Top 10 des métiers qui paient bien sans diplôme

Le marché de l’emploi reste ouvert aux personnes ayant un diplôme ou non. Certaines professions sont accessibles même sans avoir fait de grandes études. Contrairement à la croyance populaire, ces emplois paient bien et offrent plusieurs possibilités d’évolution de carrière. Nous avons listé les meilleurs métiers à faire quand on a pas de diplôme, voici un top 10 des métiers qui paient bien sans diplôme.

1. Influenceur

Le métier d’influenceur apparaît en tête de liste des professions que vous pouvez exercer sans avoir un diplôme. À l’ère du numérique où les réseaux sociaux sont utilisés par tous, il est classé dans la catégorie des emplois d’avenir. Le métier d’influenceur consiste à user de sa personnalité ou réputation pour faire agir un groupe de personnes désigné par followers.

En d’autres termes, la personne créée et fédère une communauté en publiant à fréquence régulière, des articles, photos ou vidéos, notamment sur Instagram ou TikTok. En ce qui concerne les compétences requises, il faut avoir une parfaite maîtrise des réseaux sociaux. L’influenceur doit faire preuve de créativité, être curieux et bon à l’oral et avoir le sens de la communication.

métier influenceur
Quel que soit le domaine qu’il choisit (mode, alimentation, jeux vidéo, etc.), il doit posséder des compétences en planification et organisation. Par ailleurs, il est important qu’il connaisse les rouages de son secteur. En effet, l’authenticité de ses contenus et de ses propos a beaucoup de valeur pour ses followers.

Si la personne possède des connaissances en webmarketing et en codage de l’image et vidéo, ce serait un atout à son actif. Il faut noter que le salaire d’un influenceur varie selon la taille de sa communauté.

La rémunération peut être comprise entre 50 et 2000 euros par post (vidéo, photo, commentaire), certains gros influenceurs français gagnent même entre 100 000 et 300 000€/mois !

2. Développeur

Le développeur est celui qui conçoit des logiciels ou programmes informatiques adaptés aux besoins des utilisateurs. Il est aussi amené à participer à l’amélioration de ceux-ci en assurant un rôle de maintenance et de suivi. Vous l’aurez donc compris, ce métier consiste à fournir des solutions techniques qui sont en rapport avec le traitement informatique. Ensuite, il faut dire que la personne qui occupe ce poste doit rester au courant de l’actualité de ce secteur.

Le développeur est tenu de maîtriser les outils de programmation ou encore les normes de procédures ou de sécurité. De plus, c’est une profession qui exige un grand niveau de rigueur et une forte capacité d’adaptation. Le monde évolue constamment et donc, il doit être en mesure de suivre le rythme en proposant des innovations correspondantes.

Il faut ajouter des qualités comme la concentration, l’autonomie, la créativité qui sont les meilleures alliées d’un développeur. Ce dernier est appelé parfois à travailler en équipe, ce qui exige un sens de l’écoute et de la communication. Par ailleurs, sachez qu’un développeur peut gagner entre 2100 et 3500 euros par mois en début de carrière qui varie selon l’expérience et les capacités.

Pour vous former au métier de développeur vous pouvez rejoindre l’École 42 ou suivre une formation accessible via le CPF sur le site d’Openclassrooms.

3. Plombier

Vous pouvez envisager une carrière de plombier, c’est un métier accessible sans diplôme, il suffit d’une simple formation courte durée pour vous lancer en tant que plombier. L’Afpa ou encore Pôle Emploi proposent des formations diplômantes pour devenir plombier. Le secteur de la plomberie est un domaine qui recrute énormément. C’est une profession indispensable pour chaque bâtiment parce qu’elle consiste à installer, entretenir et réparer les appareils sanitaires :

  • évier,
  • lavabo,
  • WC,
  • baignoire.

Le plombier est également chargé de mettre en place un système de chauffage et de veiller au bon fonctionnement et à la maintenance des canalisations. Sachez que le plombier est amené à maîtriser d’autres compétences comme la soudure, le façonnage ou l’assemblage des matériaux. L’une des qualités à avoir est celle du sens des responsabilités parce que le plombier doit garantir la solidité de son travail.

En outre, il est primordial qu’il possède une bonne condition physique, vu qu’il est censé porter régulièrement des charges lourdes. De plus, il convient de rappeler que le plombier doit avoir un bon sens relationnel et témoigner d’une grande disponibilité. En effet, il peut être sollicité à des heures variables et souvent en urgence afin de travailler loin de chez lui. Côté rémunération, il peut gagner entre 2000 et 5000 euros selon qu’il est à son propre compte ou pour un employeur. Cette rémunération peut être encore plus importante, si le plombier se met à son compte.

4. Mandataire immobilier

Le métier de mandataire est un métier que n’importe qui peut faire, pas besoin d’être un professionnel de l’immobilier ni d’avoir le moindre diplôme dans ce secteur. Le mandataire immobilier est un travailleur indépendant qui intervient au nom et pour le compte d’un réseau de mandataire immobilier comme IAD, ou encore BSK. Le mandataire est un agent commercial qui s’occupe de la commercialisation  et de la vente de biens immobiliers.

métier mandataire immobilier
Le mandataire organise la vente ou la location de ces derniers et supervise les transactions de vente. Le mandataire immobilier accompagne et soutient ses clients dans le cadre de leur projet d’achat et de vente immobilière jusqu’à la signature des actes.

Pour exercer cette profession, le mandataire doit posséder des connaissances en droit commercial et en droit immobilier et maîtriser quelques techniques de vente. À ces compétences, il faut ajouter le sens des relations humaines, le dynamisme, la mobilité et une aisance oratoire. Le mandataire n’a pas de salaire fixe, il se rémunère en fonction des honoraires liés à ses ventes immobilières. La rémunération peut être comprise entre 81 % et 50 % du montant total des honoraires selon le réseau choisi.

Plus d’information sur le métier de mandataire immobilier dans le réseau numéro 1 de mandataires en France, IAD : Join-iad.com

5. Blogueur

Le blogueur est la personne qui produit des contenus web afin de générer du trafic sur son site. Il élabore et préserve la ligne éditoriale de cette dernière en misant sur l’aspect qualitatif. Il faut préciser que c’est un métier qui consiste à choisir une thématique, puis à l’enrichir grâce à plusieurs paramètres. Entre autres, le style d’écriture, la beauté des images publiées, l’expertise apportée sont des facteurs permettant au blogueur de captiver sa communauté.

blogueur macbook

Il va de soi qu’il doit avoir d’excellentes capacités d’écriture et de communication. De plus, il faut qu’il possède des compétences dans l’optimisation des contenus pour les moteurs de recherche.

Bien évidemment, le blogueur doit maîtriser l’outil internet, assurer une veille technologique et apporter des thèmes tendances.

Difficile de donner un salaire pour cette profession car la rémunération dépend de nombreux facteurs: le trafic du site, le type de monétisation, la niche choisie etc. Toutefois il n’est pas rare de voir des personnes quitter leur emploi et vivre de leur blog à temps plein comme activité principale.

6. Commercial

Le commercial est une personne indispensable à toute entreprise qui vend des produits, car elle sert de lien entre la société et sa clientèle. Son rôle est d’augmenter le chiffre d’affaires de son employeur en agissant dans la vente des produits.

D’une part, il détermine le besoin du consommateur et ensuite, informe la compagnie pour qu’elle propose un produit adapté. Il convient de souligner qu’il opère dans le strict respect de la politique commerciale établie par la société. Le commercial veille aussi au suivi des clients après achat dans le but de s’assurer que le degré de satisfaction est optimal.

Le commercial doit justifier d’une parfaite maîtrise du droit commercial, des techniques de vente et de négociation ainsi que de l’anglais selon dans quelle entreprise il se trouve. Par ailleurs, notez que c’est un métier ou une partie est payée en fixe, généralement le smic et la plus grosse partie des revenus provient des primes liées aux ventes générées.

Un bon commercial peut gagner entre 1800 et 3000€ nets par mois.

7. Chauffeur de direction

Il s’agit d’une profession qui ne requiert aucun niveau d’étude, mais de la rigueur et un dévouement professionnel. Le chauffeur de direction est chargé de conduire des clients VIP : chef d’entreprise, homme politique, artiste et autres célébrités… Il est souvent d’astreinte et doit pouvoir être disponible rapidement pour ses clients. Il assure le déplacement de son employeur au travail, des enfants vers leurs établissements et si besoin, pour toutes autres courses.

métier chauffeur de direction

Il peut s’agir des achats alimentaires, des soirées, de la salle de sport ou d’une mission spécifiquement attribuée. En outre, il établit un itinéraire, de préférence le plus rapide et le plus sécurisé et discret. Sachez que le chauffeur de direction est responsable du véhicule, notamment de l’entretien, de la révision et de la mise en conformité.

Pour être chauffeur de direction nul besoin de diplôme, il n’existe d’ailleurs ni formation, ni diplôme pour se former à se métier, il faut cependant remplir quelques conditions pour devenir chauffeur de direction :

  • avoir le permis B depuis 2 ans minimum
  • avoir un casier judiciaire vierge
  • avoir plus de 3 ans d’expérience en tant que chauffeur
  • parler une langue étrangère, de préférence l’anglais

Parmi les compétences attendues, il faut que le chauffeur de direction soit courtois, serviable et surtout ponctuel. Il doit être discret, ainsi que le sens de l’orientation. En ce qui concerne la rémunération, elle peut atteindre 3000 à 5000€, selon le type de clients que le chauffeur va transporter.

8. Éboueur

L’éboueur est la personne chargée de collecter les déchets ménagers et de les mettre dans une benne de camion. Aussi appelé ripeur, il contribue grandement à la propreté des territoires en débarrassant chaque recoin des ordures et des encombrants. L’éboueur peut aussi participer au balayage et au lavage des trottoirs de même qu’au déblaiement des marchés.

S’il faut le rappeler, c’est une personne qui doit être en mesure de travailler en équipe et en horaires décalés. De plus, le ripeur est censé maîtriser le processus du tri et du recyclage et reconnaître les catégories de déchets. Il faut ajouter que l’éboueur doit posséder des connaissances en règle de sécurité, de propreté et d’hygiène.

La vigilance, la rapidité et une bonne condition physique sont quelques-unes des qualités à avoir par un ripeur. Pour ce qui est du salaire, il est légèrement au-dessus du SMIC (cela dépend des villes) et il y a des primes liées aux exigences de travail.

Note de Marc : j’ai été éboueur à Agen et à Toulouse, cela a été mon tout premier boulot en job d’été et je peux vous dire que c’est super sympa car c’est sans prise de tête et les journées sont assez courtes. J’étais derrière mon camion, tranquille, les bras occupés et sans le stress qu’on peut retrouver dans des boulots de bureau. J’étais payé environ 1300€ net, soit 30% plus élevé que le SMIC de l’époque.

En savoir plus sur ce métier en vidéo (n’oubliez pas de vous abonner à la chaîne Youtube Radin Malin !) :

9. Mécanicien

Il est le technicien qui s’occupe du diagnostic, de l’entretien et également de la réparation des véhicules. Le mécanicien effectue les révisions et contrôles périodiques de ces derniers en veillant à la réglementation en vigueur. C’est à lui que revient la responsabilité de détecter une panne, puis de proposer une solution afin d’y remédier. Il est sollicité parfois pour réaliser le remplacement de certains accessoires défaillants comme les pistons, les freins ou les courroies.

De plus, il procède aux tests sur route pour apporter les derniers ajustements et s’assurer que son travail est efficace. La personne doit avoir des compétences dans le domaine de l’électricité, de la pneumatique et bien évidemment de la mécanique. Il est important qu’elle acquiert des notions relatives aux dernières avancées technologiques dans le secteur de l’automobile.

Le mécanicien doit posséder un esprit d’analyse, une forte capacité de déduction et maîtriser les principes de la relation client. Il peut travailler dans un garage ou auprès d’un concessionnaire.

Son salaire mensuel est fixé à 1500 euros.

10. Croupier

Le croupier est un professionnel travaillant dans un casino dont le rôle consiste à superviser le déroulement de jeux, il organise, paie et ramasse l’argent pour le compte du casino. Il fait office d’arbitre d’une table de jeu et est donc responsable de l’ambiance qui règne autour. Le croupier veille à ce qu’aucune infraction ne soit commise en vérifiant les tactiques des joueurs pour repérer d’éventuelles connivences.

Casino
Le croupier doit maîtriser la réglementation des jeux et loteries et aussi les procédures de contrôle des équipements. Il lui revient également d’informer les usagers sur le fonctionnement et le règlement intérieur de l’établissement. 

Une bonne mémoire est requise de même qu’une excellente gestion émotionnelle et une rapidité à effectuer des calculs. Le croupier est observateur et possède des qualités humaines qui lui permettent d’animer agréablement sa table de jeu. Le croupier peut être formé directement par le casino ou via une formation 100% financée par Pôle Emploi. C’est un métier qui ne nécessite aucun diplôme.

Le croupier peut gagner en moyenne entre 1500 et 2000 euros selon son grade et sans compter les pourboires des joueurs qui peuvent voir son salaire doublé ou triplé.

Avez-vous aimé cet article ?

Noter l'article

Note moyenne 3.7 / 5. Nombre de votes : 6

Aucun vote. Soyez le premier à donner votre avis !

Merci ! Si vous aimez le blog...

Vous pouvez me suivre sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire