Top 3 des comptes bancaires auto entrepreneur gratuits (2021)

Vous êtes indépendant ou freelance et vous cherchez un compte bancaire auto-entrepreneur gratuit ? Avec carte bancaire Visa ou mastercard si possible ? Ça tombe bien : Radin Malin est là pour vous aider à y voir plus clair ! Etant moi-même autoentrepreneur (micro-entrepreneur, c’est pareil), j’en connais un rayon et je peux vous aider à trouver votre compte bancaire pro totalement gratuit et sans frais.

Avant de commencer, sachez 2 choses :

  1. Vous ne pouvez pas utiliser un compte gratuit de banque en ligne type Boursorama pour votre activité professionnelle (ils vous obligent à prendre leur offre payante)
  2. Vous êtes quasi-obligé d’avoir un compte dédié à votre activité

Pourquoi ? Comment ? J’explique tout ça plus en détail à la fin de cet article.

Maintenant que ceci est dit, passons au plus important : quel compte choisir lorsqu’on est autoentrepreneur ? Si possible 100% gratuit et avec carte bancaire, bien sûr. Voici mes 3 banques préférées avec des offres spécialement prévues à cet effet. C’est parti !

1. N26 Business

Carte N26 Business visuel

Aller sur le site N26 business

Commençons par celle qui est selon moi la meilleure banque auto-entrepreneur 100% gratuite : N26. La banque mobile propose des comptes personnels et des comptes « professionnels », mais à la différence des banques traditionnelles, le compte pro est ici 100% gratuit et adapté aux autoentrepreneurs et aux freelances.

Et avec une carte bancaire incluse ! Et quasiment aucun frais (genre, faut vraiment le vouloir pour avoir des frais sur N26, ça ne m’est jamais arrivé…) ! Elle est pas belle, la vie ?

N26 Business est une néobanque qui ne manque pas d’avantages !

Avantages de N26 Business

  • Carte Mastercard gratuite
  • Notification immédiate lors d’un paiement
  • Virements gratuits et facilités
  • Application au top (possibilité de modifier son code ou de désactiver sa carte à distance)
  • Accepte les interdits bancaires
  • Retraits d’espèces gratuits
  • Prêts personnels disponibles depuis l’appli
  • Parrainage : 15€ chacun
  • Cashback : 0,1% de tous vos achats vous sont re-crédités sur votre compte. C’est cadeau !

Inconvénients de N26 Business

  • Pas de comptes en devises. Compte en euros uniquement : vous ne pouvez pas « stocker » des dollars par exemple. Si vous émettez ou encaissez un virement ou un paiement, il sera simplement converti au taux interbancaire du jour.
  • Pas de cartes virtuelles. Vous avez une carte Mastercard gratuite et vous ne pouvez pas en créer d’autres.
  • Pas de chéquier ni de dépôt de chèques ou d’espèces
Cartes N26 Business
Comme vous le voyez, la carte N26 Business « de base » (transparente) est 100% gratuite. La petite astérisque, c’est si vous dépassez 50 000 € de dépôts, là ils commenceront à vous facturer des frais. Mais bon, vous n’en êtes peut-être pas là 🙂 Et si vous voulez vous la péter bénéficier des meilleurs services et assurances, vous pouvez prendre une carte N26 Business Metal (en métal, oui oui #toujoursplus)

Le compte N26 est en euros mais vous pouvez émettre et recevoir des virements depuis et vers n’importe quelle monnaie gratuitement. Les devises sont automatiquement converties en euros au taux le plus avantageux du jour.

Notez que vous aurez un IBAN allemand car N26 est une banque allemande. En pratique, cela ne pose aucun souci. Sachez quand même que personne n’a le droit de refuser de vous payer sur un compte N26, quoi qu’ils en disent. Si vous rencontrez une objection (ce qui est rare, rassurez-vous), dites-leur « OK Boomer, voici le texte de loi qui dit que t’as tort, et maintenant file-moi la thune stp » (ou un truc dans le genre).

A lire également :  Gimpshop, le clone de Photoshop gratuit (et légal) : ça vaut le coup ?

Vous pouvez lire mon avis complet sur N26 ici.

Aller sur le site N26 business

2. Revolut Business

Carte Revolut Standard 2020

Allez, on passe à l’autre carte gratuite pour microentrepreneurs : Revolut.

Outre la carte gratuite et les frais réduits, il y a quelques petites choses que j’aime bien et qu’on ne retrouve que chez Revolut :

Avantages de Revolut Business

  • Comme chez N26 : appli au top, notification immédiate lors d’un paiement
  • Accepte les interdits bancaires
  • On peut émettre un virement en n’importe quelle monnaie (c’est plus précis : chez N26, on ne peut faire un virement qu’en euros et c’est ensuite converti par la banque du destinataire)
  • On peut créer des cartes virtuelles et les supprimer dès qu’on n’en a plus besoin. Très utile pour une sécurité maximale ou si vous n’avez pas confiance en un site en particulier.
  • Enfin, Revolut offre la possibilité d’investir en actions ou en Bitcoin

Inconvénients de Revolut Business

  • Vous êtes limité à 5 virements gratuits par mois. Au-delà, c’est 0,20€ de frais à chaque virement. Et pour les virements internationaux, c’est 3€ le virement dès le premier virement
  • Retraits d’espèces facturés 2% du montant du retrait
  • Pas de chéquier ni de dépôt de chèques ou d’espèces

Comme vous le voyez, Revolut présente un point négatif à mon sens assez rédhibitoire : le fait que les virements soient payants. A vous donc de déterminer si les conditions de Revolut correspondent à vos besoins. Si vous n’avez que 5 clients qui vous payent une fois par mois, alors pourquoi pas. Sinon, peut-être que N26 est mieux.

Comme N26, votre compte Revolut aura un IBAN européen mais pas français (lituanien dans ce cas), et comme N26, cela ne pose aucun souci pour émettre ou recevoir des virements, effectuer des paiements ou que sais-je encore (et comme on vient de le voir, nul n’a le droit de refuser de vous virer l’argent sur un compte Revolut sous prétexte que l’IBAN commence par LT au lieu de FR).

Pourquoi choisir Revolut plutôt que N26, me direz-vous ? Revolut est plus adaptée si vous travaillez beaucoup à l’international et que vous devez émettre des virements dans toutes les devises. Comme nous l’avons vu plus haut toutefois, cela entraînera des frais. Tandis que chez N26, les virrements internationaux sont gratuits mais vous ne pouvez les émettre qu’en euros.

En revanche, si vous ne traitez qu’avec la France ou la zone euro, N26 est plus adaptée (à mon sens).

Aller sur le site Revolut

3. Axa Business

J’avais un peu hésité à l’inclure mais je vais quand même vous parler d’AXA Banque (anciennement « Soon »), car ils ont une offre gratuite pour les autoentrepreneurs, avec une grosse astérisque cependant : c’est gratuit si et seulement si vous faites au minimum 900€ de dépenses sur ce compte par trimestre. A vous de voir si ça correspond à votre situation. Personnellement, ce n’est pas mon cas, mais je sais que de nombreux microentrepreneurs ont des charges assez lourdes à payer en carte bleue (produits, essence, matériel, services…) donc cela peut vous convenir.

Autre point décevant d’Axa : leur service client est… lent… à… répondre… et il n’est pas des plus compétents. Et les démarches sont lourdes  C’est compréhensible : Axa est une grosse machine qui bouge lentement, tandis que N26 et Revolut sont des startup fintech habiles et réactives. Résultat : quand on pose une question sur N26 via Twitter ou Facebook, on a une vraie bonne réponse dans les minutes qui suivent. Chez Axa, c’est moins rapide et moins précis

Inconvénients d’Axa Business

  • Obligé de dépenser 900€ par trimestre, sinon le compte est payant (4€/mois)
  • Frais bancaires élevés pour les opérations avec l’étranger
  • Appli moins bien faite que N26 et Revolut
  • Service client peu réactif

Doit-on obligatoirement créer un compte bancaire séparé pour auto-entrepreneur ?

Oui, mais seulement si votre chiffre d’affaires dépasse les 10 000 € par an sur 2 années consécutives. Vous aurez besoin d’un compte bancaire dédié pour encaisser vos ventes, payer vos charges, fournisseurs et impôts, ou encore pour contracter un prêt pour votre activité.

Toutefois, je vous conseille fortement d’ouvrir un compte dédié à votre activité dès le départ, car le jour où vous dépasserez les 10 000 € de CA, ce sera la galère pour tout bouger. Autant faire les choses proprement pour être tranquille ensuite.

Pour ma part, hors de question de mélanger les torchons et les serviettes en encaissant des prestations sur mon compte personnel, sinon ça devient vite ingérable.

Le « compte professionnel » pour auto-entrepreneur, ça n’existe pas vraiment

Faites bien attention : si vous allez voir votre banque pour lui demander un compte pour votre activité d’auto-entrepreneur, celle-ci tentera de vous refourguer un compte dit « professionnel » afin de pouvoir vous faire payer des frais supplémentaires. Ce type de compte est conçu avant tout pour les « vraies » entreprises avec capital social (SAS, EURL, SARL, etc). Ce n’est pas du tout adapté pour un microentrepreneur.

En réalité, un auto-entrepreneur a juste besoin d’un compte courant classique. C’est tout !

Compte professionnel auto-entrepreneur la banque postale
Un exemple : la Banque Postale a une offre de « compte professionnel » qui est en fait juste un compte courant (grosso modo) mais juste parce que ça s’appelle « compte auto-entrepreneur », ils vous facturent 10 balles par mois. Ils essayent de faire leur beurre, on ne peut pas leur en vouloir. Mais ce n’est pas une bonne affaire 🙂

Mais ça, la banque s’en fiche : ce qui l’intéresse, c’est de vous faire souscrire un truc à 10, 20 voire 30€ par mois dont vous n’avez pas réellement besoin. N’oubliez jamais que le conseiller en face de vous gagne une commission s’il vous fait souscrire ce type de produit.

Par conséquent, ne vous faites pas avoir par le marketing des banques. Je le répète : en tant qu’autoentrepreneur, un compte courant normal suffit. Il doit juste être séparé de votre compte courant personnel.

Pourquoi ne peut-on pas juste ouvrir un compte gratos chez Boursorama par exemple ?

Bah oui : les banques en lignes traditionnelles (ING, Boursorama, Hello bank!…) sont bien gratuites, alors pourquoi ne peut-on pas s’en servir en tant qu’autoentrepreneur ?

Eh bien figurez-vous que c’est une décision purement arbitraire et politique de leur part : elles ne permettent pas d’ouvrir un compte dans le but d’exercer une activité de micro-entreprise. Elles ne veulent pas de clients autoentrepreneurs. Elles ne veulent que des clients « à titre personnel ».

A lire également :  Comment obtenir un autocollant Stop Pub gratuit (et est-ce que ça marche vraiment) ?

Etrange, mais c’est comme ça.

hello bank 80 euros bienvneue
Pour les 80€ de bienvenue et la banque gratuite, il faut ouvrir un compte à usage personnel uniquement. Bon, rien ne vous empêche de le faire quand même à titre personnel, c’est toujours ça de pris 🙂

Pourquoi ? J’imaigne que c’est parce qu’elles veulent cloisonner les choses, ou alors parce qu’un client personnel leur rapporte plus qu’un client pro (peut-être qu’on fait plus de paiements CB à titre perso et ça leur rapporte une commission à chaque fois). Ou alors, peut-être qu’elles veulent laisser le marché des clients pro à leurs maisons mères, qui peuvent facturer des comptes pro à 10€ par mois.

Si vous connaissez la vraie raison, donnez-la moi dans les commentaires ci-dessous 🙂

N’essayez pas de le faire, vous vous ferez griller !

N’essayez pas d’ouvrir un compte Hello bank! ou ING pour votre activité d’autoentrepreneur car si elles voient que vous vous en servez pour ça, elles vous jetteront dehors comme un malpropre. Je le sais, ça m’est arrivé alors que je ne savais même pas que je n’avais pas le droit d’utiliser mon compte dans un but professionnel. En même temps, ils sont discrets sur la question, ce n’est jamais précisé très clairement.

Comment font-elles pour détecter que vous vous servez du compte pour votre activité et non à titre personnel ? Si elles détectent des libellés « facture » ou « URSSAF » dans vos virements et prélèvements, cela leur mettra la puce à l’oreille et elles vous clôtureront votre compte, purement et simplement.

Conclusion – Top 3 des comptes bancaires auto entrepreneur gratuits

J’espère que cet article vous aura aidé à y voir plus clair dans votre recherche de compte autoentrepreneur gratuit. Les démarches sont déjà bien assez complexes comme cela, donc ne vous encombrez pas non plus de frais bancaires inutiles pour vous lancer dans l’aventure de l’autoentrepreneur 😉

Vous noterez que je n’ai pas parlé des autres comptes bancaires autoentrepreneurs comme Qonto, Shine ou Boursorama Pro (il en existe des myriades). Tout simplement car ceux-ci sont payants. Toutefois, ils restent de bonnes solutions pour qui est prêt à payer une petite cotisation chaque mois. Ils offrent l’avantage de n’avoir aucune restriction sur le nombre de virements et retraits, aucune obligation de dépenser tant par mois, et vous avez un IBAN français si c’est vraiment ce que vous désirez. Dans ce cas, je recommande Shine (start-up française filiale de la Société Générale et qui propose en plus un calcul des charges et une aide à la facturation, le tout pour 3,90€/mois).

Pour 99,9% des cas, je recommande N26 Pro. C’est la référence, c’est mon chouchou, c’est la néobanque qui m’a le plus rendu de services depuis le début. Pas de frais, virements internationaux, super application, service client réactif, carte gratuite, tout est nickel.

J’attends vos retours d’expérience dans les commentaires ci-dessous : quelle banque gratuite pour microentrepreneurs préconisez-vous et pour quelles raisons ? Avez-vous eu des mésaventures ? Racontez-moi tout !

Marc

Avez-vous aimé cet article ?

Noter l'article

Note moyenne 3 / 5. Nombre de votes : 2

Aucun vote. Soyez le premier à donner votre avis !

Merci ! Si vous aimez le blog...

Vous pouvez me suivre sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire