Livret A à 0,75% : y a-t-il d’autres moyens d’épargner efficacement ?




Depuis le 1er août 2015, notre cher livret A est passé à 0,75% de rémunération. Avec un taux pareil, vous n’êtes pas prêts de devenir millionnaires, c’est moi qui vous le dis !




0,75% c’est ri-di-cule

Franchement, à quoi ça sert de placer vos sous à 0,75% ? Si vous avez 10 000€ d’économies, vous gagnerez 75€ en un an. Même pas de quoi payer votre café sur une année.

Pour info, un appartement en location rapporte à son propriétaire en moyenne 3% de rendement net, c’est déjà un peu mieux.




Les alternatives

Si vous ne voulez pas rester coincé avec un livret qui vous rapporte des cacahuètes, voici quelques alternatives que je vous conseille :

 

  • Le PEL 

Plan Epargne Logement. Il peut vous rapporter 2,11% net mais demande un versement minimum régulier de 45€ par mois. Vous devez également le garder ouvert pendant 3 ans minimum.

 

  • Les livrets des banques en ligne

Les banques en ligne proposent souvent de bons rendements, avec des taux boostés pendant les 6 premiers mois. Vous pourrez trouver du 1,5%, jusqu’à 3% ! Encore une fois, cela dépend des banques et des périodes. Je vous conseille d’aller voir chez Hello Bank et ING Direct, deux banques en ligne réputées !

 

  • Les livrets de Peugeot et Renault

Peugeot et Renault (oui, oui) sont là où on ne les attend pas puisque les deux constructeurs automobiles ont aussi des filiales bancaires proposant des livrets à 1,20% (au moment où j’écris ces lignes, des fois c’est plus, des fois c’est moins 😉 ) L’avantage ? En plus d’être plus rémunérateurs qu’un Livret A, votre argent est investi dans l’économie réelle, et prioritairement française. Un acte donc un tantinet militant 🙂 Allez voir ici pour plus d’infos à ce sujet !

livretpsa

Par exemple, PSA banque (groupe Peugeot Citroën), propose un livret à 3,2% bruts pendant 2 mois, puis 1,2% ensuite. Si vous avez quelques milliers d’euros sur un livret A, vous avez tout intérêt à les balancer sur un livret de ce type, car 3,2% même pendant 2 mois, c’est mieux que 0,75% 😉

  • Le livret Jeune

Si vous avez moins de 25 ans, ne cherchez pas plus loin ! 2% nets par an, c’est un taux très honorable par les temps qui courent, d’autant que votre épargne reste disponible.

 

  • L’assurance vie

C’est un placement très répandu dont le taux varie selon les années. Vous cotisez durant une période définie ou durant toute votre vie et votre banque investit cet argent sur des fonds d’investissements. Il suffit souvent d’une petite somme pour l’ouvrir (75€ à la Banque Postale) et il peut vous rapporter environ 2 à 4% par an suivant les années et les banques.

 

  • Les OPCVM 

Derrière ce nom barbare se cache simplement le fait de confier votre argent à votre banque pour qu’elle aille l’investir en bourse ou dans des entreprises.

La différence avec un livret, c’est que vous ne connaissez le taux de rendement qu’une fois l’année terminée et que vous choisissez le niveau de risque.

Si vous prenez un risque modéré par exemple, vous pouvez espérer toucher entre 0 et 5% mais avec un petit risque de perte.

En revanche, si vous choisissez un risque élevé, vous pourrez atteindre des rendements supérieurs à 10-15% mais en risquant de perdre une grosse partie de votre capital.

En général, cela fonctionne plutôt bien (et c’est pour ça que les banques le proposent) et cela vaut le coup de s’y intéresser. A noter qu’il existe des OPCVM solidaires, c’est-à-dire qui financent les projets sociaux et environnementaux.

 

  • L’immobilier

« Mais je n’ai pas d’argent de côté » vous allez me dire ? Attendez.

Pourquoi ne pas acheter une place de parking pour environ 10 000€ ? Il est assez facile d’obtenir un crédit pour ce type de somme. Vous pouvez ensuite la louer pour une voiture, ou mieux : plusieurs motos. Vous pouvez aussi augmenter sa valeur en le sécurisant avec un sabot en métal. Il y a plein d’idées à creuser de ce côté-là et je vous conseille d’aller voir le blog de Julien, où tout vous sera détaillé !

  • La bourse

Enfin, si vous connaissez bien tel ou tel secteur ou entreprise en particulier, pourquoi ne pas tenter d’investir en bourse ? Si vous vous y prenez correctement, cela peut vous rapporter gros 😉 De nombreuses méthodes existent sur le net pour vous expliquer pas à pas si vous êtes débutants, comme ici par exemple.

Dernière chose : n’oubliez pas de passer par le site igraal avant de souscrire un compte épargne.

Vous pourrez gagner jusqu’à 120€ de cadeau de bienvenue suivant les banques et les périodes (je vous conseille Hello Bank, tout est gratuit et vous avez le réseau d’agences BNP Paribs à votre disposition !), et vous pourrez vous faire de l’argent sur tous vos achats du quotidien 😉 Allez y jeter on œil !

Bonus : inscrivez-vous sur iGraal via mon blog et obtenez 10€ de bienvenue au lieu de 3€ en temps normal !

Vous avez d’autres bons plans pour épargner ? N’hésitez pas à en parler dans les commentaires ci-dessous ou sur la page Facebook de Radin Malin 😉

 

Marc

Marc

Créateur de Radin Malin Blog

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. Pierre dit :

    Bonjour Marc!

    Vous avez raison, nous vivons aujourd’hui dans un monde de taux très bas et il faut désormais se tourner vers l’immobilier ou la bourse si l’on recherche un rendement décent sur son épargne. Pour les 3% de rendement en immobilier je pense que c’est un chiffre très conservateur, il est facilement possible de faire mieux en prenant le temps de rechercher un bien intéressant. Même dans ma région où les prix sont atrocement élevés ont peut trouver du 5/6% de rendement relativement facilement.

    Je vois également une autre solution qui est entre l’investissement en OPCVM et en actions qui est l’investissement en bourse par le biais de trackers (ou fonds indiciels cotés). Cela vous permet d’avoir les rendements de la bourse sans les gros frais ponctionnés par la banque (j’ai fais une article là dessus ici si jamais vous souhaitez en savoir plus sur le sujet : http://plus-riche.com/investir-bourse-simplement)

    Je pense qu’aujourd’hui se former aux bases de l’investissement est indispensable si on veut de la rentabilité (depuis l’an dernier les taux des PEL et de certains produits d’épargne ont encore piqué du nez!)

    • Marc dit :

      Bonjour Pierre,

      Effectivement, on peut avoir bien plus de 3% en immobilier, mais je préfère toujours calculer au plus pessimiste pour éviter les déceptions.

      Les OPCVM, je ne suis pas vraiment fan. Mon expérience là-dessus na pas été concluante, et puis ce n’est pas « automatique » comme peut l’être l’immobilier. Les OPCVM marchent au coup-par-coup, tandis que quand tu as un appartement en location, tu n’as rien d’autre à faire qu’à regarder l’argent tomber sur ton compte.

      Pour se former, encore une fois, je conseille vivement le livre gratuit d’Olivier Seban : Tout le monde mérite d’être riche !

      Merci d’être passé sur mon blog 😉

  2. Pierre dit :

    Vous avez raison, il vaut mieux se fixer un objectif réaliste et être agréablement surpris plutôt que de partir d’une idée de rendement irréaliste (je vois beaucoup de blogs qui font la promo de gros rendements à 2 chiffres en immo, je ne doute pas que ce soit faisable à certains endroits, mais je sais que chez moi par exemple c’est mission impossible! 3 ans que je surveille le marché local et je n’ai jamais vu une seule offre de rendement à plus de 8%). Et les rares qu’il y a eu partaient avant même que l’annonce ne soit postée et sans négociation.

    Pour automatiser la bourse et profiter d’un rendement qui tombe régulièrement comme les loyers, il faut mettre en place une stratégie de rendement axée sur les distributions de dividendes! Mais c’est vrai que cela nécessite de se former de manière un peu pointue au départ (comme l’immo remarque!), mais une fois que la machine est lancée, tout roule et c’est un atout très utile à avoir dans son arsenal financier! Très bonne continuation 😉

    • Marc dit :

      Pour la bourse, je n’en doute pas, mais on ne peut pas non plus tout faire en même temps, donc je me concentre sur le blog et l’immobilier.

      Et puis, je n’aime pas trop l’idée de vivre de dividendes car cette logique pousse les entreprises à rechercher la rentabilité à court-terme, ce qui est mauvais sur tous les plans (écologique, social, et même financier sur le long-terme).

  1. 17 février 2017

    […] intérêts issus du livret A, LDD, LEP et livret jeune sont totalement défiscalisés, ce qui veut dire que l’argent que […]

  2. 17 février 2017

    […] argent ira s’amasser sur votre livret. Il sera donc plus difficile de l’en sortir que si vous le laissiez sur votre compte courant […]

  3. 17 février 2017

    […] bout de 5 ans, un non-fumeur économise assez d’argent par rapport à un fumeur pour investir. Pendant ce temps, son ami fumeur continue à littéralement faire partir son argent en fumée ! […]

  4. 20 février 2017

    […] une telle somme, vous pourriez partir en vacances ou investir dans quelque chose qui vous rapporte […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.