Test du briquet à arc électrique : un bon cadeau économique et écologique ?

Un article dédié aux fumeurs malins ! Pour vous adonner à votre vice préféré, vous avez besoin d’un briquet, forcément. Or, ce petit objet très pratique peut vite vous coûter pas mal d’argent à la longue, sans compter son impact délétère sur l’environnement.

Je teste donc aujourd’hui pour vous le briquet du futur, à savoir le briquet à arc électrique 🙂




Les briquets jetables : aussi pratiques que polluants

A en croire les statistiques du site economie.gouv.fr, les Français consomment chaque année à eux seuls 100 millions de briquets jetables.

Sur le site de Bic, on peut lire que la société produit 4,2 millions de briquets par jour dans le monde entier, bien sûr. C’est autant de plastique non trié qui finit parfois sa course dans ce qu’on appelle le huitième continent (là où finissent les déchets jetés n’importe comment dans la nature).

100 millions de briquets par an en France, ça coûte cher et c’est polluant. Pourtant, il existe des briquets rechargeables et réutilisables !

On n’y pense pas forcément car un briquet jetable est un objet très courant et que peu de monde pense à recycler, mais si vous prenez une minute pour y réfléchir, vous vous rendrez compte que les briquets sont une source de pollution non négligeable et surtout inutile !




Combien vous coûtent vos briquets ?

100 millions de briquets consommés en France chaque année, cela fait 8 briquets par fumeur. La France comptant 16 millions de fumeurs en 2016 (chiffres de Tabac Info Service) et un briquet jetable coûtant aux alentours de 1,5€, on peut en déduire qu’un Français moyen dépense environ 12,50€ par an pour les briquets. Ce n’est pas énorme, je vous le concède, mais c’est une dépense que vous pouvez drastiquement réduire sans trop d’efforts, alors pourquoi s’en priver ?

C’est un peu comme les dosettes de café, l’eau en bouteille, les rasoirs ou les brosses à dents électriques : ce sont des petits postes de dépenses en apparence inoffensifs mais que vous pouvez optimiser une fois et ne plus y penser ensuite. 6€ par-ci, 5€ par-là, au final, mieux vaut les économiser que les dépenser, non ?

C’est là tout l’objet de cet article. Je vais maintenant vous parler des différents briquets qui existent et qui vous permettront à la fois de dépenser moins et de polluer moins. En avant !




Des briquets pour dépenser moins et polluer moins

Assez parlé des briquets jetables, chers et polluants, parlons maintenant des alternatives moins chères et plus intelligentes !

Il en existe beaucoup de types (briquets rechargeables, briquets USB, Zippo…), mais je vais ici me focaliser sur le plus stylé d’entre eux : le briquet à arcs électriques !

 

Mon avis sur le briquet à arcs électriques

Première impression quand j’ai reçu le briquet : ils sont vraiment beaux et originaux. C’est le type de briquet qui va impressionner toute personne qui vous demandera du feu !

Il présente plusieurs avantages, dont notamment une excellente résistance au vent et une bonne autonomie.

Le briquet du futur ! Rechargeable avec un câble USB standard de type smartphone

Le principe est simple. Vous appuyez sur un bouton, et deux arcs électriques se forment. Ils vont venir brûler n’importe quel truc que vous mettez dedans. Attention bien sûr à ne pas y mettre les doigts, car vous pourriez vous faire brûler très fort !

Le briquet à arc électrique se recharge en 1h30 avec un simple câble USB !

Ce type de briquet se recharge avec un simple câble USB en 1h30. Il vous fournira pas moins de 200 allumages.

 

Les petits ruisseaux font les grandes rivières

Vous l’avez compris, cet objet vous fera éviter de dépenser 1,50€ chaque fois que vous devez prendre un briquet au tabac du coin. Comme je le dis toujours, 1,50€ par-ci, 1,50€ par-là, ça va vite.

Mais je vous vois venir. Le briquet coûte 25€, ce qui peut en rebuter plus d’un(e). Et là, je vous réponds : oui, mais avec tous les briquets que vous avez achetés depuis que vous fumez, vous l’auriez sûrement amorti. En deux ans donc, vous l’avez rentabilisé.

De plus, et sans vouloir inciter vos amis à fumer davantage non plus, c’est quand même une très bonne idée cadeau 😉

 

Quel modèle choisir ?

Le briquet à arc électrique que j’ai testé venait du site spécialisé Myzappy. J’en suis très content, c’est un produit de qualité, il n’y a aucun souci.

Il y a plusieurs couleurs et la livraison est gratuite si vous en prenez deux (enfin, au moment où j’écris ces lignes).

Vous en trouverez également sur Amazon ou Aliexpress, mais attention à la qualité. Les briquets vendus sur ces deux sites sont souvent plus bruyants (ultrasons assez dérangeants) et/ou de moins bonne facture (un seul arc au lieu de deux, etc.). N’hésitez pas à me donner vos impressions dans les commentaires ci-dessous !

 

Est-ce accepté en avion ?

Voilà un point intéressant et dont je tenais à parler. J’ai vu sur un site spécialisé (autre que celui où j’ai commandé mon briquet), que ce type de briquets est accepté en avion. Or, c’est FAUX !

Méfiez-vous donc. Je sais cela de source sûre car j’habite à Paris et j’ai offert ce briquet à ma sœur qui habite à Toulouse. A Orly, j’ai demandé à la dame du comptoir Air France, qui a été montrer le briquet à un agent de sécurité. Celui-ci lui a dit que ce type de briquet n’est accepté ni en cabine, ni en soute.

Ne prenez pas ce briquet avec vous en vacances, car vous êtes sûr à 90% de vous le faire confisquer !

Une exception : vous pouvez l’emporter en soute si vous le laissez bien emballé dans son plastique d’origine. C’est comme cela que j’ai pu finalement l’embarquer pour l’offrir à ma sœur 😉

Sachez aussi que les Zippo ne sont pas acceptés en avion (cabine comme soute) et que j’ai un ami qui s’est vu confisquer son plus beau Zippo comme ça.

Enfin, tout ceci vaut si vous déclarez votre briquet au comptoir. Bien entendu, vous pouvez tenter de l’emporter avec vous sans rien dire, mais je ne vous le conseille pas. D’une part, c’est dangereux, et d’autre part, si vous vous faites prendre, il sera confisqué à coup sûr.

Par conséquent, ne tentez pas le diable, et ne prenez pas ce briquet en avion du tout. Point barre.

 

Conclusion

Au final, je trouve ce briquet très beau et original, mais aussi super pratique. Côté écologie, on peut déplorer le fait que les batteries soient encore mal recyclées. Toutefois, d’ici quelques années, je parie que cela changera. On a déjà Tesla qui a conçu une chaîne de recyclage des batteries, c’est un bon début.

C’est un très beau cadeau, utile et durable. Son prix peut être un frein à l’achat, mais son utilité est certaine !

J’attends vos avis et impressions dans les commentaires ci-dessous, ainsi que sur Facebook, Twitter et Google + 😉

Marc

Marc

Créateur de Radin Malin Blog

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.