6 moyens légaux de se faire exonérer de taxe d’habitation

Bande de petits filous, vous préférez chercher sur Google comment éviter de payer votre taxe d’habitation plutôt que de simplement la payer comme tout le monde, hein ?

Bon, je ne vous en veux pas. Après tout, moi, je passe carrément ma soirée à vous expliquer comment l’esquiver 😀

 

Voici mes 6 astuces :

1. En ayant un appart CROUS ou en résidence étudiante

Eh oui, être étudiant ne vous donne pas le droit d’esquiver la taxe d’habitation ! Sauf que si vous êtes malin (et éligible), vous prendrez un appart au CROUS et ne serez ainsi redevable d’aucune taxe ! Le site Service-Public.fr le stipule clairement : si votre résidence est gérée par le CROUS ou par un organisme dans des conditions d’occupation et financières similaires à celles du CROUS, alors vous ne payez pas de taxe. Renseignez-vous auprès de l’organisme qui gère votre résidence le cas échéant.

 

2. En ayant une chambre meublée chez l’habitant

On voit des fois des annonces avec une personne louant une chambre dans sa maison.

Cela peut être une location comme une sous-location, ou encore contre services si c’est une personne âgée. Attention quand même à ne pas tomber sur un pervers… C’est le Bon Coin, pas Adopte un Mec 😛

En tous cas, dans ce cas de figure, vous ne payez pas de taxe. A ne pas confondre avec une colocation, où vous devrez payer une taxe !

 

3. En étant SDF au 1er janvier !

Vous payez la taxe pour le logement que vous occupez au 1er janvier. Donc, si les circonstances s’y prêtent, arrangez-vous pour être hébergé ailleurs au 1er janvier !

Par exemple, si vous partez de chez vos parents ou d’une sous-location pour aller vivre dans votre propre logement et que cela tombe autour de la fin d’année, attendez le 2 janvier pour emménager et vous aurez gratté un bon paquet de fric 😉

Vous pouvez aussi planifier votre déménagement en conséquence : si vous partez de votre logement le 31 décembre, que vous passez le 31 décembre et le 1er janvier chez un ami, à l’hôtel ou ailleurs, et que vous emménagez dans votre nouveau logement le 2 janvier, vous n’aurez aucune taxe à payer.

 

4. Si vous êtes veuf(ve), au RSA, handicapé (titulaire de l’AAH) ou âgé de + de 60 ans

… et que vous n’êtes pas soumis à l’ISF, bien entendu 🙂

 

5. En demandant gentiment aux impôts de vous épargner

Il faut faire l’âne pour avoir du son, n’est-ce pas ?

Du coup, rien ne vous empêche, si vos revenus sont modestes, d’aller aux impôts ou de leur envoyer une lettre en leur demandant un dégrèvement (une réduction quoi) parce que vous êtes pauvre et que vous avez du mal à payer.

Suivant votre situation, ils vous accorderont une réduction plus ou moins importante. Je l’ai déjà fait étant étudiant et j’ai payé 40 au lieu de 400€ comme ça. Autant vous dire que j’ai rarement payé un truc 40€ avec autant le sourire 🙂

Ça ne coûte rien d’essayer !

Au pire, vous pouvez aussi demander à échelonner vos paiements sur plusieurs mois.

6. En étant rattaché à vos parents sur votre déclaration d’impôts

Si vos parents ont des revenus modestes, ou s’ils sont d’accord pour vous absorber dans leur déclaration, profitez-en.

Faites des simulations ou allez voir aux impôts s’il vaut mieux vous rattacher ou non au foyer fiscal de vos parents, car il y a souvent des différences !

 

Et les logements meublés ?

Attention : un logement meublé ne vous dispense pas de taxe, sauf s’il est au CROUS, si c’est une chambre chez l’habitant ou une chambre d’hôtel réservée ponctuellement (car si elle est réservée à l’année, vous paierez une taxe).

 

Voilà. Il existe donc quelques moyens de passer au travers des gouttes. Si vous en avez d’autres, donnez-les moi dans les commentaires, je suis curieux 🙂

N’hésitez pas non plus à aller voir mon article avec 7 idées pour payer moins d’impôts sur le revenu !

Ce n’est pas toujours possible mais gardez en tête les conseils que je viens de vous donner, ils vous serviront peut-être un jour 😀 !

Marc

Ah et je vous laisse avec un dernier bon plan : les sondages rémunérés. Avec ça, vous pouvez arrondir vos fins de mois ou vous offrir des truc sympa 😉

Marc

Créateur de Radin Malin Blog

8 réponses

  1. dalmas dit :

    merci pour linfo je suis en invalidité 2 catégorie je v demander une exsoneration ont vera bien merci

  2. Anonyme dit :

    FAUX ! chambre chez l’habitant pas de taxe d’habitation à payer

  3. Cecile dit :

    Bonsoir,
    Je souhaiterais savoir si ma situation au 1er janvier 2018 me permettrait de ne pas payer cette TH. Nous vendons notre appartement le 18 décembre 2017 et nous achetons notre prochain appartement le 5 janvier 2018 (j’entends par vente et achat la signature des actes authentiques). Nous allons être hébergé à titre gratuit pendant la période intermédiaire chez différentes personnes. Afin de ne pas impacter la TH de l’un d’entre-eux nous pensions prendre une chambre d’hotel du 30/12 au 2/01… Aurons-nous une TH à payer dans ce cas ? Que devons-nous inscrire sur notre déclaration d’impôt ?
    Je vous remercie pour votre aide.
    Cordialement, Cecile.

  1. 4 mars 2016

    […] tout un article qui vous expliquer comment éviter de payer sa taxe d’habitation, alors allez y jeter un œil […]

  2. 12 mai 2016

    […] attendant, que diriez-vous de ne pas payer de taxe d’habitation ? Voici mes idées ici […]

  3. 17 août 2016

    […] trouverez tous les détails dans cet article […]

  4. 4 juin 2018

    […] 6 moyens légaux de se faire exonérer de taxe d’habitation […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.