10 remèdes de radin contre la gueule de bois

Gueule de bois, veisalgie, tête dans le pâté… Votre fièvre du samedi soir s’est transformée en barre à la tête du dimanche matin ? Voici quelques conseils et astuces pour prévenir et même faire partir la gueule de bois aussi vite que possible 😉

 

Avant toute chose, je tiens à vous rappeler que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, mais aussi pour votre réputation. Personne n’a envie de voir vos photos compromettantes sur Facebook à 4h du mat’.

Et aussi un truc que je fais régulièrement : l’appli Shopmium vous propose souvent des packs de bière à -40 et -50% ! Achetez-les en supermarché, prenez le code barres et le ticket de caisse en photo, et Shopmium vous rembourse le montant correspondant 🙂

Shopmium rembourse une partie de vos courses ! Code parrain KHMGUUYL pour avoir un cadeau une fois l’appli téléchargée !

BONUS : rentrez mon code parrain KHMGUUYL pour avoir un cadeau spécial !

Allez, c’est parti 🍾

 

1. Mangez !

On l’a tous vécu : trop d’alcool après un repas léger, et c’est le drame ! Alors, ne buvez pas d’alcool le ventre vide ! Mangez, car la nourriture ralentira l’absorption de l’alcool 1.

Egalement, n’hésitez pas à manger un petit bout avant d’aller vous coucher, cela vous permettra d’avoir autre chose que de l’alcool à digérer pendant votre sommeil.

Le kebab de fin de soirée est votre ami.

 

2. Préférez les alcools clairs

Voilà une légende urbaine qui est vraie !

Les alcools de couleur sombre donnent bel et bien une plus grosse gueule de bois le lendemain ! La raison ? Ils contiennent davantage de “congénères” 2 : des impuretés issues de la fermentation et qui donnent du goût à la boisson.

Ainsi, les whiskies, rhums ambrés et cognacs vous donneront de plus gros maux de tête que la vodka, le gin ou le rhum blanc.

De même, le vin rouge vous donnera une plus grosse gueule de bois que le vin blanc 3. Quant à la bière, elle est également pire que la vodka.

 

3. Buvez de l’eau

L’alcool est diurétique (il vous fait faire pipi et vous déshydrate). Sous peine de ressembler à un raisin sec tout fripé, vous devez donc penser à bien vous réhydrater, de préférence tout au long de la soirée.

Faites comme moi : buvez un grand verre d’eau gazeuse du robinet (que vous aurez gazéifiée avec une machine Sodastream, c’est moins cher que d’acheter des bouteilles !)

Bah oui, si vous buvez joyeusement quelques verres et que vous rentrez chez vous sans boire d’eau ou presque, ne vous étonnez pas le lendemain si vous avez une barre de traction qui vous traverse le casque !

Pensez donc à boire de l’eau. Personnellement, je bois souvent un grand verre d’eau avec chaque verre d’alcool. Je vais même parfois jusqu’à boire une pinte d’eau avec chaque pinte de bière.

 

S’il est déjà trop tard…

Si vous lisez ceci un lendemain de soirée, forcez-vous quand même à boire de l’eau tout au long de la journée, cela ne vous fera pas de mal 😉

Vous pouvez également boire du thé, de la soupe (même un bouillon cube, tant que ça vous fait boire de l’eau…), ou manger des fruits bien juteux !

 

4. Prenez du citrate de bétaïne

Le citrate de bétaïne est un médicament contre les troubles gastriques. Il vous aidera si vous vous sentez ballonné(e) ou si vous avez du mal à digérer.

Cependant, il ne vous aidera pas pour les maux de tête (ni de cœur, pensez-vous !).

 

5. Ne prenez PAS de Doliprane !

Je sais que vous avez mal à la tête, mais justement ! Ne prenez pas de paracétamol (Doliprane, Efferalgan, Dafalgan…) car le mélange paracétamol + alcool est doublement toxique pour le foie 4.

Abstenez-vous donc de prendre des médicaments et rabattez-vous plutôt sur la solution suivante…

 

6. Allez vous promener

Même si vous avez du mal à vous mouvoir, allez quand même prendre l’air, juste histoire de faire un tour. Vous reviendrez oxygéné-e et vous sentirez un peu mieux.

 

7. Dormez

Avec le temps va, tout s’en va. Y compris la gueule de bois !

Faites la sieste, car pendant ce temps-là, votre corps continuera d’éliminer les toxines dues à la consommation excessive d’alcool.

Une petite sieste d’une demi-heure suivie d’une promenade vous requinquera !

 

 8. Le curcuma

Avant d’aller en soirée, les Japonais boivent souvent du “ウコンの力” (ukon no chikara), petite fiole vendue en supérettes, et qui est censée vous protéger contre la gueule de bois.

La fiole anti-cuite qui fait fureur au Japon !

Son secret ? Le curcuma. Vous savez ? Cette épice qui donne sa couleur jaune au curry !

En France, cette boisson n’existe pas. Vous pouvez en faire vous même à la maison pour pas cher du tout, et cela s’appelle du lait d’or.

 

Le “lait d’or”

Le lait d’or, aussi appelé “Curcuma latte”, “Golden Milk”, “Turmeric latte” ou “Golden latte” (ça en fait des synonymes, dis donc !), est une boisson qui peut vous aider à atténuer la gueule de bois !

Comment ?

La curcumine, contenue dans le curcuma (sans blague), est un composé anti-oxydant et anti-inflammatoire puissant. Associée à du poivre noir, elle est vingt fois mieux assimilée par le corps5. Elle aide le foie à filtrer l’alcool et à vous détoxifier6 7.

 

Le goût et plutôt pas mal ! C’est comme un café au lait mais aux épices.

Il suffirait de boire du lait d’or avant une soirée arrosée pour atténuer les effets de l’alcool le lendemain.

 

Je l’ai testé, et…

Voici la recette de lait d’or que j’ai testée :

  • 27 grammes de curcuma
  • 3 grammes de poivre noir (pour multiplier par 20 la biodisponibilité de la curcumine contenue dans le curcuma)
  • Huile de coco ou beurre selon votre goût (la curcumine étant liposoluble, la graisse facilite son absorption).
  • 15 grammes de Gingembre (facilite également l’absorption de la curcumine)8

Encore une fois, je ne suis pas un scientifique et tout ceci est encore sujet à débats et recherches. Cependant, en l’état actuel des connaissances, il est tout à fait probable que le curcuma aide à prévenir les gueules de bois en aidant le foie à faire son travail.

Je l’ai personnellement testé, et j’ai eu l’impression d’être moins “dans le mal” le lendemain d’une soirée arrosée. Effet placebo ? Je n’ai pas trouvé. Produit miracle ? Je n’irais pas jusque là, mais c’est toujours bon à prendre 🙂

 

 

9. Ne pas mélanger les alcools ?

On entend souvent dire qu’il n’est pas bon de mélanger les alcools. En réalité, aucune étude ne vient appuyer cette légende urbaine !

 

Un peu de bon sens !

Forcément, si vous buvez quelques verres de vin rouge, puis une pinte de bière, suivie d’un shot de vodka caramel et un Long Island Ice Tea, vous aurez effectivement “mélangé les alcools”, mais vous aurez surtout “bu comme un trou” !

 

Vous pouvez mélanger les alcools, tant que vous y allez avec modération (avec votre ami Mollo).

 

Y a-t-il une réelle différence entre boire une bouteille de vin et boire une demi-bouteille de vin suivie de l’équivalent en vodka ? Tout indique que non.

 

10. Le vin sans sulfites

Les sulfites sont un produit dérivé du soufre que l’on ajoute au vin pour en améliorer la conservation. Ils sont soupçonnés de provoquer des migraines et autres réactions allergiques, mais seulement chez une petite partie de la population.

Pour contourner ce souci, vous pouvez boire du vin bio (fortement réduit en sulfites) ou du vin naturel (sans sulfites).

Mais bon : si vous vous enquillez 2 bouteilles en une soirée, sulfites ou pas, le lendemain de cuite sera difficile 😉

 

 

Voilà pour mes remèdes contre l’excès d’alcool. Quels sont les vôtres ? J’attends vos suggestions dans les commentaires ci-dessous !

Santé ! Et ne prenez pas la voiture pour revenir, hein !

 

Et si vous cherchez de quoi vous faire de l’argent de poche, essayez les sondages rémunérés !

Marc

10 remèdes de radin contre la gueule de bois
Notez cet article !

Marc

Créateur de Radin Malin Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.