Top astuces pour voyager à Londres pas cher




Vous partez à Londres avec un budget serré ? Pas de souci. Radin Malin est là pour vous donner tous les trucs pour passer un bon séjour sans vous ruiner ! Londres pas cher, c’est possible 🙂

Etant moi-même un grand fan du Royaume-Uni et y ayant fait mon année Erasmus, je ne peux que constater la souffrance que je me vois obligé d’infliger à mon portefeuille à chaque fois que je m’aventure outre-Manche.

Mais comme je suis un mec bien (il paraît), je vais vous livrer toutes mes astuces pour visiter Londres et tout le Royaume-Uni en dépensant le moins possible (mais en vous amusant quand même, hein !)




1. Economisez sur votre trajet

  • En train

Si vous habitez l’Île-de-France (ou même Lille, Lyon, Marseille ou Avignon) et que les transferts aéroport vous gonflent, l’Eurostar est la meilleure solution, quoique pas la moins chère !

Comptez 78€ au bas mot pour un aller-retour depuis Paris. Ceci vaut seulement si vous avez la chance de trouver les bonnes promotions au bon moment. En général, on trouve ces promotions en réservant 2 à 3 mois à l’avance.

Sinon, vous pouvez faire l’inverse et croiser les doigts pour pouvoir prendre un billet « Snap » de dernière minute à 66€ l’aller-retour !

Pour limiter les frais, j’ai 3 astuces :

  • Comparez les prix et allez jeter un œil sur Trainline, un site génial pour payer vos billets de train pas cher ! Je vous donne plus d’infos là-dessus et sur comment payer le train moins cher dans cet article (qui est aussi le tout premier de mon blog) 😉

Trainline est un super site pour trouver des billets de train pas cher en France et en Europe. Pour l’Angleterre, c’est un must !

  • Avant d’acheter, passez par iGraal.  Ce site vous reversera quelques euros sur n’importe quel achat en ligne, peu importe le site. Cela fonctionne sur Eurostar, SNCF, OuigoTrainline, mais aussi chez ASOS, Priceminister, SFR, etc. N’importe où, je vous dis ! Et vous obtenez aussi 3€ rien qu’en vous inscrivant 😉 Bonus : inscrivez-vous sur iGraal via ce lien et obtenez 10€ de bienvenue au lieu de 3€ en temps normal !

 

  • Enfin, réservez à l’avance, mais pas trop non plus. 2 à 5 mois à l’avance sont amplement suffisants. Pourquoi ? Parce que tout le monde croit que plus on s’y prend à l’avance et plus les prix sont bas, or cette logique a ses limites. Les compagnies de transport savent que les gens sont stressés, et veulent réserver 20 ans à l’avance pour être sûrs d’avoir leurs billets, quitte à payer plus cher sans s’en rendre compte. Par conséquent, il est courant qu’elles ne débloquent les tranches tarifaires les plus basses que quelques mois avant le départ et non un an avant par exemple.




  • En avion

L’avion est souvent bien pratique pour ceux qui habitent non loin d’un aéroport desservi par une compagnie low-cost. En réservant à l’avance, vous pouvez trouver des allers-retours dès 60€. Reste ensuite à payer le transfert aéroport, qui souvent coûte une fortune…

Je vous conseille d’éviter les transferts en train, super chers outre-Manche, et de préférer le bus si vous pouvez. EasyBus et National Express relient les aéroports au centre-ville pour pas cher en général.

 

Enfin, de tous les comparateurs de vols, je vous en conseille un en particulier : Skyscanner. Il me plaît car il va à l’essentiel et est très bien fait, et surtout car il vous permet de rechercher par pays tout entier.

skyscanner

Vous pouvez très bien rechercher tous les vols entre la France et l’Italie durant le mois de septembre 2016, et choisir le vol le moins cher !

  • En autocar

Si vous avez le temps (tant mieux pour vous), pourquoi ne pas prendre le bus ? Maintenant que le transport en autocar s’est démocratisé par chez nous, vous pouvez aller à Londres depuis n’importe quelle ville de France à partir de 9€ l’aller-retour sur Flixbus par exemple ! Et si vous préférez les compagnies françaises, il y a aussi Ouibus 😉 De centre-ville à centre-ville, c’est vraiment imbattable !

J’en parle plus en détail dans cet article 🙂

Depuis Paris, comptez 9h de bus. Le franchissement de la Manche en bateau ou en train est inclus. De toute façons, dans les deux cas, c’est très sympathique !

Imaginez : votre autocar vient se parquer à l’intérieur d’un train et vous avez encore la place pour circuler à pieds dans les wagons. Je vous explique pas la taille de l’engin !

Enfin, vous pouvez continuer à vous déplacer sur le territoire britannique pour des sommes dérisoires, toujours en bus, avec les deux principales compagnies que sont Megabus et National Express !

  • En covoiturage

Et pourquoi pas ? Vous pouvez :

  • Aller à Londres en covoiturage
  • Venir de l’aéroport en covoiturage
  • Partir dans une autre ville anglaise… en covoiturage !

Et vous savez quoi ? Il n’y a pas que BlaBlaCar dans la vie ! Vous pouvez passer par un comparateur de covoiturage tel qu’Opitrip.com. Vous n’aurez ainsi pas besoin de comparer tous les sites de covoiturage, et vous pourrez trouver d’un coup l’offre qui va bien 🙂

Sympa !

Opitrip est un comparateur de sites de covoiturage, mais aussi de logements type Airbnb. Comme il existe une multitude de sites de ce genre, c’est pas mal d’avoir un comparateur pour tout comparer d’un coup d’œil !

 

2. Economisez sur votre hébergement

Du plus aseptisé au plus à l’arrache, un monde de choix s’offre à vous pour votre hébergement !

 

  • Hôtels

Si vous avez les moyens ou que vous tenez à votre intimité, prenez-vous donc une chambre d’hôtel ! Vous la paierez moins cher en évitant les week-ends, les fêtes et les gros évènements, mais aussi en comparant les prix.

Comme j’en parlais dans cet article, il peut être intéressant de réserver sur les sites des hôtels directement. Par exemple, chez Best Western et Accor (Ibis, Mercure, Etaphotel, F1, etc.) !

Si vous préférez regarder sur les comparateurs, essayez-en au moins plusieurs. Parmi les plus connus, il y a eDreams, GoVoyages ou encore Expedia.

Rien ne vous empêche également de choisir un hôtel un peu excentré, en zone 2 par exemple. Sachez que les transports londoniens sont très efficaces et qu’il n’y a aucune différence de tarif entre la zone 1 et la zone 2 !

 

  • Auberges de jeunesse

Pour une ambiance plus conviviale et un budget plus serré, les auberges de jeunesse sont géniales. Vous aurez le choix entre chambres privées (plus chères) et dortoirs (moins chers mais bruyants). En vous y prenant tôt et en réservant en semaine, il n’est pas impossible de trouver des nuits dès 7€, même à Londres !

Faites attention cependant à vos affaires, surtout si vous êtes en dortoir. On n’est jamais à l’abri des voleurs. La plupart des auberges ont des casiers donc utilisez-les avant de vous faire piquer votre ordi portable !

Autre conseil : amenez des bouchons d’oreille si vous ne voulez pas vous faire réveiller par un espagnol qui ronfle à côté de vous (oui, ça sent le vécu). Alliés à un masque, ils augmenteront grandement la qualité et la durée de votre sommeil, croyez-moi !

On en trouve pour à peine 2,99€ sur Amazon donc ne vous privez pas !

Oreiller gonflable + masque + bouchons d’oreilles = sommeil préservé, surtout en auberge…

 

  • Airbnb

Pour peu que cela ne vous dérange pas, vous pouvez louer un appartement, une chambre ou même juste un canapé pour dormir chez l’habitant. Airbnb permet aux particuliers de vous faire dormir chez eux moyennant finances.

Et comme j’en parlais plus haut, il y a plein de sites similaires à Airbnb mais moins connus. Comme vous n’allez pas vous embêter à tous les comparer, vous pouvez utiliser un comparateur pour cela. Je vous conseille Opitrip, spécialisé dans les sites d’économie collaboratifs (Airbnb, Blablacar, etc).

Vous pouvez trouver de tout et n’importe quoi.

De l’appartement à la maison en passant par juste un clic-clac ou une ferme toute entière à la campagne.

Les prix eux aussi sont très hétéroclites. Vous pouvez raisonnablement tabler sur 15 à 25€ la nuit londonienne.

Avec un peu de chance, votre hôte sera disponible et sympathique et vous pourrez discuter avec lui. Difficile de trouver plus convivial et authentique. Je vous le garantis !

Plus de détails et de bons plans dans mon article sur Airbnb !

 

  • Couchsurfing

Couchsurfing repose sur le même principe qu’Airbnb sauf que c’est gratuit.

Certaines personnes aiment l’idée d’accueillir des étrangers de passage chez eux. Rien ne vous empêche de devenir hôte vous-même ou d’aller dormir chez des gens de cette façon. Il vous suffit de vous inscrire sur Couchsurfing et de commencer à chercher.

 

3. Economisez sur la nourriture

  • Fast-food

Amateurs de malbouffe, sachez que McDonald’s et Burger King sont bien moins chers en Angleterre qu’en France. Avec des McFlurry à 1£ et des double cheese à 1,29£, vous pourrez à coup sûr vous faire péter le bide de sucres et de graisses pour moins de 5£ 😀 Attention aux cauchemars si vous mangez le soir.

 

  • Pubs anglais

Il serait dommage de passer un séjour en Angleterre sans aller manger dans un pub. Véritable symbole tant britannique que celtique, les pubs sont légion dans tout le pays et vous offrent une ambiance cosy toujours très agréable.

Vous y trouverez des jeux, des vieilles tables en bois, de la moquette, des bières (blondes classiques ou ales traditionnelles), et de la cuisine typique de pub anglais : burgers, fish & chips ou tourtes à la viande et à la bière (steak & ale pie).

Comptez dans les 7 à 10£ pour un repas avec boisson.

 

  • Téléchargez Shopmium !

Shopmium est une application qui vous donne des réductions sur tout plein de produits dans les supermarchés mais aussi dans les restaurants et autres boutiques. J’en parle dans cet article, et sachez qu’il existe une version anglaise de l’application !

Bonus : , inscrivez-vous en renseignant mon code de parrainage KHMGUUYL et vous obtiendrez 1 paquet de madeleines gratuit !

 

  • Supermarchés le soir

En France, on critique souvent les supermarchés lorsqu’ils gaspillent des produits frais sur le point de périmer en les jetant tout simplement à la poubelle, et en poussant parfois le vice jusqu’à aller verser des produits chimiques dessus, histoire de polluer un peu plus encore et d’empêcher les pauvres d’aller s’y servir.

En Angleterre, on a trouvé une solution qui, étrangement, peine à s’imposer par chez nous : à la fin de la journée, les supermarchés bradent les produits frais.

Par exemple, un sandwich à 2£ passera à 1£, voire 0,50£ ou même 0,15£ s’il en reste beaucoup à écouler ou si le magasin ferme bientôt.

Il en va de même pour TOUS les produits frais (pâtisserie, boulangerie, charcuterie, barquettes de fruits et de crudités, yaourts) et beaucoup de ces produits peuvent être mangés sur le pouce. Vous les reconnaitrez facilement par leur étiquette jaune sur laquelle figure l’ancien prix et le nouveau prix :

reduced

 

Ainsi, vous pouvez vous faire un repas consistant parfois pour moins d’1£, rien qu’en écumant les rayons d’un supermarché entre 18 et 22h le soir !

Je vous le conseille si vous êtes vraiment raide; personnellement cela m’a bien aidé quand j’étais étudiant Erasmus !

 

  • Petits déjeuners inclus en auberges

Enfin, profitez à fond des petits-déjeuners inclus dans le prix de certaines auberges ! La plupart du temps, vous avez accès à un buffet de tartines et céréales, de quoi bien vous caler jusqu’à 14h et plus si affinités 😉

  • Bonus : pensez à apporter votre propre bouteille thermos pour la remplir de thé ou de café avant de partir en vadrouille ! Vous pourrez ainsi vous reposer avec une boisson chaude gratuitement et à toute heure. Une bouteille de 50cl comme celle-ci coûte environ 12€ et vous fera économiser sur le café tant au travail qu’à la fac et en voyages !




4. Economisez sur les transports

  • Uber

Les transports londoniens sont tellement chers que finalement le taxi ou Uber peut devenir une bonne alternative, surtout si vous voyagez à plusieurs !

Faites le calcul : si vous êtes 3 amis et que vous voulez traverser Londres, préférez-vous payer 15€ de métro ou 10€ confortablement installés dans une voiture avec chauffeur ? Pour moi, le choix est vite fait 😉

Petite cerise sur le gâteau : vous obtenez 10€ de crédit Uber pour chaque ami que vous parrainez ! Si vous vous parrainez entre vous, vous avez déjà autant de courses quasiment gratuites ! Si vous n’avez pas encore de compte et que vous aimez mon blog, je peux vous parrainer, vous n’avez qu’à cliquer ici 🙂

  • Transports publics

Ne cherchez pas midi à quatorze heures : pour utiliser les transports publics de Londres, il vous faut une Oyster Card, un point c’est tout. Ne vous compliquez pas la vie à essayer de chercher une alternative, l’Oyster Card est votre amie.

Comment fonctionne-t-elle ? Pas du tout comme une carte de transports française en tous cas !

C’est une carte que vous rechargez (to top-up en anglais) avec de l’argent sur des bornes dans les stations de métro.

Vous devez acheter la carte à votre arrivée dans un distributeur de tickets de métro ou dans une boutique (oui oui, le distributeur automatique délivre bien des cartes Oyster).

Elle coûte 5£ mais vous pouvez vous la faire rembourser en repartant, toujours au guichet ou à une borne automatique.

Vous payez ensuite chaque trajet que vous faites avec à l’unité. Un trajet en bus coûte 1,5£ alors qu’un trajet en métro varie en fonction de la destination.

Ce qui est bien avec l’Oyster, c’est le capping, c’est-à-dire la limite de dépense journalière.

Je m’explique.

Avec le métro en zones 1 et 2 par exemple, il y a une limite de 6,5£ par jour (en mars 2016 en tous cas, cliquez ICI pour les tarifs actualisés). Par conséquent, si sur une journée vous faites 1 seul trajet en métro à 2£, vous payez 2£. Tandis que si vous faites 20 trajets à 2£ chacun, vous payez seulement 6,5£. Une fois que vous avez atteint les 6,5£ de limite journalière, vous ne payez pas les trajets suivants. Heureusement, sinon ça finirait par revenir bien cher !

Enfin, avec le bus, c’est encore mieux. La limite journalière est fixée à 4,5£ seulement ! C’est très raisonnable pour un mode de transport aussi emblématique qu’agréable, surtout si vous allez vous asseoir tout devant à l’étage supérieur 😉

 

5. Economisez sur les activités

  • Musées gratuits

Amateurs d’art ou non, rien ne vous empêche d’aller faire un petit tour dans quelques-uns des principaux musées de la ville car ceux-ci sont presque tous gratuits ! Profitez-en ! Il y a par exemple le musée de la guerre, le Tate Modern, la National Gallery, le muséum d’histoire naturelle ou encore le British Museum.

Le célèbre site anglais TimeOut vous liste ici les principaux musées gratuits en détail et en anglais. Ben oui, c’est le moment de brush up votre english un peu là !

 

  • Baladez-vous ! 

Hyde Park, Tower Bridge, Soho, Big Ben, Canary Wharf, Abbey Road, berges de la Tamise, marché de Camden Town… Autant d’endroits emblématiques qui n’attendent que vous et qui ne vous coûteront pas un rond à visiter si ce n’est le prix du ticket de bus !

Comme pour Paris, vous n’aurez jamais fini de visiter Londres. Vous tomberez toujours sur un petit coin charmant que vous ne connaissiez pas. Baladez-vous simplement dans les rues à l’aide d’un guide et vous vous amuserez sans vous ruiner 😉

 

C’est tout pour aujourd’hui ! Si vous avez d’autres bon plans, partagez-les dans les commentaires ci-dessous ! Je vous renvoie également a mon article sur les prises anglaises et comment s’y brancher sans adaptateur !

En tous cas, j’attends vos cartes postales !

Bon voyage 😉

 

Marc

Ah, et un dernier bon planCe site vous fait gagner de l’argent pour lire des mails et participer à des sondages ! Allez y jeter un œil 😉

Marc

Créateur de Radin Malin Blog

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. Nicolas dit :

    Merci Marco 😉 Je pars bientôt à Londres (j’y emmène ma chérie, c’est une surprise) donc tes conseils sont bien utiles.
    Bon par contre c’est dans deux semaines, j’ai pas encore le logement. J’ai pas mal de crédit Airbnb à utiliser donc je pense passer par Airbnb… Je pars et j’arrive à Stansted, tu me conseilles une zone sympa et pas trop chère qui s’y prête bien? Shoreditch c’est bien? Je vois que c’est quand même un peu « excentré ».

    • Marc dit :

      Shoreditch il paraît que c’est bien. Sinon, j’adore Camden Town et Canary Wharf (assez cher par contre). A part ça honnêtement je ne sais pas trop… Tant que tu as le métro, je pense que ça va

  2. Audrey dit :

    Super les astuces. Juste pour dire qu’on peut commander l’oystercard par internet. Je vais aller voire vite sur le site pour les trains

  3. audrey dit :

    je viens d’aller sur trainline et les trains sont plus cher que sur sncf … 155 sur trainline pour l’aller à deux et 136 sur scnf…
    je me suis dit que peux etre ce n’est plus aussi bien que quand toi tu l’as utilisé ? dommage. je cherche tous les bon plan pour réduire le budget 🙂

    • Marc dit :

      Bonjour Audrey, alors oui effectivement j’ai pu remarquer des différences dans ce sens-là, du coup il faut toujours comparer les deux en fait. Merci de le préciser 🙂

  1. 27 août 2016

    […] puis, ce sera l’occasion de réviser votre anglais avant de partir à Londres pour pas cher […]

  2. 13 février 2017

    […] à l’étranger ! Il y a quelques années, je m’étais fait avaler une carte bancaire en Angleterre, eh bien j’ai pu utiliser ma carte bleue d’Hello Bank pour payer et retirer sans frais. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.