5 astuces efficaces pour remplacer le sopalin

Marc MAZIERE

Moi c'est Marc MAZIERE, auteur de Radin Malin Blog depuis 2015, expert en astuces pour faire des économies au quotidien et maîtriser mon budget. Ex-étudiant à la dèche, j'ai toujours aimé tester des techniques originales pour gagner ou économiser quelques euros par-ci par-là. Sur radinmalinblog.com, vous trouverez des astuces insolites, des idées pour dépenser moins, des bons plans pour manger pas cher, voyager pas cher, économiser de l'argent au supermarché, sur votre voiture mais aussi sur vos frais mensuels et vos diverses factures. Bref, je répertorie toutes les astuces pour mieux gérer votre budget de manière générale ! Une fois vos finances assainies, je parle également d'investissement (bourse, immobilier) ainsi que des moyens d'atteindre l'indépendance financière et de se constituer des revenus passifs. Tout un programme :) Partagez-moi vos astuces en commentaires !

8 réponses

  1. Sony dit :

    Bonjour Marc,

    Depuis peu je suis inscrite à ta newsletter et c’est du bon sens dont tu fais preuve.

    Étant de l’ancienne génération je valide à fond l’utilisation des torchons car c’est ce que j’ai connu avec ma mère plus jeune.

    C’est ecolo et en plus les collections de torchons de nos jours sont devenus sympa avec pleins de motifs différents.

    C’est bien plus joli qu’un rouleau tout blanc d’essui tout.
    Merci pour le retour au source

    • Marc dit :

      Merci pour ton commentaire, eh oui je trouve qu’on a trop tendance à trouver des solutions faussement innovantes aux problèmes environnementaux : à quoi bon se casser la tête à concevoir des rouleaux d' »essuie-tout réutilisables » quand on peut tout simplement prendre un bon vieux torchon.

      La dernière fois dans un bar on m’a servi des cacahuètes dans un petit pot en carton recyclé. Ce n’est pas du tout écolo : mieux vaut utiliser un ramequin en verre et le laver à chaque fois !

      Ou encore : on voit des pubs pour des capsules de café compostables. C’est nul ! Moi j’utilise une cafetière (espresso, à percolateur comme une Nespresso) mais sans capsules. Pas besoin de s’embêter à concevoir des « capsules biodégradables » alors qu’on peut juste mettre le café comme ça directement dans la machine.

      A bas le greenwashing, la surconsommation et les fausses bonnes idées ; mieux vaut parfois revenir aux solutions d’antan 🙂

      Merci d’être passée sur mon blog !

  2. Bleuette dit :

    moi j’ai gardé tous les bavoirs bébé en éponge des petits , j’ai coupé les cordons et ça sert pour les enfants et aussi les adultes comme essuie tout

  3. Magali dit :

    J utilise depuis toujours des tissus et des micros fibres et autres lavable depuis toujours.
    Les essuie tout me serves uniquement pour éponger certaines nourritures

  4. Myrtille74 dit :

    Il faut garder du bon sens…
    Laver ne pollue pas ?
    Ne consommons nous pas d’eau , même si on fabrique sa lessive… ?
    Perso j’utilise peu de sopalin, et je le composte, mais j’en ai toujours pour les choses très sales.
    Va donc laver un torchon qui a épongé un débordement d’huile de friteuse … grrr !!!
    Pour le reste, j’utilise des torchons. Et des serviettes de tables en tissu. Bonne continuation !

    • Marc dit :

      Bien sûr, vous avez raison de dire qu’utiliser juste un peu de sopalin une fois en passant pour nettoyer une friteuse grasse, ce n’est pas bien grave. Mais quand je regarde autour de moi, les gens qui utilisent régulièrement du Sopalin en font une utilisation toute autre. Ce que je vois 99% du temps, c’est des dizaines de feuilles de Sopalin qu’on gaspille pour éponger du coca par terre alors qu’une éponge fonctionne tout aussi bien.

  5. maryse lacape dit :

    je me sers de chiffons et de vieilles serviettes depuis x années,pour le sol j’ai un nettoyeur vapeur car je ne supporte pas les produits ménager

  6. Floraline dit :

    Bonjour, que du bon sens! J’ai toujours utilisé des torchons et serviettes en tissu, même pour les amis de passage, très peu de sopalin et effectivement je garde les quelques serviettes papier peu sales que je peux avoir pour éponger l’huile de la poêle avant la vaisselle plutôt que d’utiliser plus d’eau et de produit. Des carrés de tissu éponge pour les petits nettoyages et époussetages, d’autres carrés aussi pour la toilette, une serpillère pour les sols avec comme produit dans l’eau un mélange de savon noir et de vinaigre, vinaigre pour la cuvette des wc, et j’ai ressorti mes mouchoirs en tissu. Comme nous compostons les épluchures, notre poubelle ménagère n’est sortie qu’environ tous les 15 jours, donc moins d’impact sur la tournée de ramassage des ordures. L’eau de rinçage des légumes et salades est réutilisée pour les plantes ou les wc. Des petits gestes qui s’ajoutent à ceux que chacun peut faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.