Résiliation assurance emprunteur (loi Hamon) : comment économiser un maximum sur votre crédit ?




Vous avez des crédits en cours ou prévoyez d’en faire ? Depuis le 1er Mars 2017, il est possible d’économiser 6 250€ en moyenne sur le coût total d’une assurance de prêt. Comment ? C’est ce que je vais vous montrer !

Le saviez-vous ? Dans le budget des Français, l’assurance de prêt peut peser jusqu’à 35 % du coût total d’un crédit.




Le 27 février 2017, députés et sénateurs ont voté en faveur de la nouvelle loi permettant la résiliation annuelle des contrats d’assurance emprunteur.

Cette disposition, soutenue par de nombreux parlementaires, permet de passer au-delà du code de la consommation. Elle donne la possibilité de résilier son contrat d’assurance emprunteur tous les ans durant une période définie par le code de l’assurance.

Objectif : faire économiser du pouvoir d’achat.

 

L’assurance de prêt, comment ça fonctionne ?

L’assurance de prêt, aussi appelée assurance emprunteur ou assurance crédit, sert de garantie pour un organisme prêteur.

C’est elle qui prend en charge tout ou partie d’un crédit en cas de coup dur (arrêt de travail, invalidité et même décès impliquant le non-remboursement d’un crédit). Pour l’assuré, l’assurance de prêt est une protection contre les aléas de la vie. En effet, elle permet de ne pas engager de biens personnels en cas de non-remboursement d’un crédit.

Ces contrats peuvent être souscrits directement auprès des organismes prêteurs ou bien auprès d’une compagnie d’assurance externe.

Aujourd’hui, près de 85 % des contrats d’assurance de prêt sont souscrits directement auprès des banques. Fortes de la proximité avec les emprunteurs, elles appliquent des taux d’intérêts beaucoup plus élevés que les compagnies d’assurance externes qui ont beaucoup plus de mal à entrer en contact avec eux.

De plus, certaines banques appliquent un lobbying tel sur les emprunteurs que ces derniers n’ont d’autres choix que de souscrire au moment de la contraction du crédit.




Astuce : faites votre crédit sans passer par une banque !

Comme j’en parlais dans cet article, vous pouvez emprunter sans passer par les banques ! C’est souvent moins cher et plus simple. Des plates-formes comme Younited le permettent, et les fonds viennent d’investisseurs privés ou d’entreprises. C’est donc tout aussi sérieux qu’avec une banque, le stress en moins 😉

 

La législation qui encadre l’assurance de prêt

En 2010, la loi Lagarde introduit la délégation d’assurance pour l’assurance emprunteur. Elle permet aux emprunteurs de choisir librement l’établissement auprès duquel ils souhaitent assurer leur prêt. Il est donc possible de s’assurer en-dehors de l’établissement prêteur. Seule condition, les garanties doivent être au moins équivalentes à celles proposées par l’organisme prêteur.

En 2014, dans la continuité de la loi Lagarde, Benoit Hamon à travers la loi dite Consommation donne la possibilité aux emprunteurs de résilier librement leur contrat d’assurance de prêt durant la première année après la signature du contrat.

Au niveau du gouvernement, tout est fait pour offrir aux emprunteurs la possibilité de comparer les offres d’assurance de prêt pour lutter contre le lobbying des banques.

 

Le principe de la délégation d’assurance

Selon une étude menée par BAO France en 2017, le coût moyen d’une assurance de prêt proposée par une banque est de 15 525€. Comparez cela au coût moyen d’une assurance de prêt proposée par une délégation externe : 9 100€. Il est donc possible d’économiser en moyenne 6 250€ sur un contrat d’assurance de prêt en choisissant de souscrire auprès d’une compagnie d’assurance externe.

Pour souscrire auprès d’un assureur externe il suffit de trouver un contrat qui propose des garanties au moins équivalentes à celles proposées par la banques.

 

Nouveautés et impact de la résiliation annuelle

Selon la loi, « Au-delà de la période de douze mois susmentionnée, l’emprunteur peut résilier le contrat tous les ans tel que mentionné dans l’article L. 113‑12 du code des assurances ». Deux notions sont induites :

  • La résiliation facilitée par la loi Hamon est désormais étendue aux contrats signés avant le 26 Juillet 2014
  • Le Code de la Consommation n’est plus prioritaire sur le Code de l’Assurance comme l’indiquait l’arrêt de la Cour de cassation de Mars dernier.

La loi est entrée en vigueur au 1er mars 2017 pour tous les nouveaux contrats. Pour les anciens contrats, il faudra en revanche attendre le 1er janvier 2018. Ce délai d’attente doit laisser le temps aux banques de se préparer face au marché qui va devenir de plus en plus concurrentiel.

En effet, il sera désormais possible de résilier son contrat d’assurance emprunteur tous les ans en plus de pouvoir le faire tout au long de la première année suivant la signature.

En outre, le marché de l’assurance s’ouvre de plus en plus. Les emprunteurs vont donc davantage pouvoir faire jouer la concurrence dans le but d’obtenir de meilleurs tarifs et faire des économies.

Vous pouvez d’ailleurs voir en détail dans les comparateurs quel est le taux de l’assurance de votre futur crédit. Par exemple, sur Meilleurtaux.com (l’un des plus couramment utilisés).

 

Infographie explicative

Une image vaut mieux qu’un long discours. Alors regardez ce schéma explicatif, très bien conçu 🙂

 

En conclusion, comme vous l’aurez compris, le marché de l’assurance se range du côté des consommateurs et tend à s’assouplir.

A travers une telle mesure, le gouvernement cherche à redonner du pouvoir d’achat aux français qui étaient bien souvent bloqués par des mensualités de remboursement de crédit trop importantes.

Maintenant que vous avez pu gagner un peu de pouvoir d’achat, pourquoi ne pas réinvestir cet argent et le faire fructifier ? 

Et avant de partir, encore un bon plan ! Ce site vous fait gagner de l’argent à chaque fois que vous faites un achat en ligne (FNAC, Zara, SNCF, Priceminister…). Je vous fais même gagner 10€ illico en cliquant ici 😉

Marc

Marc

Créateur de Radin Malin Blog

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.