5 conseils pour choisir un fournisseur d’énergie moins cher

Si vous voulez économiser sur votre facture d’énergie (gaz et électricité), il vous faudra certainement changer de fournisseur d’énergie pour en prendre un moins cher. Mais voilà : comment faire ? Ça paraît compliqué … Pourtant, ça ne l’est vraiment pas. Suivez mes 5 conseils de Radin Malin pour trouver un fournisseur d’énergie moins cher et vous pourrez économiser des dizaines d’euros par mois à commencer dès maintenant 🙂

1. Profitez du cashback

Le cashback, vous connaissez ? J’en parle souvent sur le blog. C’est un système de remises et réductions qui vous rembourse une partie de vos achats.

Par exemple : vous achetez des chaussures à 100€ chez Zalando. Il y a 5% de cashback, vous gagnez donc 5€.

Autre exemple : en souscrivant un contrat d’énergie (peu importe le fournisseur : Engie, ENI, Total Direct Energie, CDiscount Energie…), vous gagnez un bonus cashback de l’ordre de 20€.

Pour en bénéficier (et choper vos 10€ en cadeau de bienvenue), allez voir sur le site d’iGraal.

Cdiscount Energie cashback iGraal
20€ de cashback pour toute souscription chez CDiscount Energie, mais cela fonctionne aussi chez les autres opérateurs

Comment en profiter ?

C’est comme une carte de fidélité : l’argent s’accumule et vous pouvez ensuite l’encaisser (à partir de 20€ cumulés).

Pour bénéficier du cashback, créez un compte cashback en 2 secondes sur iGraal (10€ offerts en bonus de bienvenue !)

S’inscrire sur iGraal (et bénéficier de 10€ de bienvenue)

Puis vous n’aurez qu’à chercher le nom du marchand qui vous intéresse dans la barre de recherche en haut, cliquer sur « activer le cashback » et vos 20€ vous seront crédités automatiquement quelques heures après avoir complété votre inscription chez le fournisseur d’énergie.

Pas mal, non ? C’est mon plan Radin Malin préféré (et de loin) !

 

2. Quittez EDF (ou Engie)

EDF et Engie (ex-GDF) sont à l’énergie ce qu’Orange est aux télécoms : en tant qu’opérateurs historiques, ils ont déjà plein de clients qui ne changeront jamais car ils ont la flemme de s’y intéresser. Ils peuvent donc se permettre de pratiquer des tarifs prohibitifs. C’est pour cela qu’Orange est toujours plus cher que SFR, Bouygues ou Free, qui, eux, cherchent constamment à grapiller des parts de marché à l’opérateur historique.

A lire également :  Prix, remboursements : 10 conseils pour choisir la meilleure mutuelle santé

Donc :

  • EDF, c’est cher.
  • Engie, c’est cher aussi.

Et en plus, peu importe votre fournisseur, l’électricité vient du même réseau (géré par Enedis, anciennement ErDF et plus anciennement EDF). L’EDF de 2021 n’est plus l’EDF de 1980 : aujourd’hui, EDF est juste un simple opérateur commercial qui vous revend l’électricité produite et gérée par Enedis.

Mon conseil Radin Malin : il existe plein de fournisseurs low-cost, dont le fameux CDiscount Energie (entreprise française du groupe Casino), mais on peut également citer ENI, Vattenfall, OHM, Ilek, Total Direct Energie, Minte, Sowee, Planète Oui ou encore Enercoop.

Ces fournisseurs d’énergie sont la plupart du temps moins cher que les autres (surtout qu’EDF).

Cdiscount Energie
CDiscount Energie est un vrai bon plan Radin Malin : même réseau qu’EDF, même service, moins cher.

N’ayez pas peur de changer

Pourquoi les gens restent-ils chez EDF et payent de grosses factures d’électricité ? Pour les mêmes raisons qu’ils restent à la Caisse d’Epargne, la Banque Postale ou BNP alors qu’ils pourraient ouvrir un compte gratuit chez Boursorama ou Hello bank (avec 80€ de bienvenue au passage).

La PEUR et la FLEMME de changer !

Dans les deux cas, on trouve toujours des raisons. On rationalise, on se convainc qu’on est mieux comme ça et qu’il ne faut rien toucher, même si on sait qu’on gagnerait à changer de fournisseur.

D’ailleurs, j’ai toujours trouvé ça bizarre : pourquoi tout le monde change régulièrement d’opérateur téléphnique ou internet, mais peu de monde ose changer de banque ou de fournisseur de gaz et d’électricité ?

Mon conseil : n’ayez pas peur de faire un effort de 10 minutes pour changer. Arrêtez les faux prétextes. Changer d’opérateur, c’est ultra facile, rapide, et sans coupure de service (encore une idée reçue) !

Ne pas se mentir à soi-même

Il faut passer outre vos objections et juste agir. Voici quelques objections courantes, dites-moi si vous vous y reconnaissez :

  • Il va y avoir des papiers à faire
  • Je suis bien chez EDF / Engie, je n’ai pas envie de changer
  • C’est compliqué
  • Mes parents étaient chez EDF

Bla bla bla… Ce ne sont que des excuses bidon ! La réalité, c’est que vous pouvez changer d’opérateur rapidement et sans effort, et vous économiserez du pognon. Aussi simple que ça 🙂

A lire également :  2 astuces pour résilier gratuitement son forfait mobile (et garder son smartphone)

3. Passez par un comparateur

Si vous avez du mal à vous y retrouver dans les différentes grilles tarifaires (elles sont conçues pour vous embrouiller), passez par un comparateur de fournisseurs d’énergie. Voire même plusieurs comparateurs, si vous voulez vraiment être sûr(e) de votre coup.

Regardez par exemple, j’ai fait une simulation sur le comparateur Hello Watt pour un appartement tout seul avec chauffage collectif à Paris :

Hello Watt

Comme vous le voyez, cela me fait économiser 22€ par an par rapport à EDF. Si je compte littérallement 10 minutes de « travail » pour remplir le formulaire, cela nous fait un gain de 22€ en 10 minutes, soit une rémunération de 132€ de l’heure.

C’est mieux que le SMIC :mrgreen:

4. Vérifiez que le tarif ne change pas

Les tarifs d’électricité, c’est un peu la jungle. Certains changent parfois sans trop que vous n’y fassiez attention. Vous croyiez avoir souscrit un contrat pas cher, et finalement vous vous retrouvez à payer des sommes folles.

Pour vous y retrouver, sachez qu’il existe 3 sortes de tarifs d’électricité :

  1. Prix fixe : le tarif est fixé quand vous souscrivez le contrat et pendant une durée déterminée. Attention à bien vous mettre un rappel à la fin pour vérifier si les tarifs n’augmentent pas trop
  2. Prix libre : le fournisseur fixe le tarif qu’il veut, souvent avec une remise par rapport aux tarifs règlementés par l’Etat (mais pas obligé). Si le tarif change, il vous en informe 30 jours avant.
  3. Prix indexé (ou « prix variable ») : le tarif suit les fluctuations du tarif règlementé (à la hausse comme à la baisse), et vous bénéficiez d’une remise garantie. C’est donc un bon plan !

C’est quoi le mieux ?

A moins de trouver un super tarif bloqué pendant 2 ans et de penser à le changer une fois les 2 ans écoulés (comme une offre SFR à 5€ pendant 1 an qu’on résilie avant la date anniveraire), le mieux est d’opter pour un tarif indexé. Comme ça, vous savez que vous avez toujours un meilleur tarif que le tarif règlementé.

5. Heures creuses / heures pleines

On croit souvent que le tarif heures pleines / heures creuses est le plus avantageux. Or, ce n’est pas systématiquement le cas. Certains opérateurs profitent même du fait que les clients croient faire une bonne affaire avec les heures creuses pour gonfler un peu le tarif.

A lire également :  ENI : avis sur ce fournisseur d'électricité : combien d'économies par rapport à EDF et Engie ?

Comme je suis mignon, j’ai reporté pour vous les tarifs de l’opérateur ENI pour l’électricité en vigueur en mars 2021 (prix du kWh arrondis à la 3e décimale). C’est à peu près la même chose chez tous les fournisseurs, vous pouvez vérifier dans leurs grilles tarifaires (mais je ne fournis pas le Doliprane).

Regardez bien : si vous prenez le tarif heures pleines / heures creuses, l’abonnement est plus cher et le tarif heures pleines est plus cher que le tarif « base » (celui sans distinction d’heures pleines ou creuses). Seul le tarif en heures creuses revient moins cher :

Tarifs ENI Eco 6kVA TTC
Prix du kWh Prix de l’abonnement annuel
Base 0,149€ 139,82€
Heures pleines 0,175€ 151,23€
Heures creuses 0,128€

Concrètement, il faudrait que vous vous arrangiez pour consommer un maximum d’électricité en heures creuses pour que cela soit rentable. Tout dépend de votre profil et de votre consommation, mais personnellement, je préfère rester sur le tarif base.

Ne vous faites pas berner : comparez les tarifs heures pleines / heures creuses avec le tarif de base. Si vous pensez ne pas utiliser le gros de votre électricité le soir après 22h30, alors ne prenez pas cette option, cela vous coûtera plus cher.

Concusion – 5 conseils pour choisir un fournisseur d’énergie moins cher

J’espère que ce petit guide pour trouver un fournisseur d’énergie moins cher vous aura aidé à y voir plus clair et peut-être à sauter le pas. Si vous avez d’autres idées pour faire baisser sa facture d’énergie, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires ci-dessous !

 

Marc

 

Avez-vous aimé cet article ?

Noter l'article

Note moyenne 4.9 / 5. Nombre de votes : 8

Aucun vote. Soyez le premier à donner votre avis !

Merci ! Si vous aimez le blog...

Vous pouvez me suivre sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire