10 arnaques dont vous êtes victimes au quotidien




1. Le pop-corn au cinéma

Sans même parler des boissons et confiseries tout aussi hors de prix que les tickets de cinéma eux-mêmes, le pop-corn est certainement la plus grosse arnaque de la vie courante !

Les cinémas vous font payer le popcorn aux alentours de 10 fois plus cher que son prix habituel (les prix varient beaucoup suivant le cinéma). Souvent, le paquet lui-même coûte plus cher que le maïs à l’intérieur !

Vous voulez vous rattraper sur les confiseries et les boissons ? Je vous mets au défi de les trouver à un prix raisonnable. Je les vois toujours au moins 2 à 3 fois plus cher qu’en supermarché.




2.Les jeux d’argent

1€ dépensé dans un ticket à gratter, c’est déjà 1€ de trop !

Comment croyez-vous que les entreprises de jeux d’argent payent leurs employés et leurs publicités ?

Le jeu est un plaisir et il doit le rester. Sachez reconnaître quand votre plaisir devient tout doucement une addiction 😉

Et n’oubliez pas …

Le meilleur moyen de gagner au casino, c’est d’en avoir un !

… ou alors, c’est de profiter des bonus de bienvenue, et de refermer votre compte une fois le bonus écoulé, héhé :p




3. Les boutiques duty-free à l’aéroport

Les boutiques duty-free dans les aéroports prétendent vous faire faire de lourdes économies sur les cigarettes, l’alcool et les parfums car elles ne vous font pas payer la TVA.

Faites attention, car bien souvent, la TVA gagnée est rattrapée par une marge gonflée à bloc !


Les boutiques se servent de l’argument “duty-free” pour faire croire aux clients qu’il y a de superbes affaires à faire chez eux, alors qu’en réalité les prix sont comparables à ce qu’on peut trouver sur internet ou en boutique, si ce n’est pas carrément plus cher !

Quand vous êtes à l’aéroport en boutique duty-free, vous savez que vous n’aurez pas l’occasion de revenir avant longtemps. Vous êtes donc davantage tenté(e) d’acheter car cela crée un effet de rareté. Les boutiques profitent de cet effet pour vous faire croire que vous faites des affaires alors qu’en fait, c’est elles qui se sucrent !

 

4. Les crèmes anti-rides

Avec dans leurs publicités des termes scientifiques que personne ne comprend mais dont on ne doute pas de l’efficacité, les crèmes anti-rides et anti-âge vous promettent monts et merveilles, mais valent-elles vraiment le coup ?

A 100,90€ le pot de 50ml (soit plus de 2000€ du litre !), la crème anti-rides Lancôme Rénergie multi-lift a été épinglée par le magazine 60 Millions de consommateurs1 : inefficace, voire carrément contre-productive car contenant des produits indésirables.

C’est la crème toute basique de la marque Cien, vendue chez Lidl à 3€ (soit 30 fois moins cher), qui a remporté le test. Elle est plus efficace et contient moins de produits controversés. Comme quoi la simplicité, ça paye !

Pour 4€, un pot de crème Nivea sera tout aussi efficace qu’une crème Dior à 100€. Vous paierez juste le marketing en moins !

Une crème anti-âge n’est guère plus qu’une crème hydratante avec une belle étiquette. L’âge ne se combat pas avec une crème, l’âge est un phénomène naturel bien plus profond. En tous cas, si vous voulez préserver votre peau autant que faire se peut, mieux vaut utiliser une crème de Lidl qu’une crème hors de prix et limite dangereuse pour votre peau !

 

5. L’eau minérale

L’eau minérale coûte 100 à 200 fois plus cher que l’eau du robinet, et elle n’est pas forcément meilleure.

L’eau du robinet est extrêmement contrôlée et filtrée, ce qui la rend absolument adaptée à notre consommation (encore heureux !).

Il y a toujours des controverses, forcément, mais sachez que l’eau en bouteille n’est pas obligatoirement plus saine non plus : avec la lumière, le temps et la chaleur, des éléments peuvent passer du plastique de la bouteille à l’eau en quantités très faibles, entraînant à long-terme des problèmes de santé dont personne ne connaît encore les conséquences !

De plus, l’eau en bouteille est une calamité pour l’environnement, un vrai gaspillage totalement évitable ! Tous ces camions qui transportent toute cette eau, alors qu’on peut tout aussi bien boire celle du robinet quasi-gratuitement, c’est ni radin, ni malin, ni écolo d’ailleurs 😉

Avec une machine à gazéifier l’eau du robinet comme celle-ci, vous économiserez du temps, de l’argent, des efforts et vous polluerez moins ! Je vous mets au défi de me trouver des inconvénients !

Ah et aussi : vous aimez l’eau gazeuse ? Pourquoi ne pas gazéifier celle du robinet ? C’est moins cher 😉 Je vous conseille la machine Sodastream pour cela. L’eau gazeuse vous reviendra à 0,11€ par litre, sans compter que vous n’aurez plus à transporter les bouteilles (et cela fera moins de camions sur les routes).

Je l’utilise moi-même tous les jours et je peux vous certifier qu’il n’y a que des avantages 🙂

 

6. Le vin au restaurant

“on se rattrapera sur le vin”

Telle est la devise de nombreux restaurateurs !

Si vous faites un minimum attention au prix des choses, vous êtes sûrement estomaqués à chaque fois par le prix du vin au restaurant (et ne parlons pas du café).

10€ pour une malheureuse bouteille de Cahors qu’on retrouve à 2€ au Super U d’à côté : je n’exagère pas !

Les restaurateurs revendent leurs bouteilles 3 à 4 fois plus cher que leur prix2, ce qui les rend parfois plus chère que le menu lui-même ! Le verre, quant à lui, est facturé encore plus cher (rapporté au litre).

Tout ceci est justifié par des coûts de fonctionnement élevés, ce qui est compréhensible, mais du point de vue du consommateur, on ne peut s’empêcher de se sentir biaisé (je voulais enlever le mais je reste correct).

 

Comment payer moins cher ?

Plus sérieusement, si vous ne pouvez pas faire baisser le prix du vin, faites baisser le prix de la note ! Des sites comme Lafourchette proposent jusqu’à -50% sur votre addition dans de nombreux restaurants ! Pour cela, il suffit de réserver via l’application.

LaFourchette est une application qui vous permet d’économiser jusqu’à 50% sur votre addition au restaurant ! Je recommande 😉

Autre possibilité : choisissez un restaurant qui vous autorise à apporter votre propre bouteille. Oui, oui, ça existe, vous pourrez en trouver dans toutes les grandes villes !

 

Sinon, apportez votre propre bouteille !

Autre solution originale : dans certaine restaurant, vous pouvez carrément amener votre propre bouteille !

C’est une pratique encore très marginale en France mais de plus en plus répandue outre-Atlantique. On appelle cela le BYOB (pour Bring Your Own Bottle ou “Apportez Votre Propre Bouteille” en français).

Vous ne savez pas où trouver de tels restaurants ? Allez voir sur le site VinoResto. Vous pourrez réserver chez un de leurs restaurants partenaires et amener votre bouteille de vin !

Pour l’instant, cela n’existe qu’en région parisienne, mais gageons que le concept finira par s’étendre à tout le territoire 😉

7. Les boissons en boîte de nuit

9€ la despé, ça fait mal au ventre !

Chacun voit les choses comme il veut, mais personnellement, si je dois boire, je préfère boire avant d’aller en boîte plutôt que pendant…

C’est du sens commun, vous allez me dire, mais j’ai jugé bon de la lister dans cet article !

8. Les magasins d’occasion

Faites bien attention aux magasins type Cash Converters, Cash Express ou Easy Cash. Ces magasins ont certes l’avantage de revendre vos petits objets immédiatement et très facilement mais cela a un coût.

Leurs marges sont très élevées, forcément, puisqu’il faut bien faire tourner la boutique.

On y trouve parfois de bonnes affaires, je ne dis pas le contraire, mais je vous dis juste de faire attention à ne pas vendre vos objets à un prix trop bas, ou à ne pas acheter un objet trop cher.

Pensez à négocier quand vous achetez ou vendez dans ces magasins 😉 10% de grattés, c’est toujours ça de gagné

9. Les dosettes de café

Comme j’en parlais dans cet article, les dosettes de café (Senseo, Nespresso, Tassimo) coûtent une fortune, en plus d’être mauvaises pour l’environnement.

Si vous voulez diviser par 10 votre budget café, plusieurs solutions s’offrent à vous, parmi lesquelles :

  1. Utiliser une cafetière à filtre, comme chez grand-mère.
  2. Avoir une cafetière espresso mais sans capsules : très simple, vous n’avez qu’à mettre le café dans le réceptacle prévu à cet effet. Pour ma part, j’ai une Delonghi dont je suis très content. C’est une marque italienne dont la réputation n’est plus à démontrer. Philips et Krups sont aussi deux excellentes marques qui vous dureront des décennies.
  3. Utiliser des capsules réutilisables (Senseo ou Nespresso). Cette solution est à la fois économique et écologique !

Voilà une machine espresso sans dosettes. Vous y mettez juste le café moulu. Elle coûte un peu plus cher à l’achat qu’une Senseo, mais sur le long-terme vous êtes gagnants ! C’est le genre de petites économies invisibles qui s’additionnent et qui vous libèreront du pouvoir d’achat à long-terme.

Il y en a plein d’autres : autant qu’il existe de façons différentes de faire du café ! Pas besoin d’opter pour la plus chère et la plus polluante de toutes : celle des machines à capsules.

Comme vous le voyez ici, le prix du café au kilo est en moyenne multiplié par 3 si vous achetez des dosettes. Tout dépend des marques, mais ce qui est sûr, c’est que vous vous faites enfler !

 

Ne soyez pas victime du superbe marketing des vendeurs de capsules, soyez Radins Malins !




10. Les frais bancaires

Je terminerais par une arnaque dont presque tout le monde est victime : celle des frais bancaires abusifs.

Vous en avez marre de payer 10€ d’agios pour un découvert de 30 centimes ? Ou de payer des frais bancaires dont vous ne savez même pas ce qu’ils sont ?

Je ne saurais trop vous conseiller de vous tourner vers une banque en ligne telle qu’ING Direct ou Hello Bank.

Les banques en ligne sont tout aussi sérieuses que les banques “classiques”, et vous font économiser des dizaines, voire des centaines d’euros de frais !

Bonus : toutes les banques en ligne vous offrent en général entre 50 et 120€ de bonus de bienvenue, rien que pour ouvrir un compte chez eux ! Vous pouvez ensuite gagner encore plus en parrainant vos amis 😉

Hello Bank est pas mal pour celles et ceux qui souhaitent garder la possibilité de faire des opérations en agence (c’est une filiale de BNP Paribas, donc vous pouvez aller déposer des chèques et des espèces en agences BNP, ce qui est bien pratique).

 

Voilà pour mes 10 arnaques du quotidien, vous en avez d’autres ? Donnez-les moi dans les commentaires ci-dessous ou sur Facebook et Twitter !

 

Marc

 

1. http://www.60millions-mag.com/2016/09/28/antirides-entre-marque-et-efficacite-il-faut-choisir-10684

2. https://www.senat.fr/questions/base/2006/qSEQ060523016.html

3. http://www.ctvnews.ca/w5-an-undercover-probe-of-canadian-garages-1.629214

Marc

Créateur de Radin Malin Blog

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Salut Marco! Comme d’hab un super article qui sort de l’ordinaire, vraiment original! Je vais aller partager ça rapidement! Bravo pour cet effort de recherche, ça a pas du être facile de trouver ces 10 arnaques (même si quelque part elles sont évidentes)!

  2. Fabiano dit :

    Ton article m’a fait prendre conscience que c’est important de faire attention à ce genre de détails. En tout cas, merci beaucoup pour ces informations importantes à travers des explications.

  3. memo91 dit :

    bien , bien mais une remarque quand aux banques en ligne ! les conditions pour ouvrir un compte c’est intéressant de développer , en effet on n’ouvre pas si simplement qu’on nous le fait croire ! donc pas si intéressant en final !

    • Marc dit :

      Oui tu as raison, les conditions sont parfois un peu drastiques. Moi j’ai pu ouvrir mon compte Hello Bank sans soucis car j’étais étudiant et ils ne me demandaient aucun justificatif de revenus.

      Pour les actifs, il y a des conditions de revenus qui varient selon les banques. Il faut regarder dans les conditions générales avant de faire la demande d’ouverture. Petite astuce : si une banque exige 1500€ de revenus mensuels ou 5000€ d’encours d’ouverture, rien ne t’empêche de te faire prêter 5000€ juste pour ouvrir le compte, puis de les rendre immédiatement. Je le sais car c’est comme ça que j’ai ouvert mon compte Boursorama 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.