Comment se faire rembourser ses frais de déménagement ? 2 aides à connaître !

Ahh les aides sociales, toujours là quand on a besoin d’elles. Problème : pour les demander, encore faut-il en connaître l’existence ! Saviez-vous que vous pouviez obtenir de l’argent lorsque vous déménagez ? Non ? Je vous explique tout dans cet article ! La prime de déménagement est une aide versée par les CAF et MSA qui a pour but de soutenir les familles les plus modestes dans cette étape qui peut s’avérer coûteuse. Elle est soumise à des conditions de ressources et de composition familiale à l’instar de l’aide à la mobilité. Tour d’horizon des deux dispositifs.

Quelles sont les conditions d’obtention de la prime de déménagement ?

Pour bénéficier de la prime au déménagement, il faut remplir plusieurs critères. D’abord, cette aide sociale est destinée aux familles nombreuses c’est-à-dire, celles qui ont à charge au moins 3 enfants nés ou à naître. Selon l’article D823-20 du code de la construction et de l’habitation, le changement de domicile doit de surcroît intervenir après le 3ème mois de grossesse du dernier enfant et avant ses 23 mois. De plus, le ménage doit être éligible aux aides personnalisées au logement (APL) ou aux allocations de logement familial (ALF) ; il doit donc remplir les conditions de ressources imposées par l’une ou l’autre de ces prestations. Enfin, la demande doit impérativement être formulée dans le premier semestre qui suit l’emménagement. Sachez que ce petit coup de pouce est alloué aux résidents métropolitains et à ceux des départements et régions d’outre-mer (Réunion, Guadeloupe, Guyane, Martinique) hors Mayotte.

Quel est son montant ?

Comme la majeure partie des prestations sociales et familiales, le montant de l’aide au déménagement fait l’objet d’une revalorisation annuelle. Ainsi, depuis le 1er avril 2020 et sauf circonstances exceptionnelles jusqu’en mars 2021, les bénéficiaires peuvent prétendre recevoir jusqu’à :

  • 994,56 € pour un foyer avec 3 enfants
  • 1 077,44 € pour un foyer avec 4 enfants
A lire également :  7 conseils pour TOUJOURS acheter moins cher (et quand même de qualité)

Au-delà, il convient d’ajouter 82,88 € par enfant supplémentaire. Il s’agit du montant maximal perceptible. En effet, l’aide au déménagement pallie aux dépenses effectivement engagées par les allocataires qui doivent justifier de leurs frais. Bon à savoir : En cas de difficultés financières, il est envisageable de recevoir un acompte sur présentation d’un devis. Pour cela, un rendez-vous avec le service social est nécessaire.

Quels sont les déménageurs agréés éligibles à l’aide ?

Qu’il s’agisse du simple transport de colis ou qu’il faille expédier l’ensemble du gros mobilier, il est possible de faire appel à un professionnel du déménagement. colis cartons déménagement Le coût varie en fonction du volume du chargement, du type de véhicule utilisé, de la distance à parcourir, de la zone géographique et de la grille tarifaire de l’entreprise. Il est donc vivement recommandé de faire appel à une société inscrite à la Chambre syndicale du déménagement (CDS) ou à l’Organisation des transporteurs routiers européens (Otre) et de demander un devis avant de s’engager. Il est aussi admis de louer camion et d’effectuer toute la logistique soi-même. La plupart des supermarchés proposent des forfaits de location courtes distances et il existe de nombreuses agences spécialisées un peu partout sur le territoire. Enfin, les caisses d’allocations familiales et les mutualités sociales agricoles consentent à ce que l’allocataire effectue le déménagement par ses propres moyens à condition qu’il soit en mesure de produire des justificatifs de frais (ticket d’essence, de péage, etc,). Il n’est donc pas obligatoire de faire appel à un professionnel pour pouvoir toucher l’aide au déménagement.

Peut-on bénéficier plusieurs fois de la prime ?

Pour chaque évolution de vie familiale ou professionnelle, il convient d’effectuer une déclaration de changement de situation auprès de sa caisse d’affiliation. Elle doit être réalisée par tous moyens (dans son espace personnel ou par écrit) et au plus tôt. Cette dernière à pour effet un recalcul des droits qui peuvent fluctuer. En outre, lorsque le déménagement se fait dans un autre département, le dossier de l’allocataire devra être transféré vers la caisse de son nouveau lieu d’habitation. Il est donc conseillé d’anticiper les démarches afin d’éviter l’interruption inopportune des prestations. En soi, l’aide peut être perçue autant de fois que de changement d’habitation à condition que le foyer soit toujours éligible au moment de la nouvelle demande.

A lire également :  Comment remettre de l'argent de côté après les fêtes de fin d'année ?

Comment demander la prime de déménagement ?

Le dossier peut être transmis par plusieurs moyens. Dans son espace personnel CAF en ligne, rubrique “Mes services en ligne” puis “faire une demande de prestation”, sélectionnez “le logement”, et enfin “la prime de déménagement”. CAF prime de déménagement Le formulaire cerfa 11363*04 est alors imprimable ou téléchargeable au format PDF. Certaines interfaces de quelques départements isolés permettent aux utilisateurs d’insérer une pièce jointe. À l’inverse pour l’immense majorité des allocataires, il convient d’envoyer le document dûment rempli et accompagné des justificatifs requis. Le procédé est le même pour la MSA. Pour les personnes qui ne disposent pas d’outils numériques suffisants, il est également possible de se procurer le document :

  • en appelant sa caisse pour qu’elle l’envoie par voie postale
  • en prenant rendez-vous dans une antenne CAF ou MSA de proximité
  • en se rendant dans une MSAP, une Maison France Service ou n’importe quel point numérique
  • en sollicitant le CCAS de la commune

Bonus : l’aide à la mobilité

En plus de la prime de déménagement, sachez que vous pouvez demander une aide à la mobilité (cumulable !) L’aide à la mobilité est une allocation d’un montant de 1000 € destinée à aider les actifs à sa rapprocher de leur travail. Il s’agit d’un dispositif géré par l’Action Logement. Aide à la mobilité Action Logement Cette dernière est réservée aux :

  • salariés
  • demandeurs d’emplois qui reprennent une activité
  • alternants arrivant sur le marché de l’emploi

Pour y avoir le droit, le demandeur doit nécessairement remplir les conditions suivantes :

  • être nouvellement embauché (ou avoir une promesse d’embauche)
  • percevoir mensuellement un salaire inférieur à 2 309,13 € brut
  • cibler un logement qui se trouve en France ou dans les DROM à moins de 30 mn en voiture (1h pour les DROM) de son lieu de travail
  • à défaut, le demandeur doit prendre les transports en commun à la place de sa voiture
A lire également :  Comment fabriquer votre déodorant maison ET efficace - naturel, bio, sans aluminium !

Le logement en question doit être la résidence principale du bénéficiaire. Il peut être issu d’une location dans le parc privé, social ou celui de l’intermédiation locative. Bon à savoir : La demande se fait en ligne sur le site de l’Action Logement. J’espère que cet article vous aura aidé ! Si vous avez d’autres aides et bons plans de ce type à faire connaître, partagez-les dans les commentaires ci-dessous 😉 Marc

Avez-vous aimé cet article ?

Noter l'article

Note moyenne 4 / 5. Nombre de votes : 8

Aucun vote. Soyez le premier à donner votre avis !

Merci ! Si vous aimez le blog...

Vous pouvez me suivre sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire