5 habitudes pour maigrir rapidement du ventre et perdre du poids

Vous vous regardez dans le miroir et vous ne pouvez pas ignorer ces formes qu’on préfèrerait garder cachées ? Ce n’est qu’un peu de gras autour du ventre, ou de simples poignées d’amour… Mais quand même, ce serait pas mieux si on pouvait les enlever ?

Au moment où vous me lisez, il est peut-être déjà trop tard pour suivre vos résolutions ou trop décourageant pour entamer une sèche ou une perte de poids. Rassurez-vous cependant, car il est encore temps de prendre de bonnes habitudes et se donner les moyens de maigrir. Vos bourrelets vont fondre comme neige au soleil ! 😉




Pour pouvoir maigrir rapidement du ventre, il faut d’abord savoir ce qui nous fait en prendre. Je vous partage ici de simples connaissances que j’ai mises en œuvre en douceur dans ma vie de tous les jours.

Elles m’ont permis d’enfin voir apparaître mes abdos après des années d’acharnement en vain à la salle de sport.

BONUS : si vous allez à la gym / muscu, je vous offre 25% de réduction (en cliquant ici) sur des aliments protéinés et réduits en glucides ET de qualité. Avec ça et de la persévérance, vous serez le roi / la reine de la plage  😎

Pour frimer à la plage avec vos beaux abdos, pas besoin de vous ruiner en méthodes coûteuses ! Suivez les conseils de Radin Malin 😉

Avertissement : cet article n’a pas pour but de vous enseigner la nutrition et ne fait mention que de connaissances de base. Pour un besoin réel de perte de poids en raison de problèmes de santé, un programme suivi par un nutritionniste/diététicien reste la plus sage des décisions. 😉




Le rôle de l’insuline

On attaque par des mots techniques mais on reste dans l’élémentaire, ne vous inquiétez pas !

L’insuline, c’est tout simplement une hormone produite par notre pancréas qui tient un rôle primordial dans notre métabolisme. Elle a pour effet principalement de réguler le taux de sucres dans le sang, stimuler le stockage des graisses et provoquer la rétention d’eau (et bien d’autres choses encore!).

Elle a comme adversaire le glucagon, une autre hormone qui provoque exactement les effets inverses de l’insuline. Parmi ces effets, la régulation en sens inverse du taux de sucres, l’utilisation des graisses stockées et la circulation de l’eau (entre autres, bien sûr !)

On est donc tenté de dire que l’insuline est le méchant dans l’histoire ! Elle est pourtant vitale puisque notre corps a bel et bien besoin de stocker de la graisse pour fonctionner ! Sans ça, il nous faudrait constamment manger pour faire le moindre mouvement, à la manière d’un iPhone qu’il faut recharger toutes les 5min ! La clé ici est de ne pas faire d’abus et donc de ne pas stocker plus de graisse que nécessaire…

⚖️

L’équilibre est la clé !

En effet, ces deux hormones forment ensemble ce qu’on pourrait appeler le « Yin et le Yang du métabolisme » : il faut savoir garder l’équilibre entre les deux pour avoir une santé (et une silhouette) optimale !

Notre niveau d’insuline/glucagon dépend directement du type de nourriture que l’on avale. Toute nourriture est composée de macronutriments (protéines, lipides, glucides) et de micronutriments (vitamines et minéraux) qui entraînent des effets variés sur le fonctionnement de notre corps. Ainsi, en fonction des macronutriments que l’on consomme, le taux d’insuline (et donc la probabilité de stocker des graisses) évoluera différemment.

Pour ceux qui veulent rentrer dans le détail, je vous renvoie vers la page Wikipédia sur l’insuline qui est plutôt bien construite (et relativement concise pour un article sur la biochimie!)

Pour les autres, vous me suivez toujours ? Bien, on continue !




Le rapport macronutriment/insuline

Les glucides

Parmi les 3 macronutriments, lequel influence le plus le taux d’insuline ? Il s’agit des glucides. Ce sont tous les sucres lents et rapides !

Les aliments qui en contiennent le plus, c’est bien sûr tout ce qu’on aime. Les pâtes, le riz, les patates, le pain, les bonbons, les fruits, les pâtisseries… et j’en passe ! Tout cela n’engage quasiment pas de glucagon mais nécessite beaucoup d’insuline pour faire le tri dans la quantité de sucres ingérée et soit en faire de l’énergie à utiliser de suite, soit en faire de la graisse à stocker pour plus tard !

🍔🌭🍣🥖🍟🥤🍩🍨

Tout ce qui contient des glucides mobilise l’insuline pour être régulé

Le problème ici, c’est que l’énergie créée à partir des glucides est très limitée, tant en quantité qu’en durée. Et comme on a tendance à multiplier les sources dans la journée, cela se traduit par des pics d’énergie instables et une accumulation des graisses au quotidien.

 

Les protéines

Les protéines, elles, ont une influence égale sur l’insuline et le glucagon. On les retrouve en majorité dans la viande et le poisson. Elle existe aussi sous des formes incomplètes dans certains fruits et légumes secs (noix, amandes, haricots, lentilles…).

🥩🥓

Elles jouent un rôle dans l’entretien des fibres musculaires en particulier, mais permettent aussi de maintenir une sensation de satiété plus longue.

 

Les lipides (graisses)

Et les lipides (les graisses) ? Eh bien, elles participent en priorité au bon fonctionnement du corps en aidant les vitamines et minéraux à mieux circuler dans le système. On parle alors de « bonnes » graisses. Elles sont contenues par exemple dans les produits laitiers, certains fruits et légumes ou dans l’huile d’olive extraite à froid.

🧀

Elles deviennent « mauvaises », et donc sources de complications sur la santé, lorsqu’elles subissent une transformation à haute température ou par hydrogénation. Vous savez, comme les huiles de friture, le beurre qui brûle dans la poêle, ou le gras qui coule le long d’un steak sur le barbecue… Mmh !

 

Où je veux en venir ?

Eh bien tout simplement que dans la majeure partie des cas, nos pas-si-petites poignées d’amour proviennent d’un déséquilibre entre le rapport insuline/glucagon du métabolisme.

Dans tous les cas, un macronutriment est rarement contenu seul dans un aliment.

Du trop gras vient généralement de pair avec du trop sucré.

De même, du trop protéiné s’accompagne généralement de trop gras… Et dans le vaste océan de choix que l’on a à notre disposition aujourd’hui, il est très facile de se perdre voire de se noyer !

 

La règle de base

Si je ne devais vous donner qu’une seule règle de base à suivre pour perdre du ventre le plus rapidement possible, c’est celle-ci :

Limiter vos apports en glucides au quotidien.

Pourquoi ? Tout simplement parce que le corps en a moins besoin comparé aux protéines et aux lipides ! De plus, les snacks les plus riches en glucides sont aussi souvent les plus caloriques. Ils ne vous remplissent même pas le ventre sur la durée.

De plus, à force d’1€ par ci par là, ils créent un véritable trou dans votre budget.

Bref, c’est une multitude d’incohérences qui au final se payent tant à la caisse que sur le tour de taille !

 

Mes 5 bonnes habitudes

La nutrition est un sujet véritablement complexe qu’il est impossible de détailler dans un seul article. Voici néanmoins 5 gestes que j’applique moi-même au quotidien qui m’ont permis de maigrir et notamment de fondre du ventre. Vous pouvez les tester dès aujourd’hui pour voir votre tour de taille rétrécir au plus vite !

Note de Marc : je confirme, tout le monde est jaloux de ses abdos !

 

1. Imposez-vous des changements certes, mais réalisables

Il est crucial de ne pas s’imposer des objectifs irréalistes d’entrée de jeu sous peine d’être vite déçu des résultats et de laisser tomber aussi sec. C’est un peu l’effet yo-yo.

Mine de rien, arrêter les biscuits ou le coca du jour au lendemain s’avère très difficile à réaliser.

Il vaut mieux changer une mauvaise habitude à la fois et prendre du recul au jour le jour.

Quelques exemples concrets :

  • Mettez un sucre de moins dans le café
  • Assaisonnez vos légumes avec sel/poivre plutôt que du ketchup
  • Prenez un fruit en dessert plutôt qu’une pâtisserie
  • Buvez davantage d’eau

C’est plus facile quand on y va petit à petit. Cela donne un vrai sentiment de victoire qu’on a envie de reproduire de plus en plus souvent !

Au fait, cela vaut aussi pour les bonnes habitudes sur l’argent 😉

 

2. Structurez vos repas

Encore une fois, la règle de base, c’est de limiter les apports en glucides. Donc, plus question de remplir son assiette avec des pâtes ou des frites!

Une bonne stratégie à suivre pour éviter ça est de diviser son assiette en 3.

Respectez le ratio suivant :

  • ¼ protéines (viande, poisson ou œufs)
  • ¼ glucides (pâtes ou autres féculents)
  • ½ légumes (verts, tomates, carottes…). Non, les patates ne comptent pas !

L’avantage ici est que vous avez une bonne répartition des calories, et une assiette qui est garantie de vous tenir calé(e) pendant des heures sans grignoter.

En voilà une belle assiette structurée comme je les aime !

 

En parlant de grignotages d’ailleurs, malgré des repas structurés, il arrivera toujours qu’on ait une petite fringale en milieu de journée… Que faire alors? On ne va quand même pas se laisser mourir de faim jusqu’au dîner??

Non. On peut s’autoriser un petit snack tant qu’il contient plus de protéines/graisses que de sucres. Fromage, charcuterie, fruits secs sont tout autant de choix raisonnables, à condition aussi bien sûr qu’ils restent en petites quantités!

 

3. Tenez un journal

Essayez donc de garder une trace de TOUT ce que vous ingérez au cours d’une journée… Attention, la vérité risque d’être difficile à avaler (contrairement à ce dernier morceau de brownie !).

Ok, c’est peut-être un brin maniaque mais vous n’êtes pas obligés d’être rigoureux dans les quantités inscrites. « Une cuillère », « une poignée », « 3 tonnes »… suffisent amplement !

Le but n’est pas de vous faire juger par un diététicien mais de vous rendre compte de tout ce qui passe réellement dans votre estomac. Vous n’avez de comptes à rendre à personne d’autre qu’à vous-même après tout, alors autant rester honnête !

Il existe aussi un grand nombre d’applications smartphone qui vous permettent de suivre de manière ludique vos apports nutritionnels. MyFitnessPal, par exemple, vous permet même de scanner le code barre des produits que vous consommez pour additionner rapidement vos calories au quotidien.

Tenez-y vous un jour ou deux pour voir et je vous garantis qu’au troisième jour, vous y réfléchirez à deux fois avant d’attraper un paquet de chips entre deux repas !

 

4. Mangez sur une durée limitée dans la journée

C’est une pratique qui se popularise de plus en plus depuis quelques années. Elle est aussi connue sous le nom de « jeune intermittent ». Il s’agit en fait de concentrer tous ses repas sur une fourchette horaire de la journée (8h-20h par exemple ou midi-18h pour les plus hardcore) et ne plus rien manger/boire de calorique (bref que de l’eau quoi…) en dehors de ces horaires. Le café et le thé sont autorisés, mais sans sucre (eh oui : rien de calorique).

De cette façon, votre métabolisme passe au minimum 11h à 12h d’affilée sans rien avoir à digérer. Pas de règle absolue ici. Il vous faut simplement trouver les horaires qui conviennent le mieux à votre rythme de vie.

Les avantages sur la santé sont nombreux (renouvellement des cellules, meilleure qualité de sommeil, détoxification…). Puisque le corps n’est plus occupé à digérer, il est libre de traiter tout ce qui va de travers à l’intérieur, quitte à taper dans les réserves s’il a besoin d’énergie… 😉

A ce sujet, Fasting de Rémi Raher est un excellent guide sur les différentes variantes de cette pratique. Facile à lire et un brin humoristique!

Attention toutefois à ne pas trop vous priver et vous faire délibérément mourir de faim! Même si votre consommation de nourriture est réduite à quelques heures dans la journée, il est important d’atteindre vos Apports Journaliers Recommandés (AJR) en terme de calories, glucides, lipides et protéines. Faute de quoi, vous risquez de ne pas tenir le rythme très longtemps, ce qui se termine souvent en excès de toutes sortes! Bref, c’est là tout le contraire de ce qu’on essaie de faire ici. 😉

 

5. Faites-vous plaisir… de temps en temps !

Enfin, mon dernier conseil est de ne pas trop se restreindre non plus. Certes, il est crucial d’être consistent dans vos efforts si vous voulez perdre du ventre rapidement. Ceci dit, à part quelques rares bêtes de compétition, se refuser toute tentation et décliner toute proposition de soirée peut vraiment porter sur le moral et votre popularité.

Les abdos, c’est beau mais ça ne sert à rien si vous faites tout le temps la gueule!

Il est utile de respecter une sorte de loi des moyennes ici, en faisant bien attention de ne pas se laisser tenter bêtement tous les jours mais en s’accordant exceptionnellement une journée ou une soirée à se faire plaisir sans compter, sachant que sur la semaine entière c’est vos bonnes habitudes qui dominent.

Pour se faire plaisir tout en gardant bonne conscience, on trouve souvent en boutique sportive des snacks sucrés enrichis en protéines (barres de céréales, cookies, milkshakes…) mais à des prix exorbitants!

Si vraiment vous avez envie de garder une petite sucrerie dans vos tiroirs, je vous conseille vivement de passer par une boutique en ligne comme Myprotein. Elle propose une vaste gamme d’aliments protéinés et réduits en glucides, à des prix déjà plus abordables mais avec en plus des promotions récurrentes!

Et puis comme je n’écris pas pour Radin Malin par hasard, il fallait bien que je vous dégote une petite réduction de 25% sur votre commande en suivant ce lien ainsi qu’un joli cashback iGraal en prime! (7% à l’heure où j’écris ces lignes!!)

 

**Bonus** L’exercice est toujours un plus !

Je n’ai pas abordé la question de l’exercice dans cet article. Bien entendu, si vous ajoutez une dose régulière de sport à toutes ces pratiques alimentaires, vous ne pouvez que booster vos résultats ! Et si vous voulez les booster encore plus vite, utilisez des compléments (les moins chimiques possibles).

Pas envie de casser la tirelire pour vous inscrire à une salle qui vous engage sur l’année? Je vous donnerai prochainement mes astuces pour brûler des calories sans équipement, directement depuis son salon !

Abonnez-vous à la newsletter via le formulaire en bas de cet article pour en être tenu-e informé-e 🙂

 

Une de ces habitudes vous a particulièrement attiré? Vous avez tenté l’expérience vous-même?
Faites moi part de vos résultats dans les commentaires! N’hésitez pas non plus à motiver Marc (le big boss du blog) à suivre mes conseils sur son Facebook et Twitter! 😛

Dernier bon plan avant de partir ! Ce site vous propose de gagner de l’argent en répondant à des sondages. N’hésitez pas à le tester !

Andy

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.