gagnez un peu d’argent.

 

Et tant qu’on est dans le thème de la lecture, allez faire un tour sur notre sélection de livres pour apprendre à bien gérer son argent (ou même carrément devenir riche, il y en a pour tous les goûts).

Avez-vous aimé cet article ?

Noter l'article

Note moyenne 4.5 / 5. Nombre de votes : 2

Aucun vote. Soyez le premier à donner votre avis !

Merci ! Si vous aimez le blog...

Vous pouvez me suivre sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire