Comment sous-louer LEGALEMENT son appart’ sur Airbnb (et éviter 7500€ d’amende)

Marc MAZIERE

Moi c'est Marc MAZIERE, auteur de Radin Malin Blog depuis 2015, expert en astuces pour faire des économies au quotidien et maîtriser mon budget. Ex-étudiant à la dèche, j'ai toujours aimé tester des techniques originales pour gagner ou économiser quelques euros par-ci par-là. Sur radinmalinblog.com, vous trouverez des astuces insolites, des idées pour dépenser moins, des bons plans pour manger pas cher, voyager pas cher, économiser de l'argent au supermarché, sur votre voiture mais aussi sur vos frais mensuels et vos diverses factures. Bref, je répertorie toutes les astuces pour mieux gérer votre budget de manière générale ! Une fois vos finances assainies, je parle également d'investissement (bourse, immobilier) ainsi que des moyens d'atteindre l'indépendance financière et de se constituer des revenus passifs. Tout un programme :) Partagez-moi vos astuces en commentaires !

12 réponses

  1. George dit :

    Bonjour, Vous parlez de les déclarer en BIC, « Bénéfices » Industriels et Commerciaux. Comme le montant des sous-locations ne peut pas excéder le montant des loyers. Devons-nous déclarer 0 en bénéfice ou devons-nous déclarer les revenus bruts et payer des impôts alors que nous n’avons fait aucun bénéfice.

    Pouvez-vous m’éclairer ? Je ne suis pas sûr de comprendre

    • Marc dit :

      Bonjour George, alors attention car je ne suis pas spécialiste des impôts. Ce que je dis peut ne pas être juste, il t’appartient donc de vérifier auprès des impôts.

      Ne tiens pas compte du terme « bénéfice » dans BIC, cela ne désigne pas un bénéfice au sens « excédent d’exploitaiton » comme quand on parle des bénéfices d’une entreprise. C’est juste un terme qui désigne l’argent que tu as gagné en faisant telle activité.

      En gros : inscris dans la rubrique BIC l’argent que tu as gagné avec Airbnb. C’est tout, cela ne va pas plus loin que ça. Il n’y a rien à soustraire, juste mettre les montants gagnés (et sur ton espace Airbnb, tu devrais voir le montant exact sur l’année).

      Merci d’être passé sur mon blog 😉

  2. Anthony dit :

    Merci pour ton blog, franchement je n’aurais jamais pensé à faire ça. Le point le plus difficile à passer à mon avis c’est d’obtenir l’accord de mon proprio. Je vais lui poser la question, on verra bien.

  1. 7 août 2018

    […] un logement), c’est autant d’argent que vous pouvez vous faire facilement ! Vous pouvez même sous-louer sous certaines conditions  […]

  2. 11 novembre 2018

    […] Allez voir sur le site d’Airbnb, il y a une calculette pour savoir combien de fric vous pouvez gagner chaque mois en louant votre logement ! P.S. : la sous-location est légale dans certains cas (j’explique ça ici) […]

  3. 11 novembre 2018

    […] pour ceux qui se posent la question : oui, sous-louer son logement sur Airbnb est légal ! Vous devez seulement demander à votre proprio avant de le faire. Pour peu qu’il […]

  4. 21 janvier 2019

    […] Utilisez la calculatrice Airbnb pour savoir combien vous pouvez gagner en louant votre logement, ne serait-ce que quelques jours par mois ! Pour info, vous pouvez sous-louer légalement sous certaines conditions. […]

  5. 8 février 2019

    […] idée pour arrondir vos fins de mois : louez (voire sous-louez) votre logement sur Airbnb dès que vous n’êtes pas chez vous le week-end ou durant les vacances […]

  6. 7 mars 2020

    […] de proposer des places de covoiturage plutôt que de laisser 3 places vides quand on voyage, ou de sous-louer votre appartement lorsque vous ne l’utilisez pas. C’est de l’économie […]

  7. 8 avril 2020

    […] oui, sous-louer son logement sur Airbnb est légal sous certaines conditions (il faut l’accord du […]

  8. 9 avril 2020

    […] assez beau ou que sais-je encore, je vous arrête tout de suite. Tout le monde peut louer (et même sous-louer son logement sur Airbnb légalement). Oui, j’ai bien dit, tout le monde […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.