Comment acheter des Bitcoin, et est-ce encore une bonne affaire ?

Bitcoin, Bitcoin, Bitcoin. On entend ce mot partout ! Mais de quoi s’agit-il au juste ? Avec un cours du Bitcoin dépassant les 12000€, n’est-il pas trop tard pour investir ? La valeur du Bitcoin risque-t-elle de chuter ? Voici un peu de contexte et quelques éléments de réponse.

 

Qu’est-ce que le Bitcoin ?

Le Bitcoin (abrégé en “BTC”) est ce qu’on appelle une crypto-monnaie. Au même titre que n’importe quelle monnaie, elle s’échange, s’achète et se dépense et a une valeur qui est déterminée par le marché, c’est-à-dire en fonction du volume d’échanges et donc de l’intérêt et de la confiance qui lui sont portés.

C’est une monnaie virtuelle qui repose sur un système totalement décentralisé, contrairement à l’Euro par exemple, dont la gestion est centralisée entre les mains de la Banque Centrale Européenne (BCE).

 

En quoi est-ce vraiment sécurisé ?

Par sa nature, le Bitcoin est un système qui se sécurise lui-même.

Quand on parle de Bitcoin, on tombe souvent sur le mot “Blockchain“. C’est l’innovation sur laquelle repose tout le système Bitcoin. Comme son nom l’indique, la Blockchain est une chaîne de blocs où sont enregistrées toutes les transactions faites en Bitcoin depuis le début. Elle n’est enregistrée nulle part en particulier et partout à la fois, en petits morceaux répliqués sur les ordinateurs des utilisateurs de Bitcoin partout dans le monde.

Étant décentralisée, personne ne peut modifier la Blockchain puisqu’il faudrait éditer toutes les copies en même temps partout. De plus, il faudrait ré-écrire toute la chaîne depuis l’endroit où on souhaite la modifier. Cela nécessiterait une puissance informatique inimaginable, et c’est là-dessus que repose la sécurité du système.

Le “minage”

Pour assurer une sécurité maximale, le Bitcoin est “miné“, c’est-à-dire que des gens comme vous et moi font résoudre des équations compliquées à leurs ordinateurs sans cesse, ce qui permet d’encrypter toujours plus le système. Une fois qu’une équation est résolue, le mineur reçoit un Bitcoin à titre de récompense.

Enfin, contrairement aux monnaies que l’on utilise tous les jours, il existe un nombre fixe de Bitcoin. A l’heure actuelle, tous les Bitcoins n’ont pas encore été mis en circulation. Quand ce sera le cas, le nombre total de Bitcoins émis ne pourra pas dépasser les 21 millions, chacun divisible jusqu’à la huitième décimale. Ceci est différent de l’euro, pour lequel la Banque Centrale Européenne peut décider d’augmenter la quantité en circulation, diminuant la valeur de la monnaie au passage.

Cela veut également dire qu’avec un Bitcoin à 10000€ par exemple, si vous en achetez pour 500€, vous aurez 0,05 Bitcoins. Un peu bizarre au premier abord, mais c’est normal, rassurez-vous 🙂

 

Pourquoi investir dans le Bitcoin ?

Plusieurs types de personnes utilisent le Bitcoin :

  • Certains voient le Bitcoin comme une monnaie, au même titre que l’euro ou le dollar.
  • D’autres voient le Bitcoin comme un placement ; une sorte de moyen de conserver l’argent, au même titre que l’or.
  • Les investisseurs et spéculateurs voient la valeur du Bitcoin grimper et en achètent dans le but de se faire une belle plus-value
  • Il y a ensuite ceux qui rejettent le système monétaire actuel et qui aiment le côté décentralisé, anonyme et sécurisé par nature qu’offre le Bitcoin
  • Enfin, le Bitcoin a été souvent critiqué car étant utilisé par les trafiquants puisqu’il rend les transactions intraçables.

Si vous envisagez d’investir dans le Bitcoin (et si vous lisez cet article), j’imagine que c’est parce que vous voulez vous faire de l’argent. Vous vous placez donc en investisseur.

Il faut faire très attention car le Bitcoin fluctue beaucoup, et constamment. Contrairement à des actions en bourse, le Bitcoin gagne et perd régulièrement 10, 20, 30% de sa valeur, voire davantage.

Il est donc très facile de gagner gros, mais aussi de perdre gros.

Il est vrai que beaucoup sont devenus millionnaires parce qu’ils avaient acheté pour 5€ de Bitcoin en 2010, mais derrière tous les articles parlant des fortunes qui se sont faites avec le Bitcoin, combien de gens y ont laissé des plumes ?

 

Va-t-il encore monter ? Risque-t-il de s’écrouler ?

Ah ben ça, si je le savais, je serais déjà milliardaire, m’voyez ! Pour ma part, je pense qu’il n’est pas trop tard, mais qu’il y a un risque non négligeable qu’une autre cryptomonnaie le dépasse (je pense notamment à l’Ethereum).

Je me souviens de la première fois que j’ai vraiment entendu parler du Bitcoin. C’était en 2013 et il venait d’atteindre les 500€, ce qui avait fait couler pas mal d’encre. A cette époque, je me suis dit que de toute façon c’était sûrement trop tard pour investir car 500€ ça me paraissait déjà super cher.

4 ans plus tard, en décembre 2017, un Bitcoin vaut environ 14000€.

Si j’avais investi 1000€ dans le Bitcoin en 2013, je pourrais maintenant les revendre 28 000 €.

Oui mais :

Ces mêmes 1000€ investis en 2013, je les aurais revendus seulement 200€ en 2015 (soit une perte de 800€). 

 

Vous voyez donc que le Bitcoin est extrêmement volatile. Certes, il n’est jamais trop tard pour se lancer et personne ne peut prédire l’avenir (sinon, tout le monde serait milliardaire). Ceci étant, comme pour tout investissement, il faut faire extrêmement attention à ce que vous faites.

Globalement, quand même, le Bitcoin est sur une tendance de long-terme à la hausse (ce que vous pouvez-voir sur le graphique).

 

N’investissez que l’argent que vous pouvez vous permettre de perdre.

Comme pour n’importe quel placement, personne ne sait si le Bitcoin va grimper ou s’écrouler à court, moyen ou long-terme. Il vous appartient de vous renseigner autant que possible avant de faire quoi que ce soit avec votre argent. Personnellement, j’ai récemment investi 120€ histoire de tâter le terrain, mais je ne me verrais pas y mettre plusieurs milliers d’euros, au risque de les voir se volatiliser d’ici quelques semaines. Prudence, donc.

Sur l’année 2017, le Bitcoin est passé d’environ 700€ à plus de 14000€, soit 2000% d’augmentation. Comparé aux 0,75% du livret A, forcément, ça donne envie.

Regardez le pic du mois de décembre. C’est affolant, non ? Une hausse aussi soudaine et forte est souvent annonciatrice d’une bulle qui ne demande qu’à éclater. Ainsi, beaucoup pensent que le Bitcoin subira une correction. Comprenez : sa valeur chutera de 10, 20, 50% voire plus, de façon à se remettre en phase avec sa vraie valeur “naturelle”. Reste à savoir quand cette correction interviendra, et de quelle ampleur elle sera. Ça, ma p’tite dame, personne ne le sait 🙂

 

EDIT : au moment où je poste cet article, le Bitcoin vient de chuter assez fort, et tous les médias en parlent. J’ai mis à jour le graphique : regardez la chute de la courbe à la fin. Je pense néanmoins qu’elle va remonter et peut-être retomber plus fort, mais cela n’engage que moi. Si vous aviez investi au plus haut, vous seriez dans de beaux draps maintenant 😉

 

Si vous êtes joueur / joueuse, je pense qu’il serait judicieux d’attendre un bon gros crash du Bitcoin pour en acheter. Je parie que cela arrivera entre janvier et mars 2018. Et si vous me lisez après cette date et que j’ai eu raison, mettez un commentaire 🙂

En revanche, si vous vous renseignez, vous remarquerez comme moi que beaucoup d’analystes tablent sur une hausse à long-terme. C’est-à-dire que le Bitcoin pourra bien s’effondrer ici et là (comme il l’a déjà fait par le passé), mais qu’il continuera de grimper au fil des ans. C’est un point de vue que je partage. A moins qu’une autre crypto-monnaie (Litecoin, Ethereum, Bitcoin Cash) ne devienne plus populaire, la technologie sous-jacente au Bitcoin est tellement innovante que je ne pense pas que le Bitcoin soit prêt de s’écrouler. Cela n’engage que moi !

 

Comment stocker vos Bitcoins (concrètement) ?

Vos euros, vous les mettez où ? Dans votre portefeuille et sur votre compte. Eh bien, de la même façon, vos Bitcoins doivent être stockés sur un portefeuille.

Session de rattrapage à tous ceux qui dormaient en cours d’anglais au collège. Un portefeuille, en anglais, ça se dit “wallet“. Ce bel anglicisme est couramment utilisé pour désigner un portefeuille de crypto-monnaies (pas seulement le Bitcoin, donc).

Vous pouvez créer autant de portefeuilles que vous voulez. Une fois créé, vous avez deux adresses :

  • une adresse publique, que vous donnez à la personne pour qu’elle vous paie.
  • une adresse privée qui ne doit jamais être dévoilée. Celle-ci vous sert à dépenser vos Bitcoins.

3HqJz4TnUqrV3bWePgA3NhxUoqrDUNSh9T

Voilà à quoi ressemble une adresse Bitcoin publique (c’est la mienne).

Vous pouvez la taper manuellement (si vous n’avez que ça à faire), ou vous pouvez scanner le code QR.

Bien sûr, n’hésitez pas à envoyer des Bitcoins dessus, juste pour tester, hein 😀

En pratique, pour payer, vous présentez un code QR sur votre application portefeuille, que la personne scanne avec son smartphone. Ou alors, la personne vous envoie son adresse publique et vous l’entrez dans votre application portefeuille pour payer.

Voici les 4 manières les plus répandues pour stocker vos Bitcoins :

 

1. Avec une application (smartphone ou ordinateur)

C’est, selon moi, la façon la plus simple de procéder. Installez une application sur laquelle votre portefeuille sera stocké, et vous pourrez vous en servir à peu près comme une application de banque classique.

J’utilise l’application BTC.com car elle est sérieuse et répandue, mais il y en a plein d’autres. Elle est disponible sur iOS et Android, mais également sur ordinateur via l’extension pour Google Chrome.

Également, je vous conseille d’aller voir sur bitcoin.org : plusieurs applications y sont présentées et expliquées en détail.

 

2. Sur un simple papier (oui oui)

Puisqu’un portefeuille Bitcoin n’est au final que deux codes enregistrés de manière décentralisée dans la blockchain, vous pouvez très bien sauvegarder votre portefeuille sur un vulgaire bout de papier. C’est d’ailleurs la manière la plus sécurisée de faire, puisque pour le coup, aucun pirate ne pourra s’y connecter !

Le site Bitaddress.org vous permet de créer et d’imprimer votre portefeuille Bitcoin en quelques secondes. Vous devrez bouger votre souris sur l’écran et/ou taper sur votre clavier : c’est normal, le logiciel en a besoin pour générer du hasard et donc plus de sécurité (cherchez pas, c’est normal).

Attention : comme tout portefeuille Bitcoin, si vous le perdez, c’est fini ! Faites donc bien gaffe à ne pas le jeter par inadvertance !

On entend d’ailleurs souvent des histoires de gens qui ont jeté ou perdu plusieurs milliers d’euros en Bitcoin, achetés en 2009 quand ça ne valait encore rien. Pas de chance ! Ne vous faites pas avoir bêtement.

 

3. Sur internet

  • Sites d’échange en ligne

Il y a pas mal de sites d’achat / vente de diverses cryptomonnaies dont le Bitcoin. Vous pouvez y échanger des Bitcoins contre des euros et inversement. Il faut faire attention à bien choisir un site réputé et sérieux car les arnaques, même si elles restent l’exception, existent tout de même. Je pense notamment au site MtGox qui, en 2014, a “perdu” les Bitcoins que ses membres avaient laissés sur leurs comptes, avant de faire faillite sur fond de soupçons de fraudes des dirigeants.

Je vous conseillerais donc de procéder comme suit :

  1. Inscrivez-vous sur un site d’achat de Bitcoins sérieux et réputé. Pour ma part, j’utilise CEX.io.
  2. Complétez les procédures de sécurité (vérification d’e-mail, carte bancaire, n° de téléphone)
  3. Achetez le montant de Bitcoins que vous désirez (attention : n’achetez jamais plus que ce que vous pouvez vous permettre de perdre)
  4. Les Bitcoins sont sur votre portefeuille hébergé sur CEX.io. Transférez-les vers votre propre portefeuille personnel pour être sûr-e de les avoir en votre possession (si jamais CEX.io ferme pour n’importe quelle raison, vous aurez toujours vos Bitcoins).
  5. Le jour où vous voulez revendre vos Bitcoins, transférez-les de nouveau sur votre compte CEX.io et échangez-les contre des euros.

CEX.io est un site réputé sérieux sur lequel vous pouvez acheter et vendre des Bitcoins et autres cryptomonnaies.

  • Sites de trading

Si vous achetez des Bitcoins sur des sites de trading spécialisés comme Etoro, vous n’aurez même pas à vous soucier d’avoir un portefeuille Bitcoin. En effet, sur ces sites, vous n’achetez pas des Bitcoin à proprement parler, mais vous “pariez” plutôt sur le cours du Bitcoin.

Le résultat est le même, en cela que vous encaissez vos plus-values si le Bitcoin monte, mais vous encaissez tout en dollars US; vous ne pouvez pas retirer des Bitcoins puisque vous n’en avez pas acheté, vous avez seulement parié sur leur cours. Etoro s’adresse donc clairement à ceux qui veulent spéculer à court-terme et s’amuser un peu avec les Bitcoins, actions et matières premières.

“Quel avantage à utiliser Etoro”, vous me direz ?

L’avantage d’Etoro est qu’il vous permet justement de vous entrainer gratuitement à l’aide d’un compte rempli de faux dollars, pour vous faire la main sans risque 🙂 Je vous conseille vivement d’utiliser cette fonction car elle vous enseignera au moins les rudiments. Et si ça vous plaît, vous pourrez ensuite trader pour de vrai.

Etoro est un site assez connu et qui vous propose d’investir dans le Bitcoin avec un compte fictif. Une fois que vous avez bien l’outil en main, vous pouvez commencer à investir de l’argent réel. Vous pouvez acheter des cryptomonnaies, des actions, trackers et autres produits financiers. Vous pouvez également copier ce que font d’autres membres si vous ne voulez pas vous embêter 😛

N’oubliez pas que le trading demande un certain entraînement. Allez-y donc extrêmement mollo, et prenez le temps d’expérimenter !

 

4. Sur un portefeuille USB

Étant ultra sécurisée, cette solution est particulièrement adaptée si vous avez de grosses sommes à stocker en Bitcoin. Pour la vie de tous les jours, une application smartphone suffit.

Les portefeuilles USB (ou “hardware wallets” – “hardware ” car ils sont physiques, les “software wallets” étant les portefeuilles logiciels comme les applications) sont la manière la plus sécurisée de stocker vos Bitcoins (après le papier, et encore). A chaque fois que vous voulez payer, votre wallet USB vous demande confirmation. C’est une sécurité supplémentaire.

Ils sont à la fois sécurisés et pratiques d’utilisation.

  • Sécurisés car même si vous les connectez à un ordinateur infecté de virus, votre clé Bitcoin privée ne sera pas dévoilée. Ces portefeuilles USB génèrent des clés en local, donc hors-ligne et inaccessibles aux hackers, contrairement à un portefeuille logiciel (comme un programme installé sur votre PC).
  • Pratiques car contrairement à un wallet papier, vous n’avez pas à recopier vous-même la clé utlra-longue à chaque transaction.

A moins que quelqu’un ne vous pique votre hardware wallet (et connaisse le mot de passe du wallet), vous êtes tranquille 😉

Le Ledger Nano S, d’une entreprise française, est l’un des modèles de wallets les plus répandus. Il vous garantit un stockage sous haute sécurité car hors-ligne.

Comment ça marche ?

Tout est super bien expliqué en vidéo sur le site de Ledger. Voici un résumé :

  1. Branchez le wallet à votre ordinateur
  2. Installez le logiciel d’accompagnement du wallet
  3. Pour la première utilisation, vous devrez définir un code de 4 à 8 chiffres
  4. Maintenant, vous pouvez envoyer ou recevoir des Bitcoins (et d’autres cryptomonnaies). Pour recevoir, votre clé publique vous sera communiquée. Il faut la donner à la personne qui vous envoie les Bitcoins. Pour envoyer, il faut utiliser le logiciel et valider depuis le Ledger lui-même, en appuyant sur un bouton sur l’appareil.

Pour 69€, le Ledger vous offre une très haute sécurité. Je vous le conseille si vous envisagez de stocker d’importantes sommes de Bitcoins. En revanche, si vous voulez vous amuser à payer des petits montants en Bitcoin, un wallet sous forme d’application smartphone (comme vu plus haut) vous suffira.

 

Doit-on déclarer ses gains en Bitcoins ?

Bien sûr que oui, qu’est-ce que vous croyez ? Tout argent gagné doit être déclaré 😀

Le site service-public.fr est clair sur ce point. Si vous gagnez de l’argent suite à une revente de Bitcoins, vous devez le déclarer dans la case BNC (Bénéfices Non Commerciaux) de votre déclaration de revenus.

Si vous gagnez régulièrement de l’argent en revendant des Bitcoins, vous devrez le déclarer en BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux).

 

Le mot de la fin

Cet article s’adresse avant tout à celles et ceux d’entre vous qui ne connaissent pas ou peu le Bitcoin. J’ai pensé qu’une présentation générale et un peu de contexte vous aideraient à y voir plus clair, et éventuellement à envisager un investissement, tout en vous prévenant des risques encourus.

Si le Bitcoin a effectivement quelques chances de s’écrouler et de se faire remplacer par une autre cryptomonnaie à plus ou moins long-terme, il faut bien comprendre que la technologie sous-jacente, la blockchain, est là pour rester. C’est une énorme avancée dans le domaine de la sécurisation des échanges, et ses applications vont bien plus loin que la seule utilisation en tant que monnaie.

 

Acheter du Bitcoin pour s’enrichir, c’est à mon sens risqué d’un côté mais pertinent de l’autre. C’est à vous qu’appartient la décision de vous lancer ou non, et à quelle hauteur. Une bonne solution serait d’attendre une forte baisse du Bitcoin pour acheter. Nous sommes fin 2017 et personnellement j’attendrais de voir le BTC chuter aux alentours de 5000 à 7000€ pour acheter.

 

Une autre piste intéressante serait d’investir dans l’autre cryptomonnaie prometteuse : l’Ethereum.

En tous cas, le Bitcoin est une chose à laquelle tout le monde devrait s’intéresser car elle est le futur.

Que vous soyez novices ou spécialistes, j’attends vos commentaires ci-dessous !

Y a-t-il déjà des millionnaires parmi les lecteurs

de Radin Malin ? 😁

Marc

Marc

Créateur de Radin Malin Blog

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.