Mes 9 secrets de radin pour faire des économies sans y penser

Beaucoup de personnes voient les économies comme une contrainte. En bon Radin Malin, je vois plutôt ça comme un jeu 🙂 Je vais donc vous partager aujourd’hui mes 9 secrets pour faire des économies sans trop y penser !

 

1. Je baisse mes factures au maximum

Ben oui, pourquoi payer plein pot quand vous pouvez aller chez le concurrent, moins cher et tout aussi efficace ? C’est ce que je fais ! En voici 3 :

  • Hello bank! : 80€ offerts, carte Visa Gold gratuite, quasiment aucun frais
  • Eni : 10% moins cher qu’EDF et vous pouvez passer chez eux en 5 minutes, sans coupure de courant, bien sûr 😉 Pour économiser de l’argent sans rien faire, je les recommande, ils sont top !
  • Internet / TV / Téléphone : 15€/mois chez Red by SFR

Je n’ai pas de voiture (voir plus bas), mais je vous conseille aussi de révoir votre assurance ! Direct Assurance est un peu la banque en ligne des assureurs : efficace et pas cher !

 

2. Je cuisine (des trucs simples)

Comme j’en parlais cet article et dans celui-là, manger des plats tout prêts coûte cher (est n’est pas bon pour la santé).

Alors pour économiser des montagnes de fric, faites comme votre arrière grand-mère :

Cuisinez un peu, bordel !

 

“Oui mais je cuisine comme une pine !”

Pardon pour la rime douteuse mais c’était trop tentant 😛

Pas besoin de s’appeler Joël Robuchon pour faire du riz avec une sauce tomate et une viande et y balancer une poignée de haricots verts !

Vous pouvez aussi faire cuire des patates à l’eau avec de la crème fresh, les écraser, y mettre 2 saucisses et une tomate et PAF ! Ça fait un plat maison !

Allez donc voir mes 10 idées de plats rapides à 1 euro et vous m’en direz des nouvelles 😉

Un truc que j’adore : acheter les aliments frais qui périment le soir même dans les magasins (avec de grosses réductions :D) et les conserver au congélateur !

 

3. Je fais un virement mensuel automatique

Simple. Basique. Et efficace 🙂

Faites un virement automatique vers votre compte épargne, de préférence quelques jours après que votre salaire tombe.

Ce faisant, vous n’y pensez même plus. Ce n’est donc plus une contrainte !

Ne visez pas trop haut. Je conseille de mettre 5 à 10% de votre revenu de côté tous les mois. Essayez de faire comme si cet argent n’existait pas.

Et encore une fois : Hello bank! vous DONNE 80€ si vous ouvrez un compte chez eux. Qu’est-ce que vous attendez pour dire bye bye à votre banquier qui se sucre en vous facturant plein de frais inutiles ?

 

4. Je prends les transports en commun

Bon, OK, cette astuce n’est pas adaptée à tout le monde. Du moins, c’est ce qu’on peut avoir tendance à se dire au premier abord !

Une voiture coûte environ 5000€ par an pour une utilisation moyenne de 50 minutes par jour

ouicar.fr

Réfléchissez-y : avez-vous réellement besoin d’aller au travail en voiture ? Vous pouvez peut-être prendre le bus, ou prendre des collègues en covoiturage et ainsi diviser les coûts !

La voiture, c’est un peu comme une drogue : on y prend vite goût et ça a un effet indésirable sur nos finances ! Mieux vaut privilégier les transports en commun, le vélo ou la marche quand vous le pouvez.

J’ai vécu à Agen, Toulouse, Bordeaux et Paris, et je n’ai jamais eu de voiture. Je me suis toujours refusé à payer cher pour en plus polluer et nuire à tout le monde. C’est mon avis !

J’ai quand même mon permis 🙂 Quand j’en ai vraiment besoin, je prends un taxi ou je loue une voiture (entre particuliers, c’est moins cher !).

 

5. Je ne fais jamais de crédit (même 3x sans frais)

… sauf bien sûr si c’est pour acheter un appartement qui se rembourse lui-même et plus si affinités 😛

 

 

Oui car qu’on le veuille ou non, 3x sans frais, c’est un crédit ! Pendant 3 mois, ça vous plombe vos finances. Ce que je fais : je n’achète que si j’ai l’argent. Point barre.

6. Je me fixe un budget

Quand y’a plus de thune, y’a plus de thune.

Une fois arrivé(e) à zéro, ne creusez pas votre découvert ! Vous et moi savons très bien que c’est contre-productif.

La technique des enveloppes

Une technique assez connue consiste à placer votre argent dans des enveloppes. Une enveloppe par semaine, et quand il n’y en a plus, vous attendez la semaine suivante.

Si le fait de pas utiliser votre carte bleue ne vous rebute pas, c’est une solution efficace !

 

7. J’exploite à fond les avantages de mon travail

Suivant le travail que vous faites, vous avez sûrement des avantages. Par exemple, vous avez peut-être droit à certaines choses gratuites ou à prix réduit :

  • Nourriture si vous travaillez dans la restauration, l’hôtellerie ou la grande distribution
    • N’hésitez pas à emporter chez vous les produits alimentaires de votre travail qui iraient à la poubelle autrement ! Je pense aux supermarchés, aux croissants des petit-déj’ des hôtels, etc. Demandez à votre boss avant, bien sûr. Cela représente une économie substantielle !
  • Logement notamment grâce à Action Logement (ex “1% patronnal”)
    • J’en ai profité, et je loue un 45m² à Paris pour 520€/mois charges comprises (chauffage et eau chaude inclus). Normalement, ça tourne plutôt dans les 1200€ ! J’ai gratté longtemps pour le trouver, mais vous voyez que ça valait le coup de se renseigner !
    • Certains hôtels logent leurs employés gratuitement !
  • Voyages si vous travaillez dans le tourisme
  • Courses si vous travaillez dans un supermarché
  • Comité d’entreprise : si vous en avez un, il vous permet d’obtenir des tonnes de réductions et peut-être même des chèques cadeaux pas cher !
  • Votre CDI lui-même est une botte secrète qui vous permet d’emprunter de l’argent pour acheter un logement et le mettre en location, par exemple. Pensez-y et exploitez-le !

Vous voyez la logique. Renseignez-vous ! Pour ma part, j’ai découvert certains avantages au hasard de conversations avec des collègues.

 

8. J’achète des objets durables

… et je garde mon “vieil” iPhone 5C qui marche très bien (à bas l’obsolescence programmée !). A quoi ça sert d’acheter le dernier iPhone qui coûte un SMIC et qui n’en vaudra même plus la moitié d’ici un an ? Si c’est pour jouer à Candy Crush, un ancien iPhone fait tout à fait l’affaire 🙂

Plutôt que d’acheter des babioles fragiles en plastique, je préfère dépenser un peu plus pour m’acheter des objets qui durent une vie. Quelques exemples :

 

9. Je bois l’eau du robinet

Quoi qu’on en dise, l’eau du robinet est de très bonne qualité en France. Pour savoir si l’eau de votre commune est de qualité ou non, allez sur la carte interactive de la qualité de l’eau d’UFC Que Choisir.

Dans l’immense majorité des cas, il est inutile d’acheter de l’eau en bouteille. De plus, c’est très coûteux et très polluant.

9 bis. Je ne bois (presque) jamais de sodas

Après avoir bu des boissons sucrées durant toute mon enfance (et les énormes problèmes dentaires qui vont avec !), j’ai fini par m’en désintéresser.

Après tout, les sodas :

  • C’est cher
  • C’est lourd à porter
  • Ça contient plein de saloperies
  • C’est mauvais pour les dents
  • Ça fait grossir

Bref, c’est de la pure me*de.

Je bois juste un coca bien frais de temps en temps en terrasse d’un café, et je le déguste !

Je bois également beaucoup d’eau gazeuse du robinet avec ma machine à gazéifier l’eau, et j’économise un max par rapport à quand j’achetais du Perrier tout le temps 🙂

Si vous voulez perdre du poids et gagner de l’argent, arrêtez donc de boire des sodas !

Voilà pour mes petits secrets de Radin Malin 🙂 Vous en avez d’autres ? Partagez-les dans les commentaires, et suivez-moi donc sur Facebook et Twitter (ça, au moins, c’est gratuit) !

Bonus : iGrral est un site qui rembourse une partie de vos achats sur internet ! Ce n’est pas une arnaque, je l’utilise tout le temps 🙂 Inscrivez-vous et gagnez 10€ tout de suite en cliquant ici !

Marc

Mes 9 secrets de radin pour faire des économies sans y penser
5 (100%) 1 vote

Marc

Créateur de Radin Malin Blog

4 réponses

  1. Mika dit :

    …et j’évite d’acheter chez les grandes multinationales qui ne payent pas d’impôts, pardon font de l’optimisation fiscale que je paie, moi!!!
    Tous vos y liens y mènent!!!

    • Marc dit :

      Bonjour Mika, je vois tout à fait ce que tu veux dire. Tous mes liens n’y mènent pas non plus, faut pas déconner :/ et puis, ces liens sont des liens d’affiliation, c’est-à-dire que je gagne une commission si un lecteur s’inscrit après avoir cliqué dessus. C’est comme ça que je vis de mon blog. Je les inclus car ce sont des services que j’utilise moi-même et qui me font économiser de l’argent. Et finalement, entre être chez LCL ou Hello bank!, ou EDF et Direct Energie, quelle est la différence ? Tu fais toujours tourner une multi-nationale qui fait de l’optimisation fiscale.

      Si vraiment tu veux encourager l’économie sociale et solidaire, tu peux aller chez Enercoop pour l’électricité, et Crédit Coopératif pour la banque (pour ne prendre que ces deux exemples).

      Mais pour en revenir à l’histoire d’encourager les multinationales, ma position est de dire qu’on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs.

      Par exemple, quand j’étais à la dèche, j’allais chez Lidl parce que chaque centime comptait, et j’engraissais une multinationale qui paye mal ses employés et ses fournisseurs, tout en payant le moins d’impôts possibles en France. Bref : ma précarité encourageait la précarisation des autres.

      Maintenant que je suis un peu plus friqué, je fais mes courses dans le magasin bio en bas de chez moi. Je suis content de me dire que les caissières et les agriculteurs sont bien payés, et que je fais vivre des gens qui, je l’espère, ont une conscience sociale et écologique plus développée que ceux qui travaillent pour Lidl, Carrefour et autres.

      Seulement voilà : pour me libérer de ma condition précaire, qui, pour vivre, me forçait à faire tourner le cercle vicieux du low-cost, il a bien fallu que je m’appuie sur ce même low-cost et sur les offres pas chères de ces multinationales, pour pouvoir ensuite amasser de l’argent et le faire fructifier, afin de gagner assez moi-même pour pouvoir acheter des produits de qualité.

      C’est donc assez délicat et cela dépend de chacun. Je donne les pistes qui m’ont le plus aidé personnellement.

  2. En fait t’es un peu un lifehacker, comme Tim Ferriss 😉 J’espère que cette comparaison va te flatter

    • Marc dit :

      Oh oui Nicolas, tu sais me caresser dans le sens du poil xD

      C’est marrant, l’autre fois je me suis rendu compte qu’après avoir lu La semaine de 4 heures de Tim Ferriss en 2015, j’ai progressivement mis en place tout ce qu’il préconisait : des systèmes pour économiser et gagner de l’argent de manière automatique, déléguer ce qui peut l’être, baisser mes heures de travail salarié, etc. Le but ultime étant de ne plus être obligé de travailler pour vivre ; ce qui ne veut pas dire “ne pas travailler”, mais juste se libérer de la nécessité de travailler pour vivre.

      Et donc, je conseille fortement Tim Ferriss à tout le monde. Super référence !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.