Devenir rentier immobilier, c’est possible, même sans argent ! Suivez le guide >>>

Devenir rentier de l’immobilier, ça vous tente ? Ou alors peut-être que vous voulez simplement un complément de revenus ? Dans tous les cas, il faut s’informer et se former. Aujourd’hui, je vais vous parler d’un ami blogueur, Paul Sarazin, qui propose une formation sur l’investissement immobilier locatif. En gros, il vous explique pas à pas comment vous pouvez devenir rentier grâce à l’immobilier, et comment éviter les pièges !

Vous pourrez faire un investissement locatif sans apport, c’est-à-dire même si vous n’avez pas d’argent de côté ou que vous croyez ne pas être assez riche pour cela !

C’est quoi l’arnaque ?

On se dit parfois : « si c’est aussi facile, pourquoi tout le monde ne le fait pas ? ».

S’il y a bien une chose que mon expérience de Radin Malin m’a apprise, c’est que les gens ne se bougent pas assez. Ne sous-estimez pas la flemme des gens et la résistance au changement ! Beaucoup de monde pourrait s’y mettre, mais très peu le font. C’est aussi simple que ça.

Dans sa formation, Paul vous explique pas à pas comment faire de l’investissement locatif sans apport et ainsi devenir rentier immobilier.

Tu mens, Marc !

Pourquoi je m’avance ? Qu’est-ce que j’y connais, moi, Radin Malin ? Eh bien, figurez-vous que j’ai moi-même suivi ce type de formations et j’ai investi dans l’immobilier sans apport !

A 27 ans, avec mon seul salaire de 1800€, célibataire et locataire de ma résidence principale, j’ai pu acheter (tenez-vous bien) :

  • Un parking à Paris, acheté 11 000 € et loué 80 € par mois
  • Un studio à Toulouse, acheté 55 000 € et loué 450 € par mois
  • Et enfin, un deuxième studio à Toulouse, acheté 45 000 € et loué 400 € mois

Tout ceci SANS APPORT, j’insiste bien !

J’avais une capacité d’endettement de l’ordre de 100 000 € au total.

J’ai pas de thune, je fais comment ?

Pas d’argent ? Pas de problème ! Vous pouvez acheter un appartement même si vous n’avez pas d’argent de côté ou que vous êtes au SMIC ! C’est ce que détaille Paul dans sa formation.

Si vous avez juste un SMIC, vous pourrez peut-être quand même viser un studio dans une petite ville, on en trouve à 20 000 € voire parfois moins. Il n’est pas impossible de décrocher un crédit, surtout si vous passez par un courtier (il vous fera économiser plus que le montant de ses honoraires).

Il faudrait vraiment que vous soyez ultra endetté(e) pour ne pas pouvoir investir. Et si tel est le cas, lisez d’abord mon article sur comment se sortir durablement des difficultés financières. Chaque chose en sont temps, patience et persévérance !

Ah, et dernière chose : Paul vous explique comment vous pouvez avoir un loyer plus élevé que le montant de vos mensualités de crédit. Car oui, c’est possible !

Ainsi, vous pourrez gagner de l’argent chaque mois dès le début de votre investissement, et non une fois l’appartement remboursé 25 ans plus tard à la fin du prêt. La vie, c’est maintenant, pas dans 25 ans 😛

Comment ça marche ?

Maintenant que nous avons vu tout ceci, je vous propose de lire les quelques questions que j’ai adressées à Paul pour qu’il nous explique mieux en quoi consiste sa formation :

• En quoi consiste ta méthode ?

La méthode est destinée à investir dans l’immobilier. Mais pas de n’importe quelle manière. L’objectif est de ne s’engager que sur des opérations permettant de s’enrichir dès que le 1er locataire rentre dans ton bien.

Il s’agit d’identifier les opérations qui ont le potentiel pour générer du cashflow (c’est à dire que tes revenus immobiliers sont supérieurs aux charges, impôts compris). Ce sont ces opérations qui sont les plus compliquées à mettre en place. A 99 %, les agents immobiliers vont te diriger vers des rentabilités moyennes de 5 %. Ici, on passe allègrement les 10 %. Mais, comme je ne trouve pas que le calcul de rentabilité soit très parlant, je préfère parler de cashflow.

Important

Le cashflow est ce qu’il vous reste sur vos loyers une fois toutes les charges payées.

Par exemple (je simplifie mais en gros c’est ça) :

  • Je loue mon bien 500€ par mois
  • Je rembourse 300€ de crédit
  • J’ai 50€ de charges
  • J’ai 50€ d’impôts

500 – 300 – 50 – 50 = 100€

Il me reste 100€ par mois d’excédent qui va dans ma poche. C’est le cashflow.

Attention, car si vous calculez mal votre coup, le cashflow peut être négatif ! Imaginons qu’au lieu d’un excédent de 100€, il me reste un trou dans le budget de -100€ chaque mois. Je suis obligé de sortir de l’argent de ma poche tous les mois pour payer les charges, puisque le loyer ne paye pas tout.

La prochaine fois que je me pointe à la banque pour faire un emprunt pour un investissement immobilier locatif, on va me prêter moins d’argent puisque je gagnerai 100€ de moins par mois. Me voilà bien piégé 😮

Vous l’aurez donc compris : le cashflow doit obligatoirement être positif, sinon vous vous y prenez mal !

Cette notion est capitale pour l’investissement immobilier locatif, j’insiste !

La méthode [de Paul] consiste à prendre l’investisseur « par la main » et à le faire cheminer depuis les meilleures méthodes pour identifier les perles du marché, comment les valoriser et les négocier.

Puis, il y a plusieurs modules sur :

  • les meilleurs montages financiers
  • les stratégies fiscales à mettre en place
  • la gestion
  • tous les outils pour gérer et mettre tout ça en place

Cette méthode est celle que j’utilise personnellement depuis plusieurs années avec succès.

• De quoi se compose-t-elle ? PDF, coaching en ligne, séminaires, vidéos ?

Le Pack – c’est le nom de cette méthode – est composé de 25 heures de formation vidéo. Les modules sont également accessibles en format audio.

Je fournis en plus les supports papier de la formation avec plein d’autres bonus.

Il y a également deux gros plus qui sont offerts :

  1. Le premier est un support e-mail illimité : les personnes peuvent m’interroger autant qu’elles le souhaitent et je réponds généralement dans un délai court (24h).
  2. Le second donne accès à un groupe privé d’investisseurs pour échanger et partager les expériences et s’améliorer.

Je sais que lorsqu’on investit, surtout au début, on se pose tout un tas de questions. C’est pourquoi j’ai mis en place cette communauté d’investisseurs. Cela permet de se sentir entouré et encouragé.

serial investisseur formation immobilier paul sarazin

Voici à quoi ressemble la formation Le Pack de Paul SARAZIN. 25h de vidéos, des supports écrits et une communauté pour vous aider. Avec ça, vous êtes prêt(e) à vous enrichir avec l’immobilier !

• Puis-je investir en immobilier même si j’ai un bas salaire ou que n’ai pas d’argent de côté ?

Ha ça c’est une question que l’on me pose régulièrement !

En fait, je ne suis pas là pour « vendre du rêve ». Car, à un moment ou un autre, c’est le banquier ou le courtier qui vous dira OK ou Stop. Donc, si une personne souhaite investir alors qu’elle a peu de revenus et des incidents bancaires en série, je commence par lui dire de mettre de l’ordre dans ses finances.

Investir dans l’immobilier n’est pas fait pour aggraver une situation financière mais bien pour l’améliorer.

Toutefois, ce n’est pas parce que l’on a un petit salaire que l’on ne peut pas investir.

Avec un salaire régulier et un peu d’épargne, c’est parfaitement possible de se positionner sur de petites opérations rentables (autour de 30 000 €) [note de Marc : c’est bien ce que je disais plus haut  ;-)]. Et même quand on n’a pas ou peu d’épargne, on peut commencer par la faire grossir là aussi grâce à l’immobilier, en particulier grâce à des opérations d’achat – revente. C’est d’ailleurs un des autres modules de la formation.

• Je suis salarié à plein-temps, aurai-je le temps de m’occuper de tout ça ?

Hé bien tu auras le choix : soit tu gères toi-même et maximises ton cashflow soit tu sous-traites et tu en perds un peu.

Cela dépend aussi du mode de location que tu choisis. Pour de la location nue traditionnelle, tu peux parfaitement gérer ça en plus de ton travail à temps plein car il y a peu de turnover au niveau des locataires.

En revanche, si tu fais de la location courte durée, genre Airbnb, tu risques de galérer. Ceci dit, comme il s’agit d’un mode de location plus rentable, cela vaut le coup de déléguer à une conciergerie.

• Quels résultats puis-je espérer et au bout de combien de temps ?

Comme je te l’ai dit, pour moi le résultat doit être de gagner de l’argent dès le 1er mois de mise en location. Après, tout dépend encore une fois de ta stratégie mais surtout de l’objectif que tu poursuis.

Si tu veux quitter ton job grâce à tes revenus immobiliers, c’est possible mais il faut cravacher et opter pour de la location courte durée ou de la colocation par exemple. Dans ce cas, tu peux générer entre 300 € et 500 € par mois et par lot. Si tu achètes 3 ou 4 logements, tu te retrouves alors indépendant financièrement.

Si l’immobilier est plutôt un complément de revenu, tu peux investir davantage en « bon père de famille », à savoir un bien patrimonial, situé en centre ville et loué en location nue – comme ça la gestion est tranquille.

Sur le long terme, il ne faut pas oublier que, en plus de ce que tu gagnes chaque mois, tu te constitues un patrimoine qui, un jour, génèrera des loyers pleins. Et ce patrimoine pourra ensuite profiter à tes enfants ou à tes proches.

• Tu peux me donner des exemples de ce qu’ont pu faire tes anciens élèves ?

Bien sûr. Je peux te parler de Gaby qui a investi avec son épouse dans un studio en Seine-et-Marne et qui génère un peu de cashflow dès sa 1ère opération.

Il y aussi Nathalie qui a réalisé un investissement avec son mari près d’Evry. Ils ont mis la main sur un studio qui génère environ 100 € de cashflow chaque mois.

Ou encore Thibault, investisseur sur Lyon, qui était en cashflow négatif sur un appartement. Après ma formation, il a redressé la barre et génère aujourd’hui 380 € !

• Quelles sont les particularités de ta formation qu’on ne retrouve pas ailleurs ?

Pour répondre à cette question, il va falloir que je mette ma modestie de côté 🙂 !

Sincèrement, je sais ce qui est proposé sur le net en terme de formation sur l’investissement immobilier. Et surtout je connais les prix…

Il n’y pas de formation plus complète que la mienne, c’est aussi simple que ça. L’achat-revente par exemple est très très peu évoqué dans ces formations. Alors que cela peut te rapporter plusieurs milliers d’euros en quelques mois. Et niveau prix, je pense m’être fait quelques ennemis parce que la plupart de ce que je vois tourne entre 1 000 et 2 000€…

• Es-tu toi-même devenu rentier immobilier ? En combien de temps ?

Rentier, je ne sais pas trop ce que cela veut dire, en fait.

A partir de quel revenu est-on considéré comme rentier ? Chaque individu va t’apporter une réponse différente.

Aujourd’hui, je gagne un peu plus de 2 000 € de revenus nets par mois grâce à mes investissements dans la pierre.

Alors oui, je pourrais m’arrêter de travailler. Mais, d’une part, mes objectifs sont plus élevés, d’autre part j’aime mon travail donc je ne me suis pas fait une idée fixe de quitter mon job.

En combien de temps ? Perso, j’ai commencé à investir il y a un peu plus de 5 ans.

Je pourrais gagner plus avec mes investissements mais, comme je le dis toujours, à chacun de définir ses objectifs puis sa stratégie.

Personnellement, je suis plutôt positionné sur des biens patrimoniaux, bien situés et qui vont prendre de la valeur avec le temps. Je m’y serais sans doute prix un peu différemment si quitter mon boulot avait été une « question de vie ou de mort »  🙂 !

• Peut-on investir de manière rentable à la campagne aussi bien que dans des grandes villes ?

Bien sûr ! La campagne est parfois même plus rentable que la ville.

Mais il y a un facteur d’indécision : la demande locative. Il faut vérifier qu’elle existe. Et pour cela il existe différentes méthodes dont je parle longuement dans Le Pack.

Il faut également vérifier le dynamisme démographique, économique, les infrastructures, la présence d’écoles et de commerces…

Personnellement, j’ai un petit immeuble situé dans une village de 700 habitants et c’est une très bonne opération : j’ai investi 70 000 € et gagne tous les mois environ 200 €.

En revanche, il ne faut pas trop compter faire de plus-value à la revente. Du moins, la plus-value sera sans doute moins importante qu’en centre ville.

Conclusion

Trop souvent, je vois des gens qui essayent de grapiller quelques euros avec des bons de réduction, des sondages rémunérés, en sortant moins, ou en se serrant la ceinture de manière générale.

D’autres espèrent devenir riche en jouant au loto, sans vraiment réaliser qu’ils ont plus de chances de croiser Pascal Obispo mangeant une glace à la fraise pile au moment où il se fait renverser par un scooter gris (sérieusement, je suis sûr que les chances de gagner au loto sont similaires tellement qu’elles sont fines).

Mais je m’égare :mrgreen:

L’investissement immobilier peut paraître rébarbatif et compliqué, je vous le concède. Pourtant, c’est l’un des seuls moyens vraiment efficaces de se constituer un complément de revenus, et que tout le monde a à sa disposition.

Avec l’immobilier et en suivant religieusement la méthode de Paul, vous avez une réelle chance de vous constituer un revenu passif d’ici quelques années. Je le sais, je l’ai fait.

Il est loin derrière moi, le temps où j’allais tous les matins travailler dans un boulot qui ne me plaisait pas.

Ça m’a pris environ 5 ans à mettre en place, mais maintenant je vis de l’immobilier et de mon blog. C’est possible, mais cela demande de s’y mettre, c’est tout.

Eteignez donc la télé et profitez formez-vous facilement à l’immobilier avec la formation de Paul. Il y a 20 ans, sans internet, c’était beaucoup plus difficile, alors saisissez votre chance ! C’est l’astuce ultime de Radin Malin pour devenir riche.

Marc

Devenir rentier immobilier, c’est possible, même sans argent ! Suivez le guide >>>
5 (100%) 1 vote[s]

Marc

Créateur de Radin Malin Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.